Bandeau

Coworking (au lycée)

mis à jour le 19/06/16

Colbert co-working Public cible : 1ère L enseignement de spécialité Arts plastiques
Professeur concerné : Luce MONGO MBOUSSA, professeure et coordonnatrice du GIPTIC arts plastiques.
Professionnel de la culture : Gaîté lyrique

Intervenante : artiste, Caroline Delieutraz

Arts plastiques et réseaux sociaux :
entre création et diffusion.

 

Artiste intervenant dans le cadre de ce partenariat :

Caroline Delieutraz

caroline.delieutraz@gmail.com

 

tumblr 1re L

Organisation des séances

5 séances de 2 heures (10 h d’interventions)

 

Dates prévues  (2h sur 13h15/15h10) :

  1. vendredi 15 janvier 2016
  2. vendredi 29 janvier 2016
  3. vendredi 12 février 2016
  4. vendredi 11 mars 2016
  5. vendredi 18 mars 2016

 

Contenu type d’une séance :

  1. présentation d’artistes du Net Art
  2. approche des opérations mise en oeuvre et questionnements soulevés par leurs démarches
  3. réalisation des élèves

 

Type d’approche pour chaque séance :

  1. Tumblr
  2. Gif animé
  3. Glitch
  4. Capture d’écran
  5. Code

À préparer : adresse mail personnelle pour tous les élèves ! Nécessaire pour l'ouverture du tumblr.

Quelques points techniques

Matériels et logiciels:

Firefox

Firebug (add on de firefox)

un logiciel de retouche photo, Gimp

Notepad ++ (HTML) ou sur Mac : TextWrangler

http://youpomme.com/5-alternatives-notepad-mac/

 

Accès qui doivent être possibles :

www.picasion.com

www.bloggif.com

Facebook

Wikipédia

You Tube

Tumblr

Disqus

Google Street View

Protocole de circulation des images à élaborer pour travailler la circulation :

  • création d’un compte Tumblr personnel
  • entre chaque séance -15 jours- une modification/appropriation d’images
  • grille des réseaux entre élèves à suivre

Restitution du travail réalisé avec les élèves :

  • création d’une plate-forme d’exposition virtuelle des créations des élèves
  • journée de présentation à la Gaîté lyrique

----- Déroulé du projet -----

Séance 1Tumblr, vendredi 15 janvier 2016

Responsables et rédacteurs Facebook/Twitter  & CR

Présentation du travail de Caroline Delieutraz et de ce que l’on va faire sur ces 5 séances

- Tumblr : blogger/créer

➔      Création des Tumblr et customisation

Échange des adresses de tous les Tumblr (tout le monde s’abonne à tout le monde)

Exploration des fonctions de Tumblr

Ajout de la fonction “commentaire” qui n’existe pas nativement : installation de l'outil Disqus. Création d’un compte Disqus puis insertion des codes Disqus https://disqus.com

Comment récupérer une image sur Internet et l’enregistrer sur un disque dur ?

➢      Quels droits liés à l’image utilisée ?

Une image sur http://art.rmngp.fr/fr.

Sur la thématique des fantômes (cf expo Extra fantôme).

➔      Recadrage d’une image, définition d’une image, mise en ligne d’une image.

Avec n’importe quel logiciel de retouche d’image installé sur l’ordinateur (Gimp ou autre).

 

Séance 2 : Gif animé, vendredi 29 janvier 2016

- Le GIF : un médium artistique ?

➔      Comment créer un gif animé ?

Protocole d’actions : créer une chaîne d’images

➢      Qu’est-ce qui crée le lien entre les images : fond/forme?

            + je choisis une image (sur Internet ou une image personnelle)

            + je la mets en 72 dpi

            + je la poste sur mon Tumblr            

+ je vais sur les Tumblr des autres élèves, je cherche une image qui sera la suite de cette image dans l’optique de la création d’un gif animé collectif

+ je la recadre aux mêmes dimensions et la mets en 72 dpi

+ je la poste en réponse à cette image

+ je parcours les Tumblr des autres élèves et je continue le processus, s’il y a déjà une image postée en réponse, je poursuis la chaîne en postant une troisième images, etc.

+ Lorsque il y a au moins 5 images en réponse à mon post initial : je crée un gif animé avec mon image de départ et les images postées en réponse à mon post initial.

 

 

  • Culture artistique :

Olia Lialina(artiste russe)

Dancing Girl 1998 – restauré en 2003

http://art.teleportacia.org/exhibition/AGM/dancing_girl/

Animated Gif Model 2005 – 2012

http://art.teleportacia.org/exhibition/AGM/

Summer 2013

http://art.teleportacia.org/olia/summer/

Midnight 2016

http://art.teleportacia.org/exhibition/midnight/

Son site : http://art.teleportacia.org

 

Séance 3 : Glitch, vendredi 12 février 2016

- Une esthétique de l’erreur : qu’est ce que le GLITCH ?

➔      Comment créer des erreurs ?

Technique : en utilisant Firebug  (qu’est ce que Firebug?) ou TextWrangler

Protocole d’action : Réalisez une série de capture d’écran d’erreurs numériques

➢      Le secret des images dématérialisées.

➢      Figuration et abstraction : quelles Incidences visuelles du code ?

➔      Créez des bugs dans les sites de votre choix ou dans des images de votre choix + gardez-les en mémoire en faisant une capture d’écran

+ poster une première image sur votre Tumblr

+ créer des conversations d’images “glitchées”

 

  • Sur la question :

http://www.rslnmag.fr/post/2013/10/31/Lerreur-est-humaine-une-histoire-du-Glitch.aspx

 

  • Culture artistique :

Jacques Perconte (artiste français)

Chaîne Vimeo https://vimeo.com/jacquesperconte

Son site : http://www.jacquesperconte.com

Julien Previeux(artiste français)

Le musée du bug

http://www.previeux.net/html/textes/erreur.html

Son site :  www.previeux.net

 

Séance 4 : Capture d’écran, vendredi 11 mars 2016

- La capture d’écran : faire de la photographie sans appareil

➔      Comment faire une capture d’écran, sous Mac

Protocole d’actions : Voyage immobile avec Street view

➔      ​Phase 1: Itinéraires

Par groupe, les élèves décident d'un itinéraire sur Google Maps, cela peut-être sur 10 mètres aussi bien que sur 1000 km. Le but est de se mettre d'accord sur un trajet.

➢      Qu’est-ce qui peut rendre ce trajet intéressant ?

➢      Figuration & fiction (construire l’espace/temps)

Le groupe prend une capture d'écran de l’itinéraire sur Google Maps

➔      Phase 2 : Captures

Chaque groupe doit réaliser une séquence cohérente d’au moins 10 photographies/captures d'écran le long du parcours.

➢      Quoi cadrer ? Comment cadrer ? Comment construire un scénario ?

➔      Phase 3 : L’intrus (du degré minimal au degré maximal “d’intrusion”)

Mises en ligne (en ordre) des captures sur les tumblr, semé d’un ou de plusieurs intrus.

➢      Quel intrus ? Pourquoi, comment, et où dans le scénario ?

➔      Phase 4 : Cherchez l’erreur...

 

  • Culture artistique :

Jon Rafman (artiste canadien)

9 Eyes – Projet en cours

http://9-eyes.com/

Michael Wolf (artiste allemand)

A series of unfortunate events

http://photomichaelwolf.com/#asoue/1

 

Séance 5 : Coder, vendredi 18 mars 2016

- Qu’est ce qu’une exposition en ligne ?

➔      utiliser les pages de code et feuilles de style préparées par Caroline pour s’exercer à modifier taille et couleur

➢      Figuration et construction (l’espace d’énonciation)

➔      Finalisation des projets et travail commun de conception des pages web pour la restitution globale du projet :

- Gif

- Glitch

- Capture d’écran

 

  • Culture artistique :

Nicolas Maigret (artiste français)

The Pirate Cinema

2012-2014

http://thepiratecinema.com/online/

 

----- Restitution -----

Lien vers le Site web de restitution globale du projet :

http://colbertart.gaite-lyrique.net/

 

Lien vers le Journal de bord du projet :

http://colbertworkingart.tumblr.com/

----- Liens aux programmes -----

PROGRAMME ARTS PLASTIQUES 1èreL

La figuration :

➔       Figuration et image question de la distance de l'image à son référent : le trompe-l'oeil, le réalisme, la fiction, le schématique, le symbolique, etc.

➔       Figuration et abstraction question de la présence ou de l'absence du référent : l'autonomie plastique, le rythme, la gestuelle, le géométrique, l'organique, le décoratif, le spirituel, le synthétique, etc.

➔       Figuration et construction dans un espace d'énonciation : la page, le texte, le mur, la rue, etc

➔       Figuration et temps conjugués dans le présent de son exposition mais travaille des temporalités d'une grande diversité

 

Compétences mobilisées :

Compétences plasticiennes et techniques

➔       savoir s'adapter à des contraintes matérielles et techniques nouvelles.

Compétences théoriques

➔       savoir identifier le parti pris artistique et esthétique d'un artiste.

Compétences culturelles

➔        savoir mesurer l'impact des innovations techniques sur la création plastique.

arobase clic

 

 

 

- Partenariat avec la Gaîté lyrique - 

 

Public cible : 1ère L enseignement de spécialité Arts plastiques

Professeur concerné : Luce Mongo-Mboussa, professeure d'arts plastiques

Professionnel de la culture : Gaité lyrique

Intervenante : artiste, Caroline Delieutraz

 

Axe de travail : Arts plastiques et réseaux sociaux : entre création et diffusion

Explorer les liens entre création et réseaux sociaux à travers un atelier de pratique  artistique. 

 

La classe a été amenée à produire des scénarios créatifs, ayant comme enjeux de questionner la création plastique et la fabrication d'images à l'aune de modalités de diffusion fondées sur le partage et le collectif. Ces modalités induisant une possibilité de déborder le cadre et le temps de travail au sein de la salle de cours, pour étendre ses limites en dehors du lycée en utilisant blogs et réseaux sociaux comme outils de création et de diffusion. Leur emploi au cœur du projet a permis de tisser un lien et une continuité créative entre l'intérieur et l'extérieur de la salle de cours, grâce à la diffusion dématérialisée d'images sur Tumblr (plateforme de microblogging convoquée ici comme support de pratiques créatives). La restitution du projet a fait l’objet d’une exposition en ligne reprenant les différentes créations des élèves et accessible à toutes et tous. Elle a été présentée à la Gaîté lyrique dans le cadre des ateliers partagés du 17 au 29 mai 2016, lors de la restitution des projets éducatifs.

Modalités

Nombre d’heures d’intervention au total :

10h d’atelier avec l’artiste au lycée et/ou à la Gaîté lyrique (plus 3h consacrées à la préparation et restitution du travail fourni auprès des élèves).

Visite des deux expositions programmées cette saison à la Gaîté lyrique (Paris Music Club et Extra fantômes).

Intentions

➔      Aborder la question de la figuration, en lien avec le programme d’arts plastiques de 1ère L option de spécialité Arts plastiques, à travers l’utilisation d’internet, entendu comme médium de création numérique mais aussi de diffusion, et d’exposition.

➔      Se familiariser avec un ensemble de problématiques travaillées par l’artiste en tant que net artiste, développeur et curateur d’exposition en ligne.

➔      Acquérir des compétences techniques liées à une pratique artistique qui engage à passer de l’autre côté de l’écran (comment est-ce fait ? la question du code notamment).

➔      Éduquer le regard et l’esprit à l’image et aux médias (questions du droit à / droit de l’image)

Compétences visées

Compétences plasticiennes & techniques

(être capable d'associer et de maîtriser des moyens plastiques en faveur d'intentions - forme et sens) :

◆    Elles ont été développées dans le  cadre  de  la  réalisation  d'images mobilisant des techniques et des questionnements plastiques liés aux nouvelles  technologies. 

Compétences théoriques

(être capable d'un recul réflexif quant à sa démarche, quant à la pratique des autres, et d'analyser de même toute œuvre d'art) :

◆    Elles ont été mobilisées lors de la réflexion menée  quant à l'impact de la diffusion des oeuvres en ligne sur la création artistique, et réciproquement (introduisant en cela  la question de la présentation de l'œuvre)

◆    Pareillement mobilisées dans la capacité à prendre du recul sur son propre travail par l’aspect collaboratif de certains scénarios pédagogiques :

  • rencontre des œuvres d'autrui dans la circulation  des images sur les réseaux sociaux,
  • échange et participation à un geste créatif qui peut être collectif. 

Compétences culturelles

(être capable de situer et comprendre une œuvre quant aux divers enjeux de son époque et de son pays) :

◆    Elles ont été sollicitées par le questionnement et la compréhension de l'impact des nouvelles technologies sur le mode de pensée d'une  époque, permettant de faire valoir l'impact d'un monde en réseau sur les nouvelles pratiques artistiques, mais aussi et surtout de se confronter à de nouvelles approches conceptuelles de la création artistique liées aux nouvelles technologies.

Bilan

Points forts

◆    L’ensemble des séances s’est bien déroulé.

◆    Les dispositifs pédagogiques ont été construits en amont avec l’artiste.

◆    La médiation de l’institution culturelle a été de qualité.

◆    Les échanges ont été fluides et les élèves ont pu dialoguer facilement avec elle (curiosité quant à la rencontre avec une vraie artiste, découverte de son parcours et de son univers).

◆    L’articulation entre pratique et apport théorique et artistique a permis de bien ancrer ces types de démarches artistiques actuelles dans l’esprit des élèves.

◆    La visite des deux expositions à la Gaîté lyrique a permis de découvrir le lieu et d’appréhender physiquement les oeuvres qui, pour certaines, étaient interactives.

◆    Travail en groupe :

  • productions collaboratives : création et restitution collectives
  • entraide technique tirant partie des compétences de chacun
  • compte rendu écrit sur Padlet (fixer ce qui a été dit avec ses mots), et suivi Facebook/Twitter, réalisés par les élèves à chaque séance.

◆    Appropriation par certains des procédés et modes de pensée, qui ont pu être réutilisés après en cours, en dehors des dispositifs liés au partenariat.

◆    Une petite familiarité s’est créée avec un univers parfois perçu comme trop technicien.

Points faibles

◆    Le manque de temps entre chaque séance pour développer plus encore ces apports et échanges d’images. Séances trop rassemblées sur l’année de janvier à mars.

◆    La mise en place des comptes Tumblr qui a pris trop de temps (à envisager en dehors du temps atelier).

◆    Le sentiment pour certains élèves d’une sollicitation “tout numérique” qui les contraint trop sur des pratiques dont ils ont l’impression de ne pas maîtriser les outils.

À améliorer...

◆    Planifier autrement sur l’année scolaire ces temps d’atelier de pratique artistique numérique, de manière à tisser une relation entre pratiques traditionnelles et technologies du numérique qui vibre sur un tempo moins tendu.

Pour l'an prochain :

◆    Les apports de cette année de 1ère pourront être réinvestis l’année suivante en terminale par des élèves :

  • qui ont questionné et détourné blogging et réseaux sociaux
  • qui ont acquis des savoir-faire spécifiques à cette circulation des images
  • dont les dossiers de travaux plastiques pourront contenir :

○      des productions numériques

○      un carnet de bord numérique

◆    Le partage et la circulation des images ayant été abordés sous son aspect créatif, mais aussi questionnés dans son aspect légal, on peut espérer avoir contribuer à guider des auteurs/créateurs critiques et responsables…