Bandeau

Semaine des langues vivantes 2017

mis à jour le 20/03/17

logo semaine des langues 2017 La semaine des langues session 2017, qui se tiendra du 15 au 20 mai 2017, s'articule autour de quatre grandes orientations.

« Osons les langues !»

L’un des enjeux de cette semaine des langues vivantes et de faire sortir les langues vivantes de la salle de classe, de les faire entrer dans l’école ou l’établissement autrement, d'accepter de les parler, de les comprendre, même imparfaitement.
Les actions destinées à valoriser les langues dans toute leur diversité peuvent prendre des formes variées que toute la communauté éducative est invitée à construire collaborativement.

Mobiliser tous les acteurs académiques

Un correspondant académique est chargé de coordonner la semaine des langues vivantes au niveau local et de la faire rayonner. Avec
l’appui des IA-DASEN et des corps d’inspection, les chefs d’établissement et les enseignants des premier et second degrés sont invités à se mobiliser afin que les actions autour des langues vivantes
soient valorisées durant cette semaine.

Les chargés de communication, le réseau des DAAC, des DAREIC, des DAN, le réseau des interlocuteurs académiques pour le numérique (IAN), le réseau (correspondants académiques et
ambassadeurs) eTwinning ainsi que les représentants d’associations et les partenaires universitaires ont également un rôle clé à jouer.

Valoriser les actions

Les services de communication des rectorats sont invités à valoriser les principales actions de cette semaine en créant ou en actualisant une page dédiée à cette opération sur leur site académique.
Le correspondant académique peut sensibiliser les médias locaux (presse écrite, radio, télévision, internet) afin de valoriser et de promouvoir les actions menées dans le cadre de cette semaine.

Les langues vivantes : opportunités et perspectives

La semaine des langues vivantes permet l’organisation d’événements qui mettent en lumière, dans tous les établissements scolaires, des projets inscrits dans le parcours des élèves et qui contribuent à
l’apprentissage des langues vivantes et à la connaissance des cultures.
Il s'agit donc de créer des temps forts en lien avec les programmes d’enseignement de langues vivantes.