Bandeau

Le néolithique, la révolution alimentaire : plantes et animaux domestiques - S. Deligeorges (Continent science - 2015)

logo France Culture

Le néolithique, la révolution alimentaire : plantes et animaux domestiques, S. Deligeorges (Continent science - 2015)

Invité(e)s :

  • Françoise Le Mort, archéo-anthropologue, membre du laboratoire Archéorient (CNRS/Université Lyon 2)
  • Margareta Tengberg, archéozoologue et archéobotaniste au Muséum National d'Histoire naturelle
  • Jean-Denis Vigne, archéozoologue et biologiste au Muséum National d'Histoire naturelle

Cette période a connu la première révolution agricole, c'est-à-dire la transition de tribus et communautés de chasseurs-cueilleurs vers l’agriculture et la sédentarisation des groupes humains. Les données archéologiques indiquent que plusieurs formes de domestication de plantes et animaux surgirent, indépendamment, dans au moins 7 ou 8 régions séparées à travers le monde, comme en Amérique latine par exemple. Les plus anciens développements connus, domestication du chien, des caprins, des dattiers et des céréales eurent lieu au Proche-Orient 14 000 ans av. J.-C. C’est donc bien cette révolution qui a bouleversé de fond en comble l’alimentation de l’humanité, avec ses commensaux animaux et ses végétaux.

Ateliers GIPTIC
  • Ateliers post-JND- Fonctionnalités de l'ENT collège, utilisation des bases de données, utilisation de smartphones et tablettes en SVT
  • Atelier post-JND- Utilisation des microcontôleurs (Arduino) en SVT
  • Atelier post-JND- Utiliser une web Radio en SVT: Des bases à la pratique.
  • Atelier post-JND- Les fonctionnalités des ENT en SVT