Bandeau

Le wifi, aspects techniques et légaux.

mis à jour le 12/01/15

L'utilisation des tablettes, avec tout ce qui s'accompagne avec elles, ne peut se faire sans la résolution de quelques aspects techniques en amont. Un de ces aspect est l'utilisation du wifi.

Au niveau de cette technologie deux grands problèmes se posent : les questions relatives à la nocivité supposées des ondes wifi et les aspects techniques de son déploiement.

- Les aspects légaux

Le 24 janvier 2014, l'assemblée nationale à adopté la proposition de loi 281. (voté en première lecture). Ce texte encadre l'utilisation des usages du wifi (entre autres) et stipule : "l’installation d’un équipement terminal fixe équipé d’un accès sans fil à internet est interdite dans les espaces dédiés à l’accueil, au repos et aux activités des enfants de moins de trois ans."

Théoriquement, l'usage dans les lycées et collèges n'est donc pas concernée par cette interdiction. Pour autant, le même texte précise que : "Dans un délai d’un an à compter de la publication de la présente loi, l’Agence nationale des fréquences publie des lignes directrices nationales, en vue d’harmoniser les protocoles de mesure et la présentation des résultats issus des simulations de l’exposition générée par l’implantation d’une installation radioélectrique."

Concrètement, sur le terrain les différentes instances de l'éducation nationale ne parlent pas toutes d'une même voix et il est parfois difficile d'obtenir des réponses claires.

Cette question est pourtant centrale et va bien au delà de la simple utilisation des tablettes numériques. Alors que faire ? Comment passer ces "obstacles" ?

L'engagement du chef d'établissement est central. C'est à lui de porter le projet devant les parents, les professeurs et les hiérarchies numériques. La première étape est de voter le déploiement du réseau au CA de l'établissement

- Les aspects techniques

Il n'est pas question ici d'entrer dans des spécifications techniques poussées mais il n'est pas non plus question de nier celles-ci.

Avec l'ouverture d'un réseau wifi se pose le problème majeur de la sécurité du réseau de l'établissement. Cet aspect est à prendre très au sérieux et demande autant de réglages techniques que de pédagogie à destination de tous les acteurs de l'établissement :

- le réseau wifi peut se sécuriser au travers de codes configurable via chacune des bornes. Ces codes DOIVENT rester secrets et ne pas être donnés aux élèves sous peine de voir un nombre improbable de téléphones portables connectés sur un réseau incapable de supporter de telles charges provoquant le plantage de ce dernier.

- plus simplement, ces bornes DOIVENT être hors de portée des élèves car elles sont toutes équipées d'une touche "reset" permettant de les reconfigurer à zéro, c'est à dire ouvrir la connexion sans protection.

- Une des solutions est de configurer les bornes de façon à ce qu'elles reconnaissent l'appareil connecté lui même au travers de son adresse mac. Cela impose une sur-charge de travail pour le CoDsi de l'établissement mais augmente encore la sécurisation du réseau.

- Le choix de la borne elle même ainsi que sa configuration sont très importants. Certaines de ces bornes possèdent des systèmes provoquant ce que l'on appelle des "loops" dans le réseau scribe (entre autre) conduisant à une sur-charge de ce dernier. Une proposition de configuration et de choix suivront dans un autre article.

 

Dans l'attente de préconisations claires de la Dsi et du ministère, l'initiative locale des établissements reste la règle ainsi que le dialogue de tous les acteurs de ce-dernier.