Bandeau

Outil d'aide à l'élaboration en équipe du Carnet de Suivi des Apprentissages (CSA) (avec indicateurs de progrès)

mis à jour le 11/11/16

Ces tableaux de marqueurs de progrès ont été conçus pour articuler d’une part des situations d’apprentissages pouvant donner lieu à des traces et d’autre part les items de la synthèse des acquis. Publié par Benoît Rochette, conseiller pédagogique de la mission académique.

Préambule, domaine transversal

Introduction

Les situations d’apprentissages ont été de préférence puisées dans les exemples donnés sur Eduscol ; nous avons essayé de faire le plus possible de liens avec les nouveaux documents ressources qui viennent en appui des programmes 2015. Par ailleurs nous avons opté pour des situations qui permettent la récurrence de certaines activités, donc propices à montrer les progrès de l’élève.

Les indicateurs de progrès ont été choisis à partir d’expériences professionnelles et d’observations faites dans les classes.

Les étoiles symbolisent les étapes dans le développement de l’enfant ; elles ne correspondent pas nécessairement aux niveaux de classes puisque les élèves ne progressent pas tous au même rythme.

Un tel document n’a pas de caractère normatif car il n’est en aucun cas un référentiel de compétences ; il est seulement destiné à aider les équipes d’école à :

  • Mettre en lien le carnet de suivi des apprentissages et la synthèse des acquis
  • Faciliter la construction du carnet de suivi en donnant des exemples précis de traces
  • Faciliter l’observation en ciblant des compétences essentielles par domaine
  • Comprendre la progressivité de certains apprentissages pour construire des progressions
  • S’approprier les programmes 2015 et les documents ressources qui viennent en appui.

Pour conclure, il nous semble important de rappeler que l’évaluation est toujours liée à l’apprentissage et qu’elle n’en est pas toujours sa conclusion. 

Préambule

Ref. Décret n° 2015-1929 du 31/12/2015, évaluation des acquis scolaires des élèves,  livret scolaire, à l'école et au collège (article 8)    -   Arrêté du 31/12/2015,  modèle national de la synthèse des acquis scolaires de l'élève à l'issue de la dernière année à l'école maternelle. 

« L’évaluation constitue un outil de régulation de l’activité professionnelle des enseignants. Elle n’est pas un instrument de prédiction ni de sélection ». extrait du programme 2015. 

L’évaluation positive repose sur une posture professionnelle d’autorité bienveillante, d’étayage personnalisé, d’objectivation et de valorisation des tentatives et des progrès de chaque enfant. Les traces conservées dans le Carnet permettent à l’enfant de comprendre ce qu’il apprend et sait faire. 

Le groupe académique  a conçu un outil d’aide pour accompagner le travail des équipes, et la mise en place du Carnet de Suivi des Apprentissages (CSA). Cet outil vise à aider les enseignants à :

  • mieux s’approprier le nouveau programme de l’école maternelle
  • concevoir des progressions pour les années d’école
  • mieux observer des comportements, des savoir-faire, des compétences  dans chaque domaine
  • fabriquer le Carnet de Suivi des Apprentissages pour rendre compte des acquis de chaque enfant
  • faire le lien entre les traces du carnet de suivi et la synthèse des acquis de fin de maternelle 

Le document présente 6 tableaux, pour les  cinq domaines du programme, avec un tableau pour les compétences transversales et la compréhension du sens de l’école.  Le cœur de chaque tableau  est constitué des étapes du parcours d’apprentissage selon  4 balises.  Les étapes, symbolisées par un nombre d’étoiles croissant,  marquent une évolution. Elles ne correspondent pas à un « niveau » de classe, chaque élève progresse selon sa logique  et son rythme de développement. 

A chaque étape, il s’agit de caractériser un niveau de capacité observé. Pour conduire cette observation et objectiver des acquis, des exemples de situations de classe sont notées. Les propositions sont indicatives, nullement modélisantes, chaque équipe pourra définir ses propres situations, selon  quatre catégories d’activités, plus ou moins guidées, de l’école maternelle : 

  1. les temps éducatifs, « intersticiels » liés à la vie de la classe comme l’accueil, les passages aux toilettes, la récréation….
  2.  les activités libres, au choix de l’enfant parmi une palette de propositions, ex. les coins de jeux libres 
  3.  les activités autonomes, proposées par l’enseignant, investies par les enfants, ex. les ateliers avec consignes et réalisation finale
  4. les situations d’enseignement, pilotées par l’enseignant et orientées vers une didactisation des tâches, ex. la séquence de langage

Dans la partie droite de chacun des tableaux, des exemples de traces et productions sont donnés pour figurer dans le carnet des apprentissages de l’élève. Chaque équipe pourra opter pour d’autres choix. La dernière colonne propose de faire lien entre le parcours d’apprentissage et le moment de la synthèse des acquis en fin d’école maternelle complété par l’équipe, transmise aux parents et à l’enseignant du CP.

Tableau des indicateurs de progrès

 Domaine transversal : APPRENDRE ENSEMBLE POUR VIVRE ENSEMBLE

Exemples de situations, d’activités, de moments

pour observer

                               Indicateurs de progrès

Exemples de traces pour le CSA

Synthèse des acquis en fin de maternelle

   *

   **

   ***

   ****

 

L’accueil

S’approprier du matériel mis librement à disposition.

Observe l’activité du groupe

 

S’engage dans l’activité

 

Persévère dans l’activité

 

Prend l’initiative de l’engagement

 

Brevet

 

Maintien de l’attention, persévérance dans une activité

Les activités physiques

Utiliser différents types

d’engins roulant ou glissant,

présentant un caractère

d’instabilité.

Accepte de participer

 

Accepte d’être en difficulté et de recommencer

Recommence en prenant en compte les conseils

Prend conscience de ce qu’il doit modifier et recommence pour réussir

Photos et brevet

Une situation d’apprentissage dans le domaine de la langue écrite

Ecrire

• son prénom, nom de famille

• un mot collectif simple, court,

• la légende de dessins ou de photos…

• un mot choisi par l’enfant

Ose,  essaie

Eprouve de la confiance en lui, en elle, recommence

Prend des risques pour apprendre

Accepte l’intervention de l’enseignant pour réussir

Brevet

Trace écrite des essais gardés pour observer la progression des essais

La réalisation d’une recette de cuisine

Suivre un programme de réalisation

Répond seulement à la sollicitation individuelle de l’adulte

S’inscrit dans la consigne adressée au groupe

 

Participe au projet du groupe et commence à planifier ses actions

Organise et planifie ses activités en tenant compte des autres

Photos des élèves dans cet atelier

 

 

Prise en compte des consignes collectives

Les activités artistiques - univers sonore

Repérer et reproduire, corporellement ou avec objets et des instruments, des formules

rythmiques simples.

Regarde les autres

Explore et imite les autres

Fait des propositions

Accepte les propositions du groupe

 

Les coins jeux de la classe

Utiliser librement ces espaces et partager du matériel et des objets.

S’intéresse à  la classe

Partage un espace (côte à côte)

 

Partage un jeu, du matériel, l’adulte

Accepte de renoncer à un projet immédiat d’occupation  d’espace ou de jeu

Joue avec les autres et prend des initiatives au service du groupe

Brevet

Photos des élèves en situation de vie quotidienne

 

Participation aux activités, initiatives coopération

Un projet de classe

Comprendre l’enjeu du projet, planifier et faire des propositions pour résoudre des problèmes

(écriture d’un livre à compter, d’un livre compte rendu de visite, aménagement d’un espace jeu)

S’intéresse au projet, regarde

Participe en qualité d’exécutant

Participe en qualité d’initiateur, coopère

 

Accepte des responsabilités

Les temps éducatifs

S’habiller, se déshabiller, se laver les mains, passer aux toilettes, se préparer à la sieste …

 

Demande de l’aide

 

Identifie les rôles et fonctions des différentes personnes

Intègre et respecte les règles de la classe et les règles de la vie commune

Comprend  les règles de l’école et sait

mettre à distance ses émotions

Est capable d’expliquer les règles

Identifie, nomme et exprime sa pensée, des envies, des émotions, des sentiments

Brevet

Prise en compte des règles de la

vie commune

Domaine 1

Domaine 1. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS

 

Exemple de situations, d’activités, de moments

pour observer

Liens eduscol http://eduscol.education.fr/ressources-maternelle

                                            Les indicateurs de progrès

Exemples de traces pour le CSA

Synthèse des acquis en fin de maternelle

*

**

***

****

Les coins jeux de la classe

Jouer et communiquer dans les coins jeux

 

Eduscol : Jouer et apprendre

Les jeux symboliques

 

 

Entre en communication même non verbale avec l’adulte

 

 

 

Prend en compte son interlocuteur dans le système d’énonciation (tu …)

Dialogue avec les autres en tenant compte de ce qui a déjà été dit.

 

 

 

 

 

Echange en utilisant  différentes  formes de langage  (en questionnant, en expliquant, en décrivant, etc…) et réfléchit avec les autre

Photo de la situation au coin docteur, commentée par l’enseignant

 Langage 1

 Décembre 2015 : MS, Kilian joue avec ses camarades et communique avec eux en utilisant les pronoms « Je » et « tu ».

Langage oral    

 

 

 

Communication

 

 

 

 

Réalisation d’un album en écho

S’exprimer à partir de photos d’élèves en activité

(l’emploi des pronoms, du temps, de la syntaxe)

 -S’exprime par

un mot («parti »)

-Utilise des mots juxtaposés

 («Papa parti»)

 

Emploie le pronom          « je »

Organise son propos en phrases avec des expansions (compléments d’objets, circonstanciels…)

Reformule son propos pour être mieux compris, en enchainant plusieurs phrases

Observations écrites par l’adulte

 

 

EXPRESSION

date

Observation du maître

 ou dictée à l’adulte

S’exprime par

 

 

 

Emploie des pronoms

 

 

 

Organise  son propos

 

 

 

Questionne, explique, décrit …

 

 

 

 

 

Expression

Bilan  d’activités

Nommer   les  actions et les  procédures à partir d’un travail en cours, déjà effectué, à venir

Partie I.2 - L’oral - L’oral travaillé dans les situations pédagogiques régulières

Rappelle le résultat de l’activité attendue

Commente les réalisations par rapport à la consigne donnée

Explique les procédures

et tient compte des critères de réussite

 Comprend l’enjeu du travail demandé et explique ce qui  pourrait être fait plus tard,  en utilisant le système des temps adapté.

Situation d’apprentissage

Raconter aux autres son album  préféré

 

 

 

Partie I.3 - L’oral - L’oral dans les situations des domaines d’apprentissage

Ecoute  un récit et le mime

Reformule  avec ses propres mots une histoire connue avec un support

 

Rappelle le début d’une histoire lue, essaie d’anticiper la suite

Mémorise  une histoire, la raconte en restituant les enchaînements logiques et chronologiques.

Vignette avec le marqueur de progrès écrit

 Langage 2

15.09.2016 : GS, Je  sais raconter le début de l’histoire de Boucle d’Or

Compréhension d’un message oral ou d’un texte lu par l’adulte

La dictée à l’adulte

Dicter à l’adulte à partir de situations vécues en classe.

 

 

 

 

 

Partie II.4- Lien oral-écrit-Les dictées à l’adulte

Met en mot  la légende d’un dessin, une liste

 

 

 Contribue à l’écriture d’écrits courts (règles de vie,  recette, comptine apprise par cœur…) et modifie progressivement  son oral en écrit

 

 Produit un énoncé oral proche de l’écrit  et précise son  vocabulaire, avec une  syntaxe de plus en plus adaptée (réécrire une histoire connue, une chanson, écrire un récit d’expérience, un écrit documentaire …)

 

Photo de la situation avec la production orale de l’élève

 Langage 3

 

11/12/2016 : PS, Je coupe l’orange

Découverte de l’écrit

 

 

 

Relations entre

 

 

 l’oral et l’écrit

Projet de classe autour de l’apprentissage des lettres de l’alphabet

 

 

Composer des mots pour élaborer une affiche

 

 

Epelle son prénom, les mots usuels de la classe

Connait le nom de la plupart des lettres de l’alphabet  et les utilise pour épeler un mot

Compose des mots usuels  sans modèle

Vignette représentant la situation  

 Langage 4

12/11/16 / MS :Léo  épelle et compose son prénom

Ateliers

Jouer avec les syllabes

(chasse à la syllabe, trouver l’intrus, lotos, dominos …)

 

 

 

 

 

 

 

 

Jouer avec les sons

 

Partie II.2- Lien oral-écrit-Activités phonologiques au service de l’entrée dans le code alphabétique

 

 

 

Répète des mots que l’enseignant scande en syllabes  (à partir des prénoms, des mots familiers …)

Scande et dénombre  les syllabes à partir des prénoms, des mots familiers, ….

Compare et classe les mots selon le nombre de syllabes orales

Pratique des opérations sur les syllabes  (enlever, ajouter, inverser, localiser, substituer classer, répéter, …)

Produit  des pseudo-mots par combinaison de syllabes

VIGNETTE  représentant la situation avec le marqueur de progrès :

 Langage 5

Langage 5 bis

15.09.2016 : MS, Pierre compte les syllabes d’un mot

Perçoit et produit des sons

Localise et reproduit un son

 

 

Produit des mots qui riment (à partir d’images)

Commence à coder  la place d’un phonème en écrivant des mots

Production d’élève

 Langage 6

Texte écrit en  autonomie  GS: « Père Noël,  on était à la parade.

 

12/06/16 : GS,  Fatou commence à utiliser les phonèmes pour écrire.

Activité autonome

Recopier le titre de son album préféré dans son cahier de travail

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisse une trace avec une intention

Reproduit des formes (point, rond, ligne droite horizontale, verticale, oblique, courbe, ligne enroulée)

Ecrit son prénom en capitales d’imprimerie

 

Copie des mots connus en cursive en utilisant la bonne conduite graphique et la trajectoire ad hoc

Ecrit  seul quelques mots nouveaux en utilisant ses connaissances de l’écrit

 

 

PRODUCTION

Langage 7

09 /15 . Je sais écrire mon prénom devant la maîtresse qui observe comment je tiens mon crayon..

11/15 : sur une ligne

03/16 : entre 2 lignes

 

 

Vignette avec le marqueur de progrès : Je sais écrire mon prénom en écriture de la « grande école » (sans modèle).

  • Il y a toutes les lettres
  • On peut lire mon prénom

 

 

 

  Geste graphique

               écriture

Activité ritualisée

Mémoriser une comptine à l’aide d’une marionnette

 

Partie II.3- Lien oral-écrit-

Mémoriser une comptine avec une marionnette

 

 

Répète un mot, une phrase, une  comptine  à l’aide de la marionnette

Récite une comptine de manière autonome devant  la marionnette (parler fort, distinctement)

Se rappelle et dit la suite d’une comptine pour aider la marionnette à ne pas se tromper

Se remémore et formule la démarche de mémorisation de la classe pour apprendre un texte à la marionnette

VIGNETTE

 Langage 8

09/10/15 : GS, Je sais apprendre une comptine à notre marionnette

 

Mémorisation, restitution de texte (comptines, poèmes)

Domaines 2 et 3

Domaine 2. Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’ACTIVITE PHYSIQUE

Exemples de situations, d’activités, de moments

pour observer

Liens eduscol http://eduscol.education.fr/ressources-maternelle

Les indicateurs de progrès

Exemples de traces pour le CSA

 

Synthèse des acquis en fin de maternelle

*

**

***

****

Les ateliers ou parcours  de grande motricité

- enjamber, escalader, franchir

- s’équilibrer

- sauter

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Agir/44/5/Ress_c1_agir_obj2_456445.pdf

 

Regarde ce qui se passe

Participe et s’engage corporellement

Montre de l’aisance dans ses mouvements en faisant preuve d’initiatives

Coordonne ses mouvements et enchaîne ses actions

Exemple de brevet de réussite :

 

 EPS 1

Engagement aisance et inventivité dans les actions ou les déplacements

 

Les actions à visées expressives ou artistiques

- lancer

- pousser, tirer

- faire rouler

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Agir/44/7/Ress_c1_agir_obj3_456447.pdf

Découvre librement et prend plaisir à manipuler le matériel

Répond à une consigne motrice

Fait preuve d’inventivité pour répondre à une consigne

Choisit et affine ses gestes afin d’atteindre un but précis

Photos en situation, légendée (dictée à l’adulte)

 

 EPS 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les actions à visées expressives ou artistiques

- rondes et jeux dansés

Observe

Participe en respectant une consigne simple

(une danse – un  mouvement ou danses à gestes…)

Commence à enchaîner les mouvements à partir d’un repère sonore facilement repérable

 

Enchaîne les mouvements en prenant appui sur les changements de rythmes musicaux

Action académique :

« courir à la maternelle »

https://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-11/courir_a_la_maternelle_doc_pedagogique_2012_doc.pdf

 

Se lance dans l’action

Produit un effort physique

Adapte son effort à l’activité de mandée

Réalise une performance

Carnet de course.

Jeux collectifs ; jeux d’opposition

Jouer à transporter ou à lancer des objets

Jouer à attraper et à se faire délivrer

S’associer pour déplacer des camarades (tirer, soulever, pousser, porter)

Agir sur le corps de l’autre (déséquilibrer, immobiliser

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Agir/44/9/Ress_c1_agir_obj4_456449.pdf

 

S’engage dans l’action et accepte les premières règles communes

Reconnaît son appartenance à un groupe et accepte différents rôles

Coopère

Elabore des stratégies afin de faire gagner son équipe (performance)

Production d’élève légendée (dictée à l’adulte)

Le relais

 EPS 3

 

- Chaque équipe est placée en file indienne (l’un derrière l’autre),

- L’enfant qui a le témoin peut courir,

- Il y a un coureur par cerceau qui attend le témoin.

Coopération, interactions avec respect des rôles de chacun

 

Domaine 3. Agir, s’exprimer, comprendre à travers les ACTIVITES ARTISTIQUES

Exemple de situations, d’activités, de moments

pour observer

Liens eduscol http://eduscol.education.fr/ressources-maternelle

                  Les indicateurs de progrès

Exemples de traces pour le CSA

 

Synthèse des acquis en fin de maternelle

*

**

***

****

La réalisation d’un projet de classe

- en lien avec les événements annuels (les fêtes et les saisons…)

- en lien avec la découverte d’œuvres et d’artistes

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Langage/79/0/Ress_c1_Graphisme_references_culturelles_456790.pdf

- exemples de situations autour de la ligne

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Ecriture/85/7/Ress_c1_Graphisme_lignes_verticales_PS_456857.pdf

- autre exemple :

Une histoire de lignes à l’école  http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Ecriture/79/0/Ress_c1_Graphisme_histoire_ligne_457790.pdf

 

Accepte de laisser une trace

 

Découvre et manipule : - divers matériaux (papiers, carton, pâte à modeler, pâtes à sel, argile, gouache, encre, etc.)

- divers outils (crayons, feutres, ciseaux, pinceaux, brosses, rouleaux, éponges, tampons, etc.)

 

 

Montre une aisance de plus en plus grande dans :

-  le maniement des différents matériaux et outils

-  les techniques expérimentées (déchirer, découper, froisser, plier, assembler, coller…)

 

 

Sait choisir les outils les mieux appropriés pour réaliser une production et réinvestit les techniques expérimentées

 

Photo en situation, légendée (dictée à l’adulte)

 Arts 1

 

Légende dictée à l’adulte : « C’est la trace de ma main. »

 

 

Exemple de brevet de réussite (technique)

 

 

 

Production d’élève légendée

 Arts 2

 

Le chemin dans Le petit Chaperon rouge

Légende dictée par l’enfant : « Je sais coller des papiers et des plumes pour faire le chemin dans la forêt ».

 

 

 

 

 

n

 

La réalisation d’un répertoire graphique

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Ecriture/42/9/Ress_c1_Graphisme_reperes_456429.pdf

Accepte d’exécuter une consigne

Affine ses gestes afin d’atteindre un but précis (dessine, peint, modèle, colle, etc.)

Coordonne ses actions dans un but précis, anticipe l’outil à choisir pour produire un effet donné

Reproduit des modèles ou invente, selon les situations et ses intentions

 

Construction d’un répertoire graphique

 

 

 

 

 

Productions d’élève légendée

  Arts 3    Arts 4           

Dictée à l’adulte :

« Je trace des lignes verticales et des lignes horizontales sans dépasser les bords de la galette. »

« Je décore la galette avec de l’encre. »

 

Des situations d’observation

Regarder :

 - des photos de l’école

- des photos de l’environnement proche

- des images du patrimoine visuel (Une reproduction d’œuvre plastique de référence peut être choisie par l’équipe et présentée durant les trois années de cycle 1)

 

Reste attentif pendant la découverte et l’observation d’une image

Reconnaît quelques références culturelles : artistes, œuvres

 

Décrit une image vue ou produite en utilisant un vocabulaire adapté

 

Analyse les productions et émet des hypothèses sur les outils, techniques utilisées et les intentions de l’artiste

Dictée à l’adulte :

-        Ce que je vois,

-        Ce que je connais de l’artiste et de l’œuvre,

-        Ce que j’en déduis (intention de l’artiste, émotions ressenties).

 

 Arts 5

 

Picasso, Autoportrait, 1901, huile sur toile,  81x60cm, collection Musée Picasso, Paris

 

« C’est un homme avec une barbe et un manteau noir. »

« Picasso a peint son autoportait. »

« Il ne sourit pas. Il a l’air triste.»

 

La chorale de classe – la chorale d’école

Participer à des activités vocales collectives

 

Ecoute et accepte de rester dans le groupe

Dit des comptines et chante avec les autres

Chante sa partie

 

Se montre de plus en plus à l’aise dans les activités vocales  apprises ou inventées

Trace collective à personnaliser

L’enfant colorie ou date les comptines et les chansons qu’il est capable de chanter seul.

 

Exemple de brevet de réussite

 

 Arts 6

 

 

Engagement dans les activités, réalisation de productions personnelles : voix, chants, pratiques rythmiques
et corporelles

Accepte de jouer avec sa voix en faisant varier l’intensité sonore (fort/faible), le tempo (lent/rapide) et la hauteur des sons (aigu/grave) de sa voix

Maîtrise un répertoire appris et l’interprète de manière expressive

Les pratiques instrumentales 

- Pratiquer des percussions corporelles

- Utiliser des objets pour produire des sons

- Utiliser des instruments de musique

- Réaliser un paysage sonore

Prend plaisir à explorer le monde sonore

Écoute et produit

Affine ses gestes et contrôle de mieux en mieux  leurs effets

Reproduit et invente des rythmes

Réinvestit ses connaissances de l’univers sonore pour sonoriser un projet personnel ou collectif

Photos légendées

Rendre compte des différentes étapes de sonorisation du conte Boucle d’or et les trois ours

 

 Arts 7

Des situations d’écoute 

Écouter :

 - des sons de l’école

- des sons de l’environnement proche

- des extraits du patrimoine musical (Une œuvre sonore de référence peut être choisie par l’équipe et présentée durant les trois années de cycle 1)

Reste attentif pendant une écoute musicale

Reconnaît quelques extraits musicaux souvent entendus (œuvres musicales appartenant à différents styles, cultures et époques)

Affine son écoute : connaît et reconnaît quelques instruments

ou familles d’instruments

Distingue des contrastes sonores : intensité (forte/faible), tempo (lent/rapide), hauteur (graves/aigus), timbres (voix/instruments)

Dictée à l’adulte

-        Ce que j’entends,

-        Ce que je connais de l’artiste et de l’œuvre,

-        Ce que j’en déduis (intention de l’artiste, émotions ressenties).

Domaine 4

 

Domaine 4 : Construire les premiers outils pour STRUCTURER SA PENSEE

Exemples de situations, d’activités, de moments

pour observer

Liens eduscol http://eduscol.education.fr/ressources-maternelle

Les indicateurs de progrès

Exemples de traces pour le CSA

Synthèse des acquis en fin de maternelle

*

**

***

****

La préparation de l’atelier peinture

Préparer les pots de peinture, va chercher juste ce qu’il te faut de pinceaux pour qu’il y ait un et un seul pinceau par couleur 

Estime des quantités de façon approximative. Ex : beaucoup / pas beaucoup

 

Réalise une correspondance terme à terme pour comparer

Produit  une  collection  de même cardinal qu’une autre

Compare   des   collections organisées de manière différente dans  l’espace  pour  trouver celles   qui   sont   équipotentes (qui ont le même cardinal), pour déterminer  celles  qui  ont  plus ou moins d’éléments qu’une collection donnée

 

     Photographie de la situation avec des observations :

 Maths 1

11.05.2015 : PS, en un seul voyage, Pierre prend juste ce qu’il lui faut de pinceaux en utilisant ses doigts.

 

 

21.03.2016 : MS, Pierre prend juste ce qu’il lui faut de pinceaux en comptant.

 

 


Utilisation des nombres

Les jeux de société

Jouer au Dada, au jeu de l’oie, jeu de dés, jeu avec des nombres ,,,,,

 

 

 

 

Associe une représentation figurée à une quantité dénombrée (constellations de dés, configurations de doigts, cartes à points…)

Associe le nombre écrit correspondant à une quantité dénombrée (jusqu’à 10)

 

Observation écrite par l’adulte :

 

LE NOMBRE

Date : 12/03/2017

Attendu :

Observation de l’enseignant :

Lire les nombres écrits en chiffres jusqu’à 10

Kim lit tous les nombres de 1 à 6 en chiffres.

 

 

 

 

La préparation ou/et le bilan d’une activité physique

Organiser, reproduire agir sur une suite d’objets

Rendre compte de l’ordre d’arrivée d’une course

Construit une suite identique à une suite ordonnée proposée.

Place   un   élément   en   connaissant sa position et en respectant le sens du parcours.

Exprime le rang des éléments d’une suite ordonnée en respectant le sens de choisi : le premier, le deuxième…

 

Vignette avec le marqueur de progrès écrit :

 Maths 2

Le jeu du trésor

Enumérer. Dire tous les objets qu’il y a dans le sac au trésor de la maîtresse : à chaque fois qu’un enfant dit le nom d’un objet, la maîtresse sort l’objet et le pose devant le groupe pour qu’il ne soit pas répété.

Prend en compte chaque unité d’une collection sans en oublier ni pointer deux fois la même

S’arrête quand tous les éléments ont été pointés

Utilise le dernier mot nombre cité pour exprimer la quantité de la collection (mémoire de la quantité)

 

Comprend que la quantité ne change quelle que soit la disposition des objets ou leur nature

Vignette représentant la situation avec le marqueur de progrès écrit :

 Maths 3

MS, je sais dire que tous les objets ont été sortis du sac.

 

 Première compréhension du nombre


Le jeu de la marchande

Résoudre des problèmes seul ou avec l’aide d’un adulte, d’un camarde, d’un outil (la bande numérique, l’ardoise …)

 

 

Comprend qu’un nombre s’obtient en ajoutant un au nombre précédent

(panier bleu)

Parvient à composer ou décomposer un nombre par la manipulation effective

(Panier rouge)

Parvient à composer et décomposer un nombre par la manipulation mentale

(Panier rose)

Le brevet :

 

 

Première compréhension du nombre

 

&

 

Petits problèmes de composition et de décomposition de nombres (ex : 3 c’est 2 et encore 1 ; 1 et encore 2)

La célébration d’un anniversaire

Comprendre la différence entre être plus grand, être plus petit, être plus âgés et moins âgés

Appréhende les objets selon le critère d’une grandeur particulière (sa longueur, sa masse ou son volume)

Compare deux objets selon une seule de ces grandeurs (lorsque cela est possible) en ayant recours à un troisième objet de référence pour pouvoir faire cette comparaison

Photographies des  situations rencontrées :

 

 Maths 4       Maths 5   

 

GS, je comprends la différence  qu’il y a entre un enfant plus grand et un enfant plus âgé.

 

 Tris, classements, rangements, algorithmes


L’exploration des objets et de la matière

Jouer, explorer et comprendre le rythme à travers les activités plastiques et le monde des objets et de la matière

Explore les objets et poursuit la découverte aléatoire d’un rythme

Reconnaît un rythme dans une suite organisée, continue cette suite

Invente des rythmes de plus en plus compliqués

Complète des manques dans une suite organisée

Production de l’élève avec les mots de l’enfant :

 

Maths 6

PS, j’ai décoré mon serpent en mettant un point rouge, un point blanc, un point rouge, un point blanc …

 

 

Le brevet*

 

J’ai un problème àrésoudreBrevet 2

Panier bleu vide & 1 liste :Brevet 3

« Prends la liste de course et va chez la marchande. Tonton vient manger ce soir, prend un fruit de plus que sur la liste de course. »

Panier rouge contenant déjà des fruits :Brevet 4

« demande à la marchande juste ce qu’il te faut de fruits pour en avoir 5. »

Panier rose contenant déjà des fruits & 1 liste :

Le client lit sa liste et dit combien de fruits il a déjà.Brevet 5

Au marchand de compléter le panier (sans regarder dans le panier).

Avec l’aide d’un(e)

Brevet adulte Brevet camarade     Brevet Outil     Brevet seul

adulte       camarade   outil     /    seul

 

Brevet adulte Brevet camarade     Brevet Outil     Brevet seul

adulte       camarade   outil     /    seul

Brevet adulte Brevet camarade     Brevet Outil     Brevet seul

adulte       camarade   outil     /    seul

La liste de course :

 Brevet 1

 

 

*Le brevet est une forme d'évaluation principalement adaptée à la grande section. Il s'agit d’y faire apparaître trois ou quatre marqueurs de progrès qui peuvent reprendre ceux déjà enseignés les années précédentes. L’objectif est de proposer à l’enfant des situations d’apprentissage qui marqueront ces progrès, ici apprendre en résolvant des problèmes.

 Le brevet est présenté aux élèves. Le premier objectif pour l’enseignant est la bonne compréhension par les élèves des problèmes à résoudre. Les trois problèmes peuvent être présentés simultanément aux enfants. Cette présentation est faite plusieurs fois selon différentes modalités (grand groupe, devant la marchande en petite groupe …). A l'enseignant de déterminer à quels moments de la journée ils peuvent essayer de résoudre ces problèmes (temps dédié, temps des ateliers autonomes, temps de jeux ...). L'enfant doit pouvoir s'y essayer très régulièrement.

Pour chaque problème, l’enfant  s'autoévalue sur le niveau d'aide dont il a eu besoin : aide d’un adulte, d’un camarade, d’un outil (bande numérique, regarder dans le panier …) ou sans aide. Puis il évalue avec un adulte (voire un camarade) son niveau de réussite au problème posé.

 

Domaine 5

DOMAINE 5. EXPLORER LE MONDE

Exemples de situations ou de projets

d’apprentissages

                                            Les marqueurs de progrès

Comment en rendre compte dans le carnet de suivi à des moments différents de l’année

Items de la synthèse des acquis

*

**

***

****

L’accueil

Le développement social et affectif, l’enfant dans ses contextes de vie

L’enfant éprouve la durée de l’absence de ses parents et accepte la séparation.

 

 

Photo et/ou récit de l’enseignant : l’enfant après le départ de son parent accepte de suivre un adulte de l’école (attachement multiple) ou tout au moins l’enfant observe attentivement l’adulte.

 

TEMPS 

Repérage, représentations, utilisation de mots de liaison    (puis, pendant, avant, après …)

 

 

 

 

 

 

 

 

Rituels

Regards sur les programmes 2015 : construction de repères temporels et sensibilisation aux durées (article de Danièle Perruchon, site académique L’École maternelle à Paris

 

L’enfant se repère dans la matinée avec la frise qui la symbolise (suite de photographies montrant des lieux et des activités différentes).

 

L’enfant se repère dans la journée quel qu’en soit sa durée en utilisant une frise chronologique journalière.

 

L’enfant se repère dans la semaine avec des représentations graphiques (suite des jours, semainier circulaire,…) qui la symbolisent.

 

L’enfant se repère dans le mois avec une représentation du mois.

 

Production et utilisation d’un calendrier :

 Monde 1

Activités ritualisées

Ressources Maternelle, Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions, Partie I : L’Oral – Ressources pour la classe, Activités ritualisées, p.10 Chapitre consacré aux « Activités ritualisées autour du temps (ordre dans la journée, ordre des jours,  date.) pour s’approprier des usages de l’oral », Eduscol

 

 

L’enfant peut anticiper les activités rendues régulières comme celles de la matinée.

 

L’enfant peut différer certains besoins physiologiques.

L’enfant comprend la simultanéité des événements.

 

L’enfant sait dire à partir de la frise chronologique quelles sont les activités à venir dans la matinée :

 

 Monde 2

 

Activités scientifiques

** A propos du retour sur activités : Ressources Maternelle, L’oral, tableaux d’indicateurs, p.12 Eléments de progressivité de la PS à la GS

****Ressources Maternelle, Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière – Les Élevages, Eduscol

****Ressources Maternelle, Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique – Objectif : Agir dans l’espace, dans la durée et sur les objets, Eduscol

.

 

L’enfant peut faire des retours sur activités (se souvenir, exprimer une démarche).

L’enfant éprouve des temps longs d’effort ou de processus (par exemple cycle de vie végétale) et en prend conscience (verbalisation, schématisation, photos légendées).

 

L’enfant peut légender une représentation d’un cycle de vie (GS):

 Monde 3

Appréhender et comprendre différents espaces

* Ressources Maternelle, la scolarisation des enfants de moins de trois ans – Un aménagement de l’espace bien pensé, Eduscol

 

L’enfant explore l’espace de la classe et comprend que divers coins sont dédiés à des activités spécifiques (piste graphique pour peindre ou dessiner, poufs pour regarder des livres,…)

L’enfant étend son exploration à des lieux extérieurs de la classe et n’éprouve pas d’angoisse à changer de lieu.

 

L’enfant se projette dans ses déplacements et accepte de se déplacer.

 

L’enfant prend des repères dans son environnement proche (quartier).

Photo et/ou récit de l’enseignant qui donne à voir la bonne utilisation d’un «  coin » par l’enfant (TPS) :

 Monde 4

ESPACE Repérage, représentations, utilisation de terme de position (devant, derrière, loin, près…)

Réalisation d’une maquette

**** Dossier Maquettes et plans, La Main à la Pâte, La Classe maternelle n°195, 01/2011

 

 

L’enfant reconnaît les divers espaces de l’école sur des photographies.

 

L’enfant comprend que les espaces qu’il fréquente et que les trajets qu’il effectue peuvent donner lieu à des représentations schématisées (dessins, plans, maquettes, itinéraires…).

 

L’enfant peut lui-même réaliser des représentations schématisées.

L’enfant peut faire la différence entre divers types de paysages.

 

Production :

 Monde 5

Activités physiques

Ressources Maternelle, Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique – Objectif 2 : Adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements et des contraintes variées, Eduscol

 

 

L’enfant peut situer des objets par rapport à lui (la poupée est à côté de moi).

 

 L’enfant  situe des objets les uns par rapport aux autres (je prends la poupée qui est dans le lit).

 

L’enfant peut se situer par rapport à des objets (Je m’installe sur le banc le plus éloigné).

 

Dessiner des actions qui impliquent de se situer par rapport à des objets (GS) :

 Monde 6

Eduction à l’autonomie

*Ressources Maternelle, la scolarisation des enfants de moins de trois ans – Un aménagement de l’espace bien pensé, Eduscol

 

Ressources Maternelle, Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière – Orientations générales, continuités et ruptures, langage, Eduscol

 

L’enfant regarde l’adulte pour se sentir en sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

Il accepte les limites posées par l’adule qui visent à sa sécurité.

 

L’enfant veille à ne pas se faire mal ni à faire mal aux autres.

L’enfant comprend que certains produits sont toxiques ou que certains objets sont dangereux..

 

L’enfant ne laisse pas les autres lui faire mal.

L’enfant sait alerter un adulte en cas de danger ou d’accident.

 

Vignette :

 Monde 7

Compréhension de règles de sécurité et d’hygiène

Education à la santé

*Ressources Maternelle, la scolarisation des enfants de moins de trois ans – Un aménagement de l’espace bien pensé, Eduscol

 

*Guide pour accueillir de très jeunes enfants à l’école maternelle

 

**** Fiches sur la santé au travers de l’activité physique, « Bouge ton attitude santé », USEP42

L’enfant ne craint pas d’aller aux toilettes.

L’enfant accepte la nourriture de la cantine.

L’enfant accepte de faire la sieste avec les autres.

 

L’enfant demande à aller aux toilettes.

L’enfant se lave les mains seul.

 

L’enfant va seul aux toilettes.

L’enfant s’habille et se déshabille seul.

 

L’enfant comprend la nécessité de se laver les mains selon les moments de la journée.

 

Vignette :

 Monde 8