Bandeau

[Tutoriel] Demande d'équipement ou subventions

Les demandes d'équipement sont différentes suivant les collectivités afférentes à l'établissement demandeur. 

Demande de subvention collège

 

La demande de subvention (dite d’investissement) est a adresser au bureau du fonctionnement et de l’équipement (BFE).

C’est le/la gestionnaire du collège ou le/la chef d’établissement qui remplit une enquête annuelle recensant les besoins et l’adresse à la DASCO. Pour cela, il y a un portail dédié avec un document à compléter et retourner.  

Calendrier

Les demandes sont faites sur l’année civile. et arrêtées en fin d’année. L’enveloppe budgétaire allouée pour l’année civile qui démarre va financer, dans la limite du budget disponible, les demandes effectuées l’année précédentes (N-1).

C’est pour cette raison qu’à la rentrée scolaire il faut faire les demandes dans les 3 mois afin que la subvention puisse être éventuellement accordée dans l’année civile qui suit. 

En décembre et janvier, le BFE instruit les demandes dans la limite du budget disponible, en prenant notamment en compte l’ordre de priorité exprimé par les collèges. Pour certains matériels, un avis est demandé aux inspecteurs de l’Education Nationale, en charge des enseignements concernés. L’avis de la DANE est aussi sollicité dans le cadre de projet particuliers : tablettes, collèges connectés (cocon), ENT, développement du numérique éducatif,etc.

Remarque : si un besoin complémentaire urgent apparaît en cours d’année, le collège en saisit le BFE par écrit, au plus tard mi-juillet.

Demande de subvention ou équipement Région

 

La demande s’effectue en ligne par le gestionnaire ou la personne désignée par le chef d’établissement (Intendant, gestionnaire, chef de travaux) sur l’Extranet Région, suivant un calendrier défini. 

Calendrier (Automne) :  

  • Premiers équipements pour lycées neufs ou rénovés : mi novembre à début janvier
  • Mission pour la lutte contre le décrochage scolaire : fin novembre à début janvier
  • Mesures de rentrée réservées aux lycées avec créations de sections ou montée pédagogique : mi novembre à mi décembre
  • Complément, renouvellement ou remplacement. Possibilité offerte à tous les lycées : début janvier à début février

Comment s'établit la demande

  • Construction d’une sélection parmi les demandes émanant des chefs de travaux et des enseignants 
  • sélection de 10 priorités établissement dans le cadre de la campagne d'équipement de complément / renouvellement
  • Validation du chef d’établissement (sinon elle ne sera pas instruite)
  • Validation des demandes 

Une fois les demandes validées, elles sont étudiées en commission par la Région qui peut demander avis auprès de l’inspection ou de la DANE (Délégation Académique au Numérique Éducatif) pour prioriser ou clarifier les demandes. Les saisies en ligne peuvent être justifiées ou argumentées dans l’extranet mais dans un champ assez réduit. Une fois la commission passée, les demandes non retenues ou instruites, sont étudiées sur la commission suivante (mai - juillet).

 

 *MAJ : Depuis la rentrée 2016, la région équipe en matériel sur la base d'un plan annuel d'équipement adressé à l'établissement. Celui-ci sur la base de l'enveloppe budgétaire allouée retourne ses demandes d'équipement. Pour l'équipement en tablettes, cela n'est pas forcement pris sur cette enveloppe budgétaire et la dotation dépend souvent des marchés engagés par la Région avec des prestataires. Dans le cas de la création d'un projet, il convient de bien communniquer dessus auprès de la DANE académique afin de faire appuyer sa demande. 

Contexte des demandes

 

Les demandes d'équipements sont dépendantes des enveloppes attribuées aux collectivités. A ce titre, les demandes seront étudiées en fonction de l'équipement disponible, des marchés passés, des conditions pour accueillir ces équipements (stockage, sécurité, infrastructure, nombre d'utilisateurs prévus, etc.). La reflexion des collectivités se porte aussi sur une exploitation des équipements fournis par le plus grand nombre. (Equiper une salle plutôt qu'une classe, priorité au CDI pour optimiserer les usages,etc.). Une demande effectuée pour une discipline en particulier devra être suffisamment étayée pour montrer en quoi l'équipement est approprié et spécifique.

Sur certaines demandes, les collectivités feront appel au corps d'inspection ou à la DANE pour vérifier la pertinence des demandes.

C'est pourquoi il apparait judicieux de préparer un projet pour appuyer les demandes afin d'éclairer les utilisations prévues ou les enseignements qui necessitent l'équipement ou la subvention souhaitée.

Attention, ce ne doit pas être un projet labelisé du nom de l'équipement ou du matériel souhaité. Mais plutôt un projet qui met en évidence la pertinence de la demande au regard des objectifs poursuivis et des conditions de pratique.

Conseils pour structurer un projet   

 

Établir un diagnostic pour justifier le projet : 

  • Caractéristique de l’établissement : innovant – investit dans le numérique et l’équipement informatique – dispose de moyens financiers – possède une culture  du numérique (personne ressources) – met à disposition des ressources – met en place des projets particuliers – Exploitation de l’ENT ou téléservices. Quelle exploitation du site internet. Il s'agit de dresser un profil 
  • Caractéristiques des élèves : Rapport positifs aux outils – Exploitent les outils et ressources (B2i, ENT – ressources multimédias – recherche internet) -  Disposent déjà de tablettes ou smartphones (expérience utilisateurs) – type de rapport au savoir  (s’agira t’il d’engager ou de consolider grâce aux outils et démarches pédagogiques avec le numérique ?) – Quels types de communication ? (travail collaboratif à envisager) – Quelle autonomie ? (Peuvent-il s’engager dans un projet avec les tice ?)
  • Caractéristiques des collectivités : Y a t’il eu déjà des subventions – rapport entre les partenaires locaux (au CA par exemple) et les enseignants – Les projets et dialogues sont-ils usuels ? Communication  avec les OPTIC
  • Caractéristiques des approches pédagogiques : Les outils numériques sont-ils exploités (L’EPS peut s’inscrire dans la continuité ou innover). Projets qui prennent appui sur des usages ou souhaitent les développer. Les services collaboratifs ou de communication sont exploités ou pas. Réinvestissement à l’extérieur de l’établissement des savoirs grâce au numérique. Expérimentation de classe inversée ?
  • Caractéristiques des personnels de l’établissement : personnes ressources ou utilisatrices qui fédèrent les projets. Travail transversal possible.

 Ces éléments vont permettre de mettre en valeur un contexte favorable ou pertinent par rapport à la demande envisagée. 

 

S'appuyer sur des porteurs de projet (montrer que le projet émane de besoins mais aussi qu'il sera soutenu par une équipe motivée, expérimentée et compétente) :

 

  • Caractéristique de l’équipe : expérience, maitrise des outils, formations suivies ou demandées, connaissances des outils - veille informatique
  • Habitudes de travail : pluridisciplinaire, travail collaboratif, gestion habituelle de l’informatique pour la gestion des élèves – de son travail  
  • Appui de l’équipe de direction : facilité ou difficulté à anticiper la pertinence du projet, travail d’explication à fournir en parallèle pour aider le projet à se réaliser.
  • Validation du projet par l’inspection (pas obligatoire mais ça rend officiel la demande) et cela permet aussi d'en discuter avec différents acteurs ou collectivités

 

Projet envisagé : (Indiquer les bénéfices pour les élèves, les apprentissages, l’approche pédagogique, l’établissement, la discipline)

 

  • Justifications institutionnelles : exploitation du cahier de texte - appel de la classe en situation de mobilité – exploitation des ent – participation au B2i – poursuite de l’axe numérique académique. 
  • Objectifs pédagogiques : favoriser l’autonomie – les échanges par le travail collaboratifs – optimiser le temps moteur – organiser les situations d’apprentissages – gérer les données ou les observations liées aux prestations ou performances. – donner de la disponibilité aux enseignants – Augmenter les ressources à disposition pour réussir
  • Apprentissages visés : Exploitation des données par les élèves pour progresser, - identification des compétences à atteindre par l’appréciation de sa prestation ou celle des autres. Exploiter à court ou moyen terme ses performances pour vérifier ses acquis ou planifier une progression.  Permettre aux élèves de se situer mais aussi de construire des repères moteurs liés aux activités pratiquées. 
  • Démarche envisagée par rapport aux outils/ressources numériques : Un atelier avec une tablette – plusieurs tablettes et groupe en autonomie – préparation de ressources numériques en amont qui seront réinvesties ensuite en classe  - Alternance usages numériques et temps moteurs – Quel réinvestissement ? immédiat, sur plusieurs séances -> montrer  que c’est un projet qui nécessite des tice et ressources numériques pour faire progresser ou apprendre autrement mais que ce n’est pas qu’un projet tice ou un projet pour les tice.
  • Cohérence du projet : inscription dans un projet plus large (plusieurs classes – plusieurs disciplines). Il répond au diagnostic posé. Adapté aux activités enseignées (ex utilisation de la vidéo pour des activités artistiques). Reconnaissance pour la discipline (faire connaître le travail des élèves et des enseignants (ex : produire du contenu pour blog, site internet ou simplement réalisation en classe). Éventuellement le mettre en concordance avec les différents projets disciplinaires et de l’établissement. Ce projet doit aussi s'inscrire dans les axes numeriques poursuivis par l'Académie.

 

Le projet répond à des attentes et permet des gains 

  • Pour les élèves
  • Sur les apprentissages
  • Sur l’approche pédagogique
  • Sur l’établissement
  • Sur la discipline

 

Évaluation du projet : (Important car c’est ce qui donne l'aspect concret au projet)

 

  • Indicateurs qui vont montrer la bonne gestion des moyens attribués (rassurer les investisseurs) : 
    • Nombres d’élèves / Classes touché par le projet
    • Productions réalisées
    • Si uniquement usage lié à l’apprentissage, quel impact sur la réussite, les comportements en classe
    • Évolution à plus ou moins long terme

 

Pour conclure

La projet doit être un support de communication pour les personnes qui ne connaissent pas notre enseignement, ni son contexte. Des photos, liens ou informations sur des travaux déjà menés seront appréciés.

Il exprime aussi la rigueur et la fiabilité du projet et apporte de la confiance pour y répondre.