Priorités académiques

Sites disciplinaires 2nd degré

Écoles, collèges, lycées

imprimer   envoyer

Socle commun dans l'académie

mis à jour le 14/09/12

Socle commun
Cet article sur le socle commun a été restructuré en espace.
à consulter sur le portail Pédagogie / Socle commun

Textes

L'article 9 de la loi du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école précise que " la scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun constitué d'un ensemble de connaissances et de compétences qu'il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société".
Le socle commun est constitué de sept grandes compétences.
Le Livret Personnel de Compétences (LPC) permet d'éditer l'état d'acquisition des compétences des élèves.

Textes de référence

Socle commun et programmes

Le livret personnel de compétences permet de formaliser la maîtrise de ces compétences

Mise en œuvre

Pilotage académique

Un groupe de pilotage académique impulse la mise en oeuvre du socle commun dans les écoles et les collèges. Animé par Monsieur François-Xavier Pestel, Inspecteur d'académie adjoint du second degré, il réunit des inspecteurs des premier et second degrés, des chefs d'établissement et des représentants de la formation continue.

Inspecteurs chargés du dossier
Premier degré : Madame Mariannick Dubois-Lazzarotto, IEN-ICC 19D et Monsieur Jacques Milesi, IEN-ICC 11A, sous la responsabilité de Monsieur Gérard Duthy, IA1
Second degré : Madame Christine Duval, IA-IPR de SVT et Madame Pascale Hertu, IA-IPR d'éducation musicale

Accompagnement des personnels

Premier degré

  • Animations-Formations en circonscription pour les professeurs d'école
  • Stages inscrits au plan de formation académique (PAF)
  • Accompagnement des directeurs d'école par les inspecteurs de circonscription.

Second degré

  • Actions de formation continue : la Délégation académique à la formation continue (DAFOR) met en place des formations d’initiative locale  (FIL) à la demande des chefs d’établissement.
  • Animations pédagogiques disciplinaires
  • Mise en ligne de ressources sur les  sites disciplinaires académiques

Personnels d'encadrement

  • Mise en ligne de ressources sur l'espace Encadrement : ressources nationales, documents académiques, fiches, FAQ, résultats...

Organisation pédagogique

La notion de compétence sous-entend l’idée de transférer ce que l’on a su faire dans une situation et de l’adapter à une situation nouvelle. L’ambition est que les élèves utilisent ce qu’ils ont appris au cours de leurs apprentissages scolaires, dans leur vie d’adulte. Dans cette perspective, les programmes de l'école, les enseignements disciplinaires, l’accompagnement éducatif, les activités périscolaires, s’ils sont coordonnés, créent un terrain favorable.

Plusieurs disciplines participent à l’acquisition d’une compétence ; une discipline mobilise plusieurs compétences.

à l'école

La polyvalence des enseignants du premier degré permet une interdisciplnarité assez habituelle. Le regroupement autour des 7 compétences clés, des domaines d'activités de la maternelle ou des domaines disciplinaires de l'école élémentaire, est relativement aisé du fait de la convergence entre programmes 2008 et textes du socle commun.

au collège

Il va s'agir de coordonner la répartition des tâches à deux niveaux :

  • Coordination des apprentissages au sein des disciplines ou des pôles disciplinaires
    Répertorier les items travaillés au cours des apprentissages dans le cadre de la discipline : partir de ce qui est fait habituellement et identifier l’item travaillé dans chaque situation d’activités.
    Fixer les niveaux attendus pour chaque item travaillé dans les situations de classe, en se basant sur les grilles de références ; établir une progression verticale.  
  • Coordination des apprentissages entre les différents pôles disciplinaires
    Vérifier que la totalité des items est couverte par l’ensemble des disciplines.
    Préciser les disciplines qui prendront plus particulièrement en charge l’évaluation des items dans le cadre du livret personnel de compétence, afin de répartir la charge de travail.

Le conseil pédagogique est le cadre privilégié et incontournable pour échanger sur ces deux derniers points, et faire des propositions qui contribuent à l’organisation la plus cohérente en tenant compte de la spécificité de l’établissement.

Situations de classe favorables au développement de compétences

Maitriser une compétence nécessite d'articuler les connaissances, les attitudes et les capacités utiles en situation.  On peut distinguer deux niveaux de maitrise  en interactivité:

  • Premier niveau 
    Il correspond d'une part à la maîtrise des éléments de base en ce qui concerne les connaissances (définitions, restitution de connaissances dans le cadre d’une demande ciblée, etc.) ; d'autre part à la maîtrise des capacités ou procédures de base, dans des situations où l’élève suit les consignes qui lui sont données.
  • Second niveau
    C'est le niveau de compétence attendu en fin de scolarité obligatoire, pour lequel l’élève va devoir faire des choix parmi ce qu’il sait et sait faire pour répondre au mieux à la résolution de la tâche qui lui est proposée. Il convient dans ce cas de lui laisser une certaine autonomie pour organiser la réponse ou la production demandée.

Les deux niveaux sont à travailler en classe en essayant de trouver un équilibre entre les situations de classe favorable à l’un ou l’autre niveau.

Évaluation - Validation

En fin d'école élémentaire, à l'occasion du passage au collège, le 2ème palier du livret personnel de compétences (LPC) est obligatoirement renseigné par les équipes. Il porte sur les 7 compétences.

En fin de collège, pour l'attribution du diplôme national du brevet (DNB), deux nouvelles modalités  sont à prendre en compte  : la maîtrise du socle commun et l'évaluation de l'histoire des arts. A noter que les compétences 2 et 4 sont désormais évaluées comme toutes les compétences du socle au 3ème palier du livret personnel de compétences

Ce livret est tout à la fois un outil institutionnel attestant la maîtrise  des 7 compétences du socle commun et  un outil pédagogique au service du suivi des élèves.  

Notion de compétence

La notion même de compétence, une combinaison de connaissances, capacités et attitudes, renvoie à la complexité de la tâche à réaliser : c’est à l’élève de décider, en fonction de la situation, de quelles connaissances il va avoir besoin, quels savoir-faire il va devoir mettre en œuvre et quelle attitude il lui faudra adopter pour répondre à la demande.

Ainsi définies, les compétences s'évaluent au travers de situations  spécifiques dans la classe, tout au long du parcours de scolarité obligatoire. Par ailleurs, certaines compétences croisant les pratiques de plusieurs disciplines,  une organisation pédagogique à l'échelle de l'établissement est indispensable.

Évaluation en cours de formation

Définition

Évaluer : "déterminer la valeur (Larousse), estimer la valeur (Littré)".
Il s’agit donc de faire ressortir ce qu’il y a de positif dans ce que fait ou produit l’élève.
Évaluer consiste à recueillir un ensemble d’informations suffisamment pertinentes et fiables, à mesurer le degré d’adéquation entre cet ensemble et un ensemble de critères de référence fixés au départ ou ajustés en cours de route, en vue de prendre une décision. (D’après J. M. De Ketele - 1989)

 Critères et indicateurs

Un critère est une qualité que l’on attend de la production d’un élève, un point de vue selon lequel on se place pour examiner la production de l’élève. Il est en général nécessaire de préciser ces critères en les adaptant à la spécificité de la production, les indicateurs, qui sont communiqués aux élèves.

 Dans le socle commun de compétences, on évalue les items éventuellement déclinés en s’appuyant sur les grilles de références. Les indicateurs précisés dans ces grilles correspondent au niveau minimal attendu en fin de scolarité obligatoire.

Afin d’assurer une progression au cours des quatre années du collège, il sera utile, pour certains items, de préciser des niveaux intermédiaires (fin de 6ème et fin de 4ème par exemple).

Cette réflexion, conduite au sein des équipes ou par pôles disciplinaires, est essentielle : d'une part, elle oblige l'enseignant à formaliser ce qu'il attend véritablement des élève,s d'autre part elle contribue à préciser le minimum attendu d’eux pour chaque item. C’est l’un des plus grands atouts du socle commun que de rendre explicites les règles du jeu que seuls quelques élèves perçoivent.

 Finalité à l’évaluation

Il existe plusieurs situations possibles d’évaluation sur lesquelles on ne reviendra pas ici. On soulignera seulement le rôle fondamental de l’évaluation au cours des apprentissages afin de permettre aux élèves de progresser.

La finalité la plus évidente de l’évaluation, dans le contexte actuel, est de renseigner les items du livret de compétences. Cela est certainement indispensable d’un point de vue administratif mais n’est pas suffisant.

L’évaluation en cours de formation prépare une prise de décision.

  • Si le niveau observé est égal ou supérieur à celui fixé par les indicateurs, rien n’empêche de décider d’aller au-delà pour les élèves concernés.
  • Si le niveau observé est inférieur aux attentes, il devient indispensable de mettre en œuvre une remédiation qui peut prendre plusieurs formes (items retravaillés dans une autre situation de classe, travail d’entraînement donné à faire la maison ou lors de l’aide au travail – accompagnement éducatif – prise en charge dans le cadre d’un PPRE). On peut rappeler ici le début de l’article 9 de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école : La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société.

Validation des compétences en vue de la certification

Définition

Valider : "rendre valide ; qui n’est entaché d’aucune cause de nullité "(Larousse) ; "qui a les conditions requises par les lois pour produire son effet" (Littré)

Valider, un acte collégial

Dans le cas du livret personnel de compétences, la validation est un acte collégial impliquant l’équipe pédagogique au complet. Elle s’appuie sur les résultats des évaluations réalisées tout au long de l’année, voire des années précédentes. La saisie technique sera ensuite faite par une seule personne (le chef d’établissement ou une personne mandatée par lui).

L'équipe pédagogique peut valider une compétence dans le livret sans que l'ensemble des items correspondants ne soient nécessairement tous validés.

La mention d’une évaluation positive de certains items prend toute son importance lorsque la compétence n’est pas validée. Dans ce cas, le livret devient un outil de communication avec l’établissement d’accueil de l’élève après la 3ème (LGT ou LP) et sert d’appui aux enseignants de seconde pour continuer la remédiation nécessaire à la maîtrise des items non évalués positivement l’année précédente, notamment dans le cadre de l’accompagnement personnalisé.

Évaluation et validation

Évaluation et validation sont deux actes pédagogiques qui ne se confondent pas.
L’évaluation d’une compétence doit se faire dans différentes situations d’apprentissage, le plus souvent par un seul enseignant à la fois.
La validation de sa maîtrise est unique et définitive (et nécessairement collégiale).

Questions relatives à l'évaluation

Quelques réponses aux questions qui se posent sur la validation des compétences (également dans l'onglet FAQ)

Ressources

Ressources nationales

Ressources thématiques

Ressources transversales

Ressources disciplinaires sur les sites académiques

  • Éducation musicale : contribution aux compétences du socle avec un tableau qui met en regard : compétences du socle, ce qui peut être évalué dans la discipline, des situations d'apprentissage...
  • Sciences de la vie et de la terre : propositions de situations favorables aux apprentissages par compétence,  réflexions sur l'évaluation au regard d'une exigence de niveau, des outils...
  • Sciences physiques et chimiques : présentation du socle et des activités

Ressources par domaine de compétences

1. Maîtrise de la langue française

  • Bien(!)lire, site national : outils - fiches pratiques - documents théoriques - adresses - bibliographie...
  • Le français avec les TICE  (Éducnet) : usages pédagogiques avec les TIC - ressources -  bibliographie et webographie
  • Académie de Lille : séquences pédagogiques dans différentes disciplines - vidéos - diaporamas - repères pour la mise en oeuvre - bibliographie...
  • CRDP de Nantes : ressources documentaires et sitographie
  • Académie d'Orléans -Tours : tableau de contributions disciplinaires

2. Pratique d’une langue étrangère

3. Principaux éléments des mathématiques, la culture scientifique et technologique

  • Outils pour l'évaluation (éduscol) : vademecum -  aide au suivi - banque de problèmes - situations - fiches de préparation
  • La main à la pâte (INRP) : projets - activités de classe - ressources pour le premier degré
  • Sciences et technologies  (scérén - CNDP) : ressources pour le premier degré
  • N@virem  (site national des IREM) : productions en ligne des Instituts de recherche sur l'enseignement des mathématiques
  • Science.gouv.fr  (site ministériel) : le portail de la science
  • Académie de Lille : séquences dans différentes disciplines - diaporamas - repères pour la mise en oeuvre - bibliographie...
  • Académie d'Orléans -Tours : tableau de contributions disciplinaires

4. Maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication

5. Culture humaniste et repères historiques, géographiques, artistiques

6. Compétences sociales et civiques

7. Autonomie et initiative

Ouvrages de référence

 Dominique RAULIN Comprendre et expliquer l'évaluation des capacités / compétences. CRDP Orléans, 2009
Comprendre et expliquer le socle commun des connaissances et des compétences. CRDP Orléans, 2009
Jean-Michel ZAKHARTCHOUK, Rolande HATEM
Travail par compétences et socle commun. CRDP d'Amiens, 2009
Gérard de VECCHI, Michelle RONDEAU-REVELLE
Un projet pour aborder le socle commun de connaissances et de compétences. Delagrave, 2009
François-Marie GERARD
Évaluer des compétences, guide pratique - Bruxelles, De Boeck, 2008

Dossiers, rapports, articles

Rapport HCE sur le collège 
Vers une École du socle commun
(lien vers un pdf)
Jacques GROSPERRIN

Rapport de la mission parlementaire sur la mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences au collège
(lien vers un pdf)

Alain HOUCHOT, Florence ROBINE UN INCONTOURNABLE
Les livrets de compétences : nouveaux outils pour l’évaluation des acquis (Rapport IGEN, juin 2007)

Alain BOUVIER, Bernard REY

Les nouvelles mesures des compétences (Administration et éducation, n°115)

Guy DELAIRE

Le socle commun, un tremplin (Éducation et management, mai 2008, n°35)

Bruno RACINE

Socle commun et compétences : des enjeux nouveaux ? Réflexions dans la perspective de l'individualisation des parcours scolaires (Administration et éducation, juin 2007, n°114)

FAQ

Diplôme National du Brevet et Livret Personnel de Compétences

Au fil de séminaires, de rencontres, de questions lancées sur des forums et de divers échanges, des listes de questions-réponses ont été élaborées. Regroupées par thèmes, elles s'appuient sur les principes définis dans la circulaire du 18 juin 2010.