Bandeau

Hommage de l'École alsacienne à Geneviève de Gaulle

Geneviève de Gaulle Anthonioz Une cérémonie, en l'honneur de l'entrée au Panthéon de Geneviève de Gaulle Anthonioz, s'est tenue, en présence de tous les élèves de première, le jeudi 21 mai 2015 au Théâtre de l’École alsacienne, à Paris.

La cérémonie

À l'occasion de l'entrée au Panthéon de quatre figures de la Résistance Geneviève Anthonioz de Gaulleet à l'initiative du Souvenir Français, l'École alsacienne, rend hommage à la mère de quatre anciens élèves : Geneviève Anthonioz de Gaulle, en partenariat avec la Mairie du VIème arrondissement.
Étaient présents, ��Philippe Anthonioz, fils de l'héroïne, le Général Jean Susini, Madame Anne-Sophie Godfroy-Génin, adjointe au maire du VIème arrondissement et des représentants de parents d'élèves.
 La cérémonie s'est ouverte par un discours de Monsieur Pierre de Panafieu, directeur de l'École alsacienne, suivi d'une présentation du Souvenir Français par Monsieur Raymond Riquier, représentant de l'association précitée et IPR de l'Éducation Nationale.

La conférence

Wieviorka OlivierOlivier Wieviorka, historien et professeur à l’ENS Cachan, a donné une conférence intitulée "Résister à Paris, comment ?"
L'historien, spécialiste de la seconde guerre mondiale, s'est attaché à montrer en quoi l'héroïne, choisie par le Président de la République pour entrer au Panthéon, était une femme exceptionnelle. Dans un contexte de guerre où les femmes étaient considérées comme des mineures (elles n'ont obtenu le droit de vote qu'en 1945), où les activités qui leur étaient dévolues étaient essentiellement domestiques, Geneviève de Gaulle n'a pas hésité à s'engager politiquement au nom de la Liberté.

Ses Mémoires

Le secret de l'espérance. Geneviève de GaulleDes extraits significatifs des ouvrages de Geneviève de Gaulle-Anthonioz ont été lus remarquablement par des élèves :
La traversée de la nuit, récit, Points Seuil, 1998
Le secret de l'espérance, Fayard / Ed. Quart Monde, 2001

logo école alsacienne