Bandeau

Evaluation des compétences

Le terme compétence est ici utilisé dans son sens général. Il ne fait spécialement référence ni à l’une des sept « grandes » compétences du livret personnel de compétences, ni à une compétence du livret scolaire.

Evaluation des compétences

Il s’agit d’apprécier le niveau de maîtrise atteint en référence à un niveau attendu.

Pour accéder à un article complet sur l'évaluation, Evaluation : état des lieux et pistes pour mieux faire.

Quelques repères de base :

Au collège, les compétences à évaluer sont définies par le LPC. Les SVT contribuent au developpement de toutes les compétences du socle commun.

Pour le collège et la classe de seconde dans une certaine mesure, le niveau attendu en fin de scolarité obligatoire est fixé au niveau national pour chacun des items qui composent les sept compétences du socle. Ce niveau est précisé dans les Grilles de références pour l'évaluation et la validation du socle commun - palier 3 logo-pdf(31 pages).
Afin d’établir une progression dans les apprentissages, il peut être utile de définir des niveaux intermédiaires (6ème, 4ème par exemple), harmonisés au sein d’un établissement. Les items des compétences maîtrisés à ces niveaux intermédiaires pourront être mentionnés dans un outil de suivi, interne à l’établissement. On peut se référer au document d'appui Aide au suivi de l'acquisition des connaissances et des capacités du socle commun logo-pdf (16 pages).

Pour le lycée et en particulier les classes de Première et de Terminale, les compétences à développer sont précisées par les livrets scolaires des classes de Première L, Première ES et Première et Terminale S. Le niveau attendu est celui des épreuves du baccalauréat, épreuves écrites et ECE. Pour ces dernières, on peut se référer à l'espace enseignement dans lequel vous trouverez des outils pour les activités pratiques.

En cas d'évaluation binaire, un item sera évalué positivement si le niveau observé est supérieur ou égal au niveau attendu (on pourra le qualifier de "réussi"). Dans le cas contraire, on pourra considérer que l'item est "non réussi".

Si l'évaluation est réalisée dans une perspective certificative, ECE ou renseignement du livret personnel de compétences, on peut imaginer un système d'aide qui permettrait à un élève en réelle difficulté de réaliser une partie de la tâche demandée (sur l'exemple des documents de secours de l'ECE).
Les situations permettant de renseigner le LPC (niveau 3ème) doivent s’apparenter à des tâches complexes. Si un élève maîtrise un item au niveau attendu en fin de scolarité obligatoire dans une classe antérieure à la troisième, l’item évalué positivement peut être renseigné dans le livret personnel de compétences.