Bandeau

Les trois ordres de la société féodale, 5e

Cette séance s’inscrit dans une séquence consacrée plus largement à l’ordre seigneurial dans la société rurale du Moyen Age. S'appuyant sur plusieurs représentations, notamment iconographiques, elle présente l’organisation tripartite de la société médiévale mise en évidence par G. Duby et confirmée depuis comme structure fondamentale de la période médiévale.

Ce travail a été réalisé par Anne Doustaly, professeur au lycée Charlemagne, (4e arr.). Il a été présenté en mars 2016 lors des animations consacrées aux nouveaux programmes d’histoire et de géographie de collège.

Objectifs

Place dans les programmes

Cycle 4, 5e, Histoire, Thème 2 : Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal (XIe-XVe siècle).

Sous-thème : « L’ordre seigneurial : la formation et la  domination des campagnes »

Démarches et contenus d’enseignement

La société féodale, empreinte des valeurs religieuses du christianisme, se construit sous la domination conjointe des pouvoirs seigneuriaux, laïques et ecclésiastiques. Les campagnes et leur exploitation constituent les ressources principales de ces pouvoirs. En abordant la  conquête des terres, on envisage, une nouvelle fois après l’étude du néolithique en 6e, le lien entre hommes et environnement.

Objectifs de contenu  de la séance

  • Montrer comment la société médiévale, majoritairement rurale, s’organise en trois groupes distincts.
  • Découvrir les caractéristiques et les modes de vie de chacun des trois groupes.
  • Comprendre que cette organisation tripartite et hiérarchisée a été élaborée par les groupes dominants.

Problématique

Comment l’étude des groupes formant la société médiévale permet-elle d’aborder les modes de vie et les relations de pouvoir au sein d’une population majoritairement rurale ?

Compétences

Compétences travaillées

Domaines du socle

Se repérer dans le temps : construire des repères historiques

Situer un fait dans une époque ou une période donnée

 

1, 2, 4

Analyser et comprendre un document

Comprendre le sens général d’un document

Identifier le document et son point de vue particulier

 

1, 2

Pratiquer différents langages en histoire et en géographie

S’approprier et utiliser un lexique spécifique en contexte

 

1, 2, 4

 

1er domaine du socle : Des langages pour penser et communiquer
5e domaine du socle : Les représentations du monde et l’activité humaine.

Organisation de la séquence

Introduction

I- Une société de domination

II- Un monde chrétien et rural

Contexte et

problématique

1- Le pouvoir des seigneurs

2-... dans une société tripartite.

1- Le rôle de l’Église.

2-La conquête des terres.

Laïques ou ecclésiastiques, les seigneurs exercent le pouvoir dans le cadre de la seigneurie.

Les 3 ordres de la société féodale et leurs relations de pouvoir.

L’Église encadre les corps et les esprits. Elle fixe le cadre idéologique de toute la société.

Défrichements nouvelles terres, frontières.

Subsistance, alimentation.

Documents

Notions

Documents visuels : une seigneurie, un château fort, un sceau laïc, un sceau ecclésiastique. Notions : Le ban, la pyramide féodale.

Documents visuels et textes : les 3 groupes de la société féodale. Voir détails de la séquence.

Documents visuels : Le couronnement de la Vierge d’E. Quarton + photo ou plan d’une une abbaye et d’une église.

Texte : les sacrements.

La vie monastique : video 13’

https://www.youtube.com/watch?v=kw5pqF-mdVQ

 

Document visuel : moines défricheurs des Moralia in Job.

Textes : charte de franchise féodale, récit de famine, régime alimentaire.

 

1h

2h

2h

1h

Outils et ressources mobilisés pour la séance

Corpus documentaire de la séance (2e et 3e heure)

  • Texte d’Adalbéron de Laon, extrait du Poème au roi Robert, trad. Sébastien Bricout, 2004.

« Ainsi donc la cité de Dieu (1) qui se présente comme un seul corps, est en réalité répartie en trois ordres : l’un prie, l’autre combat, le dernier travaille. Ces trois ordres qui coexistent ne peuvent se démembrer (2) ; c’est sur les services rendus par l’un que s’appuie l’efficacité de l’œuvre des deux autres : chacun d’eux contribue successivement à soulager les trois, et pareil assemblage, pour être composé de trois parties, n’en est pas moins un. »

(1) l’ensemble des Hommes
(2) séparer

Texte intégral : http://www.forumromanum.org/literature/adalbero_laudunensis/carmen_f.html

  • Miniatures sur le clergé
 Les trois ordres (1)    Les trois ordres (7)

Giotto, St François présente sa règle au pape,

Basilique Saint-François, Assise, vers 1290.

 

Sainte Hildegarde bénissant ses moniales,

manuscrit du Liber Scivias (1165 ?)

 

  • Miniature sur la noblesse
    • Les trois ordres (2)

     Musée de l’Escurial, la vie des seigneurs

    et chevaliers, XIIIe siècle

 

  • Miniature sur ceux qui travaillent
     Les trois ordres (3)


    Calendrier illustré 1459-1470,

    musée Condé, Chantilly

 

  • Texte : extrait de J. Baschet, La société féodale, Champs Histoire, 2006.

« Les dominants avaient élaboré le schéma de trois ordres, établissant au sein de cette société une division entre « ceux qui prient » (oratores), c’est à dire les clercs, ceux qui combattent (bellatores) et « ceux qui peinent » (laboratores) c’est à dire tous les autres. À la complémentarité de ces trois ordres, se combine vite une claire hiérarchie établie entre eux. C’est le clergé qui est le premier ordre de cette société ».

Outils numériques

  • Suite bureautique
  • ordinateur/connexion internet
  • vidéoprojecteur

 

Description

Déroulement de la séance

La 1ère heure de la séquence aborde les notions de seigneurie, de ban, et décrit l’espace du château et du domaine seigneurial ainsi que leurs activités économiques. La seigneurie est comprise comme un cadre rural et politique où s’exerce le pouvoir du seigneur, qui peut être un noble ou un établissement religieux.

En 2e et 3e heures, le travail est consacré aux groupes humains qui composent la société, dans ce cadre politique et économique de la seigneurie.

À partir du texte classique d’A. de Laon, quatre miniatures permettent de travailler sur documents iconographiques. Un questionnement guide la lecture de chaque image afin de remplir un tableau qui reprend en détails les 3 groupes cités dans le texte : les élèves doivent identifier dans l’image les attributs (vêtements, objets) permettant de reconnaître les fonctions des personnages et d’approcher leur vie quotidienne. Ils identifient les différentes fonctions sociales et en utilisant le vocabulaire adequat : pape, moine, règle, prêtre, religieuse, abbé-abbesse; chevalier, seigneur, dame, écuyer, tournoi ; moissons, semailles, labours, vendanges.

 

 

« L’un prie »

« l’autre combat »

« le dernier travaille »

Les hommes

 

 

 

Les activités

 

 

 

 

Bilan rédigé en groupe ou individuellement.

  • À partir d’une autre miniature (Gilles de Rome, Le Régime des princes), montrant la société en son entier, les élèves abordent la notion d’ordre, la complémentarité des fonctions, et la hiérarchie établie dans l’image.
  • Le texte de J. Baschet termine la séance de 2 heures en montrant que les hommes les plus instruits du Moyen Age avaient conscience de cette organisation de la société et l’avaient divisée ainsi à leur profit. Enfin, contrairement au présupposé des  élèves, ces derniers doivent comprendre que l’ordre le plus puissant n’est pas celui des chevaliers et seigneurs, mais celui des religieux.
  • En 4e et 5e heure de la séquence, il convient de montrer que l’Église est une institution d’encadrement, des âmes, des corps, de toute la vie des chrétiens.
  • Enfin la dernière heure de la séquence vient clore la séance avec l'étude de la vie économique. La mise en valeur de nouvelles terres et le rapport à la nature sont abordés comme conséquence de la croissance de population.

Piste d’évaluation

L’évaluation peut être conduite à plusieurs stades de la séquence : bilan rédigé en fin d’activité sur les 3 ordres ; ou bilan final (évaluation sommative) incluant des questions de vocabulaire, une présentation de la seigneurie, et un paragraphe rédigé sur les trois groupes de la société médiévale. Dans ce dernier cas, il conviendra de réserver une 7e heure à cette évaluation, qui peut utiliser la miniature des 3 ordres de la British Library.

EPI possibles

Histoire médiévale (5e)

 

SVT  (programmes 2016)

 

Thème 2

-Défrichements /Forêt nourricière

-Progrès agricoles/Croiss. démographique

/famines

-Manger au Moyen Age

 

-L'exploitation de quelques ressources naturelles par l'être humain (eau, sol, pétrole, charbon, bois, ressources minérales, ressources halieutiques, ...) pour ses besoins en nourriture et ses activités quotidiennes.

-Groupes d'aliments, besoins alimentaires, besoins nutritionnels et diversité des régimes alimentaires.

Histoire médiévale (5e)

Thème 2

-La symétrie : portails romans/gothiques

Miniatures médiévales

-Les armoiries : nobles, villes et

bourgeois composent leurs emblèmes.

Mathématiques (programmes 2016)

« Comprendre l'effet d'une translation, d'une symétrie (axiale et centrale), d'une rotation, d'une homothétie sur une figure. »

 

Accompagnement personnalisé

Diagnostic, prise en charge, évaluation et prolongements http://eduscol.education.fr/

Pour apprendre autrement la période féodale, un exemple de support cinématographique : Kingdom of Heaven, R. Scott, 2005. Le film suit la vie aventureuse d’un jeune forgeron devenu croisé, ses péripéties en Orient dans le contexte de la 3e croisade.

Diagnostic : difficultés à assimiler le vocabulaire et les notions du chapitre.

Prise en charge : segmentation de séquences du film en fonction des notions à retravailler. Projection avec arrêts sur les notions ou termes : Seigneur / adoubement / seigneurie / vassal / fief / moines / ordres religieux / société d’ordres / les 3 ordres de la société médiévale.

Évaluation : interrogation écrite ou orale sur les notions.

Prolongement en Histoire et Histoire des Arts / Regard critique sur l’histoire au cinéma par la fiche Wikipedia consacrée au film, qui présente ses qualités historiques et relève quelques inexactitudes.

Diaporama de présentation - Les trois ordres de la société féodale

Conclusion

Une approche structurante pour inscrire durablement la connaissance de la période médiévale dans la mémoire des élèves.

Une société médiévale fondée sur des inégalités fortes et un cadre idéologique religieux… à mettre en regard avec les  valeurs républicaines d’égalité et de laïcité de la France d’aujourd’hui.

 

Sitographie et bibliographie

  • J. Baschet, La civilisation féodale, Champs Histoire, 2006.
  • Georges Duby, Les trois ordres ou l'imaginaire du féodalisme, Paris, Gallimard, 1978.
  • http://www.enluminures.culture.fr/documentation/enlumine/fr/
  • http://www.manuscritsenlumines.fr/

Filtrer les contenus par :

Niveaux

Mot Clé

Résultats