Bandeau

L'épreuve écrite et son évaluation

La correction est individuelle mais l’évaluation est collégiale : le correcteur prend en compte les prescriptions nationales et académiques et participe aux réunions prévues dans son centre de correction. Aucune décision n’est prise individuellement : elle est le résultat d’une délibération collective.

C’est pourquoi il convient d’harmoniser en deux temps l’évaluation :

  • la réunion d’entente permet de se concerter sur les pondérations à adopter à partir de l’observation de copies avant les corrections (demi-journée) ;
  • la réunion d’harmonisation permet :
    • d’équilibrer la notation avant d’enregistrer les notes (demi-journée) ;
    • de faire figurer sur les copies la note globale et celle de chaque partie de l’épreuve ;
    • de revoir systématiquement en double correction les copies notées 5/20 et en dessous. Dans ces cas-là, il est souhaitable de justifier l’évaluation en référence aux compétences.
Ateliers GIPTIC
  • PIX et Nous
  • Les pratiques et les outils numériques d'un journal scolaire (en collège)