Bandeau

L’Hôpital Rothschild sous l’Occupation (1940 – 1944)

À la suite des premières rafles parisiennes, notamment « la rafle » du billet vert, le camp de Drancy reçoit, à partir du 20 août 1941, 4320 hommes juifs raflés dans Paris ; certains d’entre eux sont malades : ils quittent momentanément Drancy, sont transférés à l’Hôpital Tenon puis à partir de décembre 1941 à l’Hôpital Rothschild.

Organisée par Cercle d’étude de la déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz, avec le soutien l’Union des Déportés d’Auschwitz et avec le soutien de l’Association des Professeurs d’Histoire et Géographie.

Mercredi 13 avril 2016 à 14 h 30 à l’Hôpital Rothschild.

Intervenants

Bruno Halioua , Médecin et Historien de la médecine, auteur de Blouses blanches, étoiles jaunes (Éditions Liana Levi)

Témoins

- Colette Brull-Ulmann, jeune interne en médecine à l’hôpital Rothschild
membre du réseau de sauvetage des enfants 

- Henri Ostrowiecki, rescapé de la rafle du Vél’ d’Hiv’, interné à l’hôpital Rothschild
à l’âge de 4 ans et demi

- Marcel Goldberg, pensionnaire de l’orphelinat Rothschild, à l’âge de 8 ans

Entrée libre

Mercredi 13 avril 2016 à 14 h 30 à l’Hôpital Rothschild, salle Nation, 5 rue Santerre  75012 PARIS
(Métro : Bel Air ou Daumesnil ou Picpus ou Nation – Bus : 29 Picpus-Santerre ou 56 Square Courteline)

En savoir plus

À voir