▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher
Accueil du Public

Suite à un important dégât des eaux, les services du rectorat de l'académie de Paris situés sur le site Visalto ne sont plus, dans l'immédiat, en mesure d'assurer l'accueil du public.

Les parents d'élèves peuvent contacter l'académie via le formulaire "Parents, contactez-nous".

Une plateforme téléphonique a également été mise en place avec deux numéros.
Cette plateforme est ouverte du lundi au jeudi de 9h00 à 16h00 et le vendredi de 9h00 à 15h00.

- 01.44.62.46.97 : Pour les questions rattachées aux aides financières à la scolarité (bourses de collège et de lycée).
- 01.44.62.43.99 : Pour les informations sur les affectations en collège et en lycée.

Horaires habituels d'accueil : du lundi au vendredi, de 9h à 17h.
_

12 boulevard d'Indochine
CS 40049
75933 Paris CEDEX 19
Tél : 01.44.62.40.40
> Plan d'accès

Donnons le goût des langues vivantes !

mis à jour le 27/01/16

Vendredi 22 janvier, François Weil, recteur de la région académique Île-de-France, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités a accueilli Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Olaf Scholz, plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne pour les affaires culturelles franco-allemandes, et Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne en France, à l’occasion de la Journée franco-allemande.

Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient le Traité de l’Elysée, scellant ainsi la réconciliation et l’amitié franco-allemande. Une coopération qui passe également par l’éducation.

Dans un contexte de mondialisation, l’apprentissage des langues vivantes s’impose comme une évidence. L'académie de Paris a ainsi décrété 2015-2016 année de la langue allemande.

Objectif : Susciter l’envie d’apprendre l’allemand car comme l’a rappelé Olaf Scholz, « Apprendre une langue vivante, c’est une clé pour l’avenir », un atout en termes d’insertion professionnelle.

L’apprentissage des langues vivantes : un enjeu majeur

Lors de son déplacement dans la Capitale, le plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne pour les affaires culturelles franco-allemandes, s’est rendu dans trois établissements parisiens.

Situé au cœur du 11e arrondissement, l’école Parmentier offre aux élèves la possibilité de s’essayer à une langue vivante et plus particulièrement à l’allemand dès le CE1. C’est dans ce cadre que le plénipotentiaire est allé à la rencontre de Laura Gédin, professeure des écoles et de sa classe, accompagné de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale.

Au programme : Apprentissage du nom des animaux en allemand via le site internet www.deutschfurschulen.fr. Un des outils qui sera mis à la disposition de la communauté éducative dès la rentrée 2016 dans le cadre de la stratégie langues vivantes qui sera déployée par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

IMG 20160126 090805Séance de travail avec la classe de madame Gédin 

Lors de sa conférence de presse, la ministre a rappelé l’importance d’offrir une grande diversité linguistique aux élèves et ce, dès le plus jeune âge. En mai 2016, le ministère de l’Education nationale lancera la première édition de la Semaine des langues. Une occasion de valoriser et mettre en lumière les projets mis en place au sein des académies.

Parce que l’apprentissage d’une langue vivante passe aussi par la mobilité et la coopération, François Weil, recteur de l’académie de Paris, et Jörn Bousselmi, directeur général de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie (CFACI), ont officiellement installé le "Conseil consultatif pour la création et le développement de la plate-forme franco-allemande écoles-entreprises" au lycée professionnel d'hôtellerie-restauration Belliard (18e) avec la signature d’une convention.

IMG 20160126 090955Jörn Bousselmi et François Weil en présence des ministres lors de la signature de la convention

Une convention qui comme l’a souligné François Weil « a pour cadre l’année de l’allemand dans l’académie de Paris mais aussi les 30 ans du baccalauréat professionnel et à travers cet accroissement des échanges franco-allemands. L’accent est mis sur les formations professionnelles qui forment au monde professionnel et poussent les élèves vers des filières d’excellence ».

Objectif : faciliter la mobilité des élèves dans les entreprises et renforcer les liens avec l’Allemagne en termes d’éducation.

Le parcours d’Olaf Scholz s’est ensuite poursuivi dans le 19e arrondissement de la capitale, au lycée polyvalent Diderot. Établissement de référence pour l'enseignement technologique industriel, ce lycée « forme les forces vives de notre industrie et de l’Europe », comme l’a fièrement souligné, Laurent Len, le proviseur.

Visite Olaf Scholz 223Visite d'un atelier électronique au lycée Diderot (19e)

Après avoir visité les ateliers horlogerie, robotique, et électronique, le plénipotentiaire a échangé avec des élèves sur leur choix de formation et leur ambition professionnelle. Tous font part de cette envie de « faire quelque chose de (leurs) mains, concevoir ». C’est le cas de Constance, élève en terminale STI2D ou encore de Corentin, élève qui a obtenu son Brevet métiers d’Arts horlogerie à 14 ans et qui désire concevoir et fabriquer dans l’horlogerie. 

Visite Olaf Scholz 341Voici Darwin, un robot programmé par les élèves du lycée Diderot

Concert de l’année de l’allemand 

La journée franco-allemande dans l’académie de Paris s’est clôturée par un concert donné par des élèves, dans le Grand amphithéâtre de la Sorbonne, à l’occasion du 53e anniversaire du Traité de l’Elysée.

Co-animée par des élèves français – des lycées Racine, Notre-Dame de Sion, Brassens et du collège Lamartine – et allemands – du lycée Karl Maria von Weber de Dresde – cette soirée a rendu hommage avec brio à ces deux cultures pour le plus grand plaisir des spectateurs et des élèves.

Les 90 musiciens, 131 chanteurs, 64 instrumentistes, 6 rappeurs, et 40 danseurs ont su faire vibrer les murs du Grand amphithéâtre, offrant ainsi un spectacle salué de tous.

Au programme : Flash-mob, danse, chants, ou encore lecture de poèmes le tout, accompagné par un orchestre composé des élèves du collège Lamartine et des lycées Racine et Karl Maria von Weber de Dresde.

Visite Olaf Scholz 1079

Visite Olaf Scholz 822

Visite Olaf Scholz 818

Visite Olaf Scholz 815

Vigipirateharcelement 2015 - gif anime Campagne Nouvelles Carrières enseignantes Campagne handicap Droit au retour en formation Ecole numérique Éduthèque Ambition enseigner