▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Les plateformes de formation en ligne : gadget ou véritable outil de formation pour les enseignants ?

mis à jour le 22/02/17

L’objectif de Lionel Roche, l’auteur de l'article, est de formaliser des recommandations pour un usage efficient des plateformes de formation en ligne au service du développement professionnel des enseignants.

L'Agence des usages (Réseau Canopé) publie un article de Lionel Roche, doctorant au laboratoire Activité Connaissances Transmission Education, de l'Université Blaise-Pascal à Clermont-Ferrand.

Après avoir introduit sa problèmatique sur "Les plateformes de formation en ligne : gadget ou véritable outil de formation pour les enseignants ?", Lionel Roche structure sont propos selon trois axes.

  1. Les plateformes de formation en ligne : une aide pour transformer sa pratique.
  2. Les plateformes de formation en ligne : une aide pour opérationnaliser des connaissances théoriques.
  3. Les plateformes de formation en ligne : une aide pour apprendre à réguler les apprentissages

 Lionel Roche conclut son article par quelque constats.

Les recherches montrent que l’analyse de vidéo de pratiques professionnelles ont semble-t-il permis un développement des compétences professionnelles des enseignants.

Cependant, l’auteur insiste sur le rôle important du formateur dans le processus d’appropriation de l’outil plateforme, des ressources et des services associés que l'on y trouve.
Ainsi, l’accompagnement et les formes de travail que le formateur propose sont primordiaux pour espérer des transformations dans les pratiques professionnelles.

Tout comme, les interactions avec le formateur et entre pairs "semblent déterminantes afin d’accroître le potentiel formateur des plateformes vidéo"

Il dresse les recommandations suivantes

  • "Le visionnage de vidéos sur une plateforme de formation en ligne devrait être accompagné par un formateur. Cela aussi bien en présentiel (formateur et enseignant en formation présents conjointement) que lorsque les enseignants en formation visionnent les vidéos de façon autonome. Dans ce dernier cas, l’accompagnement peut se faire via un forum, par l’échange de commentaires enregistrés (portant sur l’activité de l’enseignant en formation) via une vidéo et/ou un contact téléphonique.
  • Poser des questions pour susciter la réflexion. L’accompagnement par un formateur grâce à des questions portant sur la pratique visionnée permet aux enseignants en formation de développer une analyse réflexive sur leur propre pratique.
  • Utiliser l’allo-confrontation. La mise en place d’une méthode d’allo-confrontation (visionnage de l’activité d’une autre personne) guidée par un formateur est une aide afin de reconstruire sa propre façon d’enseigner et de la transformer."

 

Retrouvez l'intétralité de l'article sur le site de l'Agence des usages du Réseau canopé