Bandeau

L'égalité des chances au féminin

Capture d’écran 2016-02-04 &agr

Capital Filles accompagne les jeunes filles scolarisées dans des établissements sélectionnés par les Rectorats dans les quartiers et en zones rurales.

Son action repose sur l’engagement conjoint de « marraines », collaboratrices volontaires des entreprises partenaires, et des enseignant(e)s qui, ensemble, favorisent les choix d’orientation des jeunes filles et leur rencontre avec le monde de l’entreprise.

Pour en savoir plus : www.capitalfilles.fr 

L’EGALITE DES CHANCES AU FEMININ

Créée en 2011, à l’initiative d’Orange et des Ministères de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche; du travail, de l’Emploi, la Formation professionnelle et de l’Apprentissage; des Droits des Femmes, Capital Filles accompagne les jeunes filles scolarisées dans des établissements sélectionnés par les Rectorats dans les quartiers et en zones rurales.

Son action repose sur l’engagement conjoint de « marraines », collaboratrices volontaires des entreprises partenaires, et des enseignant(e)s qui, ensemble, favorisent les choix d’orientation des jeunes filles et leur rencontre avec le monde de l’entreprise. Chaque marraine bénéficie d’une journée de formation GRETA pour engager sa mission.

Capture d’écran 2016-02-04 à 23.01.46

En 2015-2016, Capital Filles

  • regroupe 13 entreprises partenaires - Airbus, ENGIE, la Fondation Deloitte, France Télévisions,

    Generali, Météo-France, L’Oréal, NOKIA, Orange, Radio France, Société Générale,

    STMicroelectronics, VINCI - représentant chacune un secteur d’activités.

  • bénéficie en régions de l’appui des CCI, des Conseils régionaux et d’entreprises associées.

  • est présent dans 21 académies: Aix-Marseille, Amiens, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Créteil, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Nancy-Metz, Montpellier, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Paris,

    Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Versailles.

    « CAPITAL FILLES » : POUR QUI ?

    Capital Filles s’adresse aux jeunes filles de filières technologiques (Seconde générale et technologique, Première et Terminale STI2D, STMG, STL), professionnelles (Seconde, Première, Terminale) et générales (SSI et SVT), scolarisées dans des lycées relevant des politiques de la ville et/ou de zones rurales.

    En 2015-2016, 84 lycées sélectionnés par les Rectorats sont partenaires de Capital Filles. AVEC QUELS OBJECTIFS ?

    >> Renforcer la confiance des jeunes filles, en elles-mêmes et en leur avenir professionnel.
    >> Inviter les jeunes filles à découvrir notamment des filières scientifiques, technologiques et

    industrielles, encore traditionnellement masculines.
    >> Accompagner les jeunes filles dans leurs choix d’orientation vers des secteurs d’activités et des

    métiers d’avenir, notamment dans leur région, ainsi que vers les formations qui y conduisent. >> Encourager l’apprentissage (75 CFA et IUT associés)
    >> Donner une image positive et accueillante des entreprises et de leur région

    COMMENT ?

    L’accompagnement des jeunes filles s’inscrit dans la durée et prend plusieurs formes :

    >> Des Ateliers collectifs, accueillis au sein des lycées partenaires, pour les classes de Seconde, de Première et de Terminale, afin de sensibiliser les élèves au large panel d’activités, de métiers et de filières de formations qui s’offrent à elles et les aider à identifier et surmonter les stéréotypes qui peuvent constituer un frein. Près de 4 000 jeunes filles ont participé à ces ateliers en 2014-2015.

    >> Un tutorat individuel assuré par les « marraines » : 819 marraines en 2015-2016