Bandeau

Outil numérique

mis à jour le 02/02/17

PLICKERS est une application gratuite pour smartphone et tablette qui permet de sonder, sous la forme de QCM ou de questions fermées, simultanément et individuellement tous les élèves et d’avoir accès instantanément à leurs réponses grâce à un système de pictogrammes photo copiables qui leur sont attribués à l’année.

 PLICKERS, en classe, ça ressemble à ça : 

Plickers illustration1Plickers illustration2

Pour utiliser PLICKERS avec vos élèves, il vous faudra :

  • un ordinateur relié à un vidéoprojecteur et connecté sur le site https://www.plickers.com/
  • un smartphone ou tablette avec l’application PLICKERS
  •  des pictogrammes numérotés téléchargeables depuis le site.

Comme beaucoup d’applications, PLICKERS fonctionne de manière assez intuitive et sa prise en main en vue d’une utilisation rapide en classe est peu contraignante. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de l’application, notamment la manière dont on crée les groupes ou classes en ligne et dont on gère les questions, vous pourrez consulter avec intérêt la page web suivante :   https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1144849/plickers-outil-numerique-pour-sonder-les-eleves-en-direct  

Idées pour utiliser Plickers en classe de langues 

 De par sa conception même, PLICKERS est un outil de vérification qui peut s’utiliser à différents stades du cours, en fonction des objectifs pédagogiques poursuivis, des obstacles éventuellement rencontrés et de ce qu’il convient de vérifier.

Les exemples d’utilisation suivants sont accompagnés de pistes de réflexion permettant de dépasser le simple stade de la vérification afin de mettre les élèves en situation de s’exprimer et d’interagir.

  • Exemple 1 : impliquer tous les élèves lors de la réactivation des acquis en début d’heure.

La traditionnelle interrogation de début d’heure permettant de mettre les élèves d’accord sur qu’ils sont censés avoir acquis au(x) cour(s) précédent(s) devient plus engageante pour tous avec PLICKERS. L’accès immédiat aux pourcentages de bonnes réponses pour chacune des questions préalablement élaborées par le professeur permet de revenir sur un point en particulier si besoin. On peut même envisager, au moment de la correction, si les relations au sein du groupe le permettent, de projeter le profil de la classe avec les noms des élèves et les réponses données afin d’encourager l’inter-correction.

  • Exemple 2 : vérifier en fin de séance l’assimilation par les élèves des contenus du cours.

Pendant que les élèves notent la trace écrite, le professeur peut concevoir en temps réel depuis son ordinateur connecté au site de PLICKERS des questions destinées à s’assurer que les contenus et compétences travaillés pendant le cours ont été assimilés.

L’accès instantané aux réponses permettra aux élèves d’identifier plus facilement les points problématiques pour eux, les aidant ainsi à orienter leur travail à la maison.

  • Exemple 3 : faciliter le contrôle des connaissances lexicales, culturelles et grammaticales en amont des évaluations de compétences.

PLICKERS offre une alternative pratique et écologique (économie de moyens, pas besoin d’imprimer de questionnaires pour les élèves) aux interrogations de connaissances qui jalonnent habituellement la conduite d’une séquence.

Chaque élève pourra qui plus est, en prenant note de ses pourcentages de réussite d’une évaluation à l’autre, vérifier l’efficacité de ses méthodes de travail et mesurer sa progression dans l’acquisition des contenus enseignés.

  • Exemple 4 : vérifier la compréhension d’un document écrit ou sonore.

PLICKERS rend possible une vérification collective, non verbale et immédiate de la compréhension que les élèves ont d’un texte, d’un enregistrement ou d’une vidéo.

On peut aussi envisager d’utiliser PLICKERS pendant la phase de reconstitution du sens, par exemple si le professeur constate un certain flottement dans la compréhension des élèves. Faire le point sur ce qui a été effectivement compris contribuera à lever un blocage ou dissiper une ambiguïté. Pour des raisons pratiques évidentes (il faut quelques minutes pour saisir en ligne la ou les questions), cette piste est à privilégier avec un petit groupe ou en situation de co-animation.

  • Exemple 5 : vérifier en début de séance les fruits d’une recherche demandée à la maison.

Avec PLICKERS, le professeur pourra s’assurer que les élèves ont bien effectué les recherches (lexicales, culturelles,…) qu’il leur avait demandé de faire à la maison.

L’application rend possible la vérification des prérequis définis par le professeur. Cependant, on pourra inciter les élèves, lors de la phase de correction, à sortir du cadre limitant des questions retenues et à donner tout complément d’information utile, les amenant ainsi à interagir avec la classe tout en enrichissant la matière initiale du cours.

  • Exemple 6 : introduire le thème d’une nouvelle séquence.

PLICKERS permet de faire un état des lieux des connaissances des élèves pour initier le travail de classe et donner du sens aux premiers échanges. Le fait de pouvoir connaître en temps réel le nom des élèves qui ont répondu correctement peut permettre à ceux qui n’ont pas su répondre de les identifier comme des personnes ressources.

  • Exemple 7 : sonder les opinions des élèves.

PLICKERS permet de solliciter l’opinion des élèves et ainsi d’obtenir une image fidèle des positions représentées dans la classe concernant un sujet donné. Une fois les réponses au sondage recueillies, on pourra diviser la classe en 2 ou 4 groupes, selon le type de question posée, afin de susciter échanges et débats.

Bilan et perpective

Au-delà de l’utilisation de PLICKERS à des fins de vérification et d’évaluation (formative et sommative), il est important de ne pas perdre de vue les prolongements à initier pour inciter les élèves à interagir à l’oral.

Plickers peut :

  • permettre d’activer l’inter-correction ;
  • aider à la production d’énoncés à partir de mots clés contenus dans les questions qui ont été posées, une fois que la correction a eu lieu ;
  • mettre en place des parcours diversifiés (Accompagnement Personnalisé) afin de favoriser l’appropriation des contenus d’apprentissage par tous ;
  • donner lieu à des prolongements dans le travail personnel.

Xavier Hannecart.

 

 

Zoom

Nous contacter :

giptic-anglais@ac-paris.fr

________________

Plan du site 

________________

Portail Langues

Accès au Portail LVE 

________________

Lettre de rentrée des inspecteurs de langues 2017-2018 

________________

Secteurs d'inspection des IPR d'Anglais

 

 

Ateliers Giptic
le mer. 31 janv. 2018 de 09:00 à 12:00
Lycée d’État Jean Zay 10 rue du docteur Blanche 75016 PARIS