▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Restitution de la Concertation sur le numérique pour l'éducation

mis à jour le 09/05/15

La Journée de restitution des résultats de la Concertation nationale sur le numérique pour l'éducation s'est tenue le jeudi 7 mai 2015 à la Maison de la chimie en présence du président de la République et de la ministre de l'Éducation nationale. Rappelons que la concertation s'est déroulée entre le 20 janvier et le 9 mars 2015.

Plus de 60 000 personnes ont contribué en ligne ou en participant à 150 rencontres académiques. Le témoignage et l'expérience de tous les acteurs sont essentiels pour construire le service public du numérique éducatif instauré par la loi de programmation et d'orientation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013, et permettre au numérique de contribuer à rendre l'École plus efficace, plus juste et plus inclusive.

Concertation

Retrouver l’analyse des résultats de cette concertation nationale en Document joint.

A cette occasion le président de la République a fait plusieurs annonces concernant le Plan numérique pour une e-éducation :

  • un investissement de 15 millions d'euros en direction des créateurs de contenus et ressources pédagogiques pour "alléger les cartables". Cela se fera avec des appels à projets dans cinq domaines disciplinaires: français, mathématiques, langues vivantes, l'histoire-géographie et sciences;
  • chaque élève de 5ème devra être équipé d'outil (ndlr : EIM, équipement indivuduel mobile) qu'il concervera durant toute sa scolarité au collège. Ces équipements seront choisis par les établissements et les départements;
  • pour chaque euro dépensé par la collectivité pour cet équipement, l'Etat investira également 1 €; 
  • pour expérimenter ce plan numérique, 500 écoles et collèges seront dès la rentrée 2015 préfigurateurs du plan numérique. L’académie de Paris comptera 12 collèges et 24 écoles des REP et REP+ préfigurateurs. Voir la liste en Document joint;
  • initiation au codage pour comprendre la technologie avec un éveil au pimaire, de la programmation intégrée aux enseignements de collège et une généralisation de de la spécialité ISN (informatique et science numérique) - réservée actuellement aux seules terminales S - à toutes les séries ;
  • un programme exceptionnel de formation des enseignants sur les trois années 2016-2017-2018.