Bandeau

Un nouveau cours en ligne sur la plateforme FUN

Logo-Fun Un cours sur l'EMI va être lancé par la plateforme universitaire France Université Numérique

Un cours massif et en ligne, un MOOC, hébergé par la plateforme lancée par le ministère des universités, va être lancé sur l'EMI (éducation aux médias et à l'information).
Son intitulé : Education aux médias et à l'information à l'ère du numérique
(eFAN).
Il est encadré par des enseignants de l'ENS de Cachan et de Lyon comme les deux dispositifs précédents de 2014  "Enseigner et former avec le numérique".

Mais cette fois sa particularité est d'associer 3 académies (Besançon, Clermont-Ferrand et Créteil) et les 3 Espé associées.

D'où la présence de collègues comme Stéphane Fontaine, qui intervient déjà comme tuteur (appelé Mooc-T) dans le cours en ligne collaboratif de Besançon sur l'EMI également : lien vers la communauté MoocDocTice   faisant partie du TraAM 2014-2015.

La particularité de ce Mooc eFAN sur l'EMI est de reposer sur une infrastructure puissante : une équipe gère l'aspect technique et Moodle (plateforme dédiée aux activités pédagogiques) est associé au dispositif.

Il s'agit comme sur tous les Moocs de prendre connaissance de la quantité de travail (effort estimé, qui dépend de l'intensité de votre investissement) des dates d'inscription (entre maintenant et le 2 juin) et de la durée des cours (du 7 mai au 14 juin). de regarder la vidéo de présentation sur la page d'accueil et les noms des intervenants.

Le cours commence toujours par des explications générales et une aide à la prise en main des outils.

Des  forums permettent aux participants d'échanger et de travailler de façon collaborative pour aboutir à un projet pédagogique.

Et en fin de parcours vous pourrez avoir, en fonction de votre participation, une attestation complétant un quizz final.

Les contenus sont sous licence Creative Commons, que ce soit les cours suivis ou vos propres productions, qui sont accessibles à toute la communauté en principe.

C'est une expérience à tenter même en passager observateur, car cela permet d'avoir accès à du contenu de cours en vidéo. Si on veut vraiment acquérir des connaissances durables, cela nécessite il est vrai des approfondissements personnels.