▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Plan numérique à Paris : bilan de la préfiguration

mis à jour le 19/03/17

Le plan numérique pour l’éducation vise à développer les pratiques numériques et l'utilisation de tablettes et de ressources numériques. Quels retours sur l'expérimentation de la 1ère année à Paris?

Préfiguration 2015-2016 du Plan numérique (Ville de Paris - Académie de Paris)

Le plan numérique pour l’éducation vise à développer les pratiques numériques et l'utilisation de ressources d'apprentissage innovantes. Il permet de doter d'équipements (tablettes) et de ressources pédagogiques numériques tous les élèves et tous les enseignants des collèges sur une durée de 3 ans, en commençant par la classe de 5ème à la rentrée 2015, et en poursuivant pour les nouvelles classes de 5ème à la rentrée 2016 et à la rentrée 2017. A la rentrée 2017, le programme intègre également les nouvelles classes de 6ème.

Bilan de la préfiguration à Paris

La préfiguration du Plan numérique a concerné à Paris en 2015-2016, 12 collèges (dont 7 en éducation prioritaire) et 24 écoles en éducation prioritaire (voir liste).

Les livraisons et les installations effectives des équipements ont été les suivantes :

  • Phase 1 : octobre 2015, 100 % des tablettes enseignants, 50 % des tablettes élèves
  • Phase 2 : mars 2016, 100 % tablettes élèves étaient installées.

L’académie et la Ville ont mis en place un pilotage conjoint du projet avec quatre dispositifs :

  • Un comité de pilotage
  • Un pilotage opérationnel avec un enseignant pilote dans chaque établissement
  • Formation des pilotes
  • Un espace collaboratif pour les échanges entre acteurs du projet

La DSI du rectorat a développé une solution de gestion de la flotte de tablette (MDM).

La DSI a réalisé le paramétrage des bornes Wi-Fi dans les collèges.

La DANE a mis en place un processus d’accompagnement et de formation de proximité des équipes d’enseignantes sur toute l’année (environ 12 h de formation par enseignant).

La DANE et la DSI ont assuré le conseil, l’aide et l’assistance aux établissements.

Au-delà des difficultés techniques rencontrées, les équipes pédagogiques ont réussi des mises en œuvre pédagogiques prometteuses pour le futur. Un grand nombre d’usages ont été testés avec succès : production multimédia, réalisation de vidéo, création de carte heuristique, recherche documentaire et lexicale, investigation à partir des ressources en ligne, visite virtuelle de musée, réalisation de présentations dynamiques, création de BD et d’animation 3D, analyse d’œuvres graphiques, écriture collaborative, utilisation en sorties scolaires, remédiation et accompagnement personnalisé, simulation, réalité augmentée, jeux sérieux, manuels numériques, exerciseurs pour s’entrainer, outils d’évaluation.

Les effets positifs ont été observés : mise au travail plus facile des élèves, implication plus forte des élèves, facilite les travaux de groupe, lève les freins de l’écriture manuscrite, encourage la participation et l’échange, confère une plus grande autonomie aux élèves, une individualisation possible pour une meilleure gestion de l’hétérogénéité, diversification des pratiques pédagogiques, permet aux élèves de travailler à leur rythme, plus grande différenciation, diversité des supports, des professeurs plus disponibles en classe.

Les points importants du bilan sont :

  • une prise en main progressive des tablettes avec des niveaux d’usage hétérogènes ;
  • un accompagnement de proximité apprécié et indispensable ;
  • un besoin exprimé de formations complémentaires ;
  • une volonté de plus en plus partagée de confier les tablettes aux élèves (EIM) ;
  • un retour très positif de la part des enseignants qui mettent en avant l’enrichissement des contenus, une motivation plus grande des élèves, la possibilité de varier les activités de formation ;
  • des problèmes techniques à résoudre (MDM, réseau Wi-Fi, débit Internet…).

Voir le bilan complet.

Vidéo des premiers usages pédagogogiques en classe

Après une première année (2015-2016) de préfiguration du Plan numérique, les 12 premiers « collèges numériques » de Paris ont développé des nouveaux usages du numérique en classe. Ce reportage nous permet de rentrer dans les salles de classe pour découvrir les nouvelles pratiques pédagogiques expérimentées par les enseignants en lettres, en SVT, en physique-chimie, en mathématiques, en accompagenement personnalisé…
Les enseignants, les élèves et un chef d’établissement témoignent des transformations pédagogiques rendues possibles par ces équipements et ces ressources, des avantages qu’ils y voient et de la mise en place progressive des nouvelles pratiques professionnelles.