Apprendre l’Histoire en musique

IMG 2107

Des écoliers parisiens de l'éducation prioritaire ont assisté, jeudi 19 janvier, à une représentation du spectacle musical « Un été 44 » au théâtre le Comédia (10e). Une occasion d’aborder le cours d’Histoire-Géographie d’une manière originale.

Septembre 1939, l’Allemagne envahit la Pologne déclenchant un des plus vastes conflits armés que l’Humanité ait connu. 62 millions de personnes, dont 25 millions de militaires et 37 millions de civils, y trouveront la mort.

Extermination de populations et de résistants, la seconde guerre mondiale sera le théâtre de multiples crimes de guerres.

Un « morceau » d’Histoire que le programme d’Histoire-Géographie du cycle 3 (CM1, CM2, 6e) transmet aux écoliers d’aujourd’hui.

A Paris, 13 écoles en réseaux d'éducation prioritaire ont fait le pari d’étudier l’histoire et les mémoires de cette période en alliant cours magistraux et chants, sur les bases du spectacle « Un été 44 ». Du Débarquement à la Libération de Paris, cette œuvre invite les élèves à revivre en musique, cet été qui a marqué l’Histoire de notre pays, à travers les yeux de héros inconnus.

Enseignants de l’Éducation nationale et professeurs de musique de la ville de Paris ont travaillé conjointement sur l’interprétation et la signification de chants tels que « Paris au ciel d’été », « Les québécois », ou encore « Petit René », composés pour l’occasion, par des grands noms de la chanson française comme Charles Aznavour, Jean-Jacques Goldman, ou encore Maxime Le Forestier.

Un moyen de « faciliter la compréhension de ce morceau d’Histoire » comme l’a souligné Alexandra Cordebard, adjointe à la maire de Paris en charge des affaires scolaires, lors de son déplacement au théâtre le Comédia.

Promouvoir une politique culturelle ambitieuse au service de tous est une des priorités de l'académie de Paris qui s’associe à la ville de Paris, la fédération nationale André Maginot des anciens combattants et victimes de guerre, le souvenir français, et à l’office national des anciens combattants et victimes de guerre, pour permettre à 385 écoliers d’assister à la représentation du spectacle « Un été 44 ». Une expérience singulière pour ces élèves qui ont entonné, à la fin du show, « Paris au ciel d’été », pour le plus grand bonheur des artistes et des enseignants.

 

IMG 2114Les écoliers entonnant "Paris au ciel d’été", à la fin de la représentation

 

Écoles, collèges, lycées