Bandeau

Photo du mois de novembre 2016 : la Corsite

mis à jour le 26/11/16
corsite 450X300
Diorite orbiculaire de Corse (photographie : Emmanuel Douzery)

La "diorite orbiculaire" de Sainte Lucie de Tallano

La Corsite, plus connue sous le nom de "diorite orbiculaire", est une roche grenue magmatique dont le gisement se situe à proximité du village de Sainte Lucie de Tallano en Corse du sud. Sa particularité et sa beauté proviennent de la présence de sphères (2 à 10 cm) à l'intérieur desquelles alternent des couches de feldspath clair et d'amphibole vert sombre. En coupe, la roche présente donc des cercles concentriques noyés dans un fond plus sombre d'où son nom de diorite "orbiculaire".

Un premier bloc fut découvert en 1785, à proximité du site préhistorique de Filitosa. Sa localisation et sa forme arrondie permettent de penser qu'il a fait partie d'un alignement mégalithique. Un autre menhir, plus proche de Sainte Lucie de Tallano, a également été mis à jour par un agriculteur dans la plaine de Risé ce qui a conduit à la découverte d'un village néolithique à proximité de la carrière. Déjà convoitée à la préhistoire, cette roche aux motifs particuliers, qui fut appelée "granit" lors de sa découverte s'est rendue célèbre sous le nom de "diorite orbiculaire". Mais sa richesse en feldspaths calciques de type anorthite ou bytownite (70 à 90 % d'anorthite) en fait plutôt un gabbro.

corsite detail 312
Détail d'un "oeil" (photographie : Emmanuel Douzery)

Ces cercles concentriques ont été étudiés et mis en relation avec le contexte géologique, pour tenter de proposer un scenario concernant leur mise en place. Du Nord-Ouest de la,Corse au Sud-Est de la Sardaigne, s'étend un batholite d'âge varisque d'environ 400 km et formé de granitoïdes. Un magmatisme carbonifère synorogénique y entraîne l'intrusion de massifs gabbro-dioritiques dans des granodiorites. La "diorite orbiculaire" de Sainte Lucie de Tallano serait issue de la différenciation d'un magma dans ces roches encaissantes.

L'intrusion de ce magma de composition gabbroïque dans une fracture, entraîne une baisse de pression et une surfusion qui favorise la sursaturation en plagioclase calcique. Des cristaux blancs de plagioclase cristallisent alors autour d'un nucleus déjà présent dans le magma. Autour de cette spère claire, le magma appauvri en anorthite permet la cristallisation de l'amphibole plus sombre. Puis une nouvelle couche de plagioclase peut alors se déposer, créant cet aspect de pierre oeillée ("a petra uchjata", en corse).

320px-Paris - Dôme des Invalides - Tombeau de Napoléon - 002
Le tombeau de Napoléon en quartzitz rouge (photo : Thesupermat)

Cette roche a fait la renommée de Sainte Lucie de Tallano, où une carrière était déjà exploitée au 19ème siècle. Mais au vu de la rareté et de la beauté de la roche, elle fut souvent pillée et aujourd'hui le gisement est épuisé et la carrière n'est plus accessible (terrains privés). La Corsite a longtemps été utilisée pour la confection d'objets ornementaux, dont paraît-il Napoléon 1er était amateur. On l'appelle d'ailleurs également Napoléonite, mais contrairement à une légende, le tombeau de l'Empereur, que l'on peut voir aux Invalides à Paris, n'est pas en Corsite. Il est en quartzite, une roche qui rappelle le porphyre rouge antique, utilisé à l'époque romaine pour réaliser des sarcophages impériaux. Le bloc de quartzite rouge, offert par Nicolas 1er à la France, provient de Shoksha (Шокша) en Carélie. Et la partie plus sombre qui en forme le socle provient de la carrière de Sainte Luce dans le Dauphiné.

monument 312
Le monument aux morts (© Nepita)

Si vous voulez observer un bloc de Corsite, rendez-vous sur la place de l'orme (Piazza di l'ulmu) du village de Sainte Lucie de Tallano. A la base du monument aux morts, on trouve en effet une plaque de cette roche emblématique du village, qui supporte la statue. En permanence soumise aux assauts du temps, elle s'est un peu érodée mais on y distingue toujours les cercles caractéristiques de cette roche particulière. Et, si vous profitez de votre passage dans le village et sa région, pour aller vous promener en forêt, vous ramasserez peut-être un petit galet de corsite poli dans un cours d'eau. Ce sera, à coup sûr, une belle occasion de découvrir cette région qui renferme bien d'autres trésors que cette magnifique

roche.
detail socle monument sainte lucie de tallano
Détail du socle du monument aux morts de Sainte Lucie de Tallano en gabbro orbiculaire (© Nepita)

 

 

 

Ateliers Giptic
le mer. 22 nov. 2017 de 14:30 à 16:30
ENC Bessières
le mer. 22 nov. 2017 de 14:00 à 17:00
Lycée Sainte-Louise 29 rue des Envierges, 75020 Paris