Bandeau

Tricotons entre générations

mis à jour le 02/05/17

atelier tricot Manin Des étudiantes d'une école supérieure de mode parisienne, les écoles maternelle et élémentaires Manin montent un projet intergénérationnel autour du tricot avec la chargée de mission Approches intergénérationnelles de l'Académie de Paris.

Les Objectifs

Apprendre en s’exerçant : chacun à son rythme

  • Contrôle des yeux sur les mains
  • Mobilité des doigts, coordination des deux mains
  • Activité qui exige un haut niveau d’attention
  • Entrainement de la concentration
  • Plaisir de faire soit même
  • S’entraider

Apprendre le lexique  spécifique des accessoires du tricot :

  • Le crochet, aiguilles à tricoter, pelote de laine,  mètre ruban, maille.
  • L’objectif est d’apprendre à tricoter pour fabriquer une pièce qui fera partie du vêtement que les étudiantes présenteront à lors d'un défilé de mode avec les élèves des écoles.

Les Acteurs

  • Classe de 23 élèves de GS
  • 2 étudiantes d’une école supérieure de mode
  • Les parents sont invités à venir participer aux ateliers.

Déroulement

Discussion

L’atelier débute toujours par un moment de parole en regroupement. Les enfants se font passer  la balle de parole » 

Types de discussions engagées :

  • que pensez vous de l’atelier tricot ?
  • qu’aimeriez vous apprendre ?
  • quel est votre petit bonheur de la journée depuis que vous vous êtes réveillés ?

Echauffement du corps

Les enfants se répartissent dans la classe et étirent leur corps pour se préparer à tricoter

Les premières séances 

atelier tricot Manin23 ateliers

  • Apprendre à tricoter avec les doigts
  • Apprendre à faire des pompons
  • Apprendre les différents types de laines et d’où vient la laine

Désormais certains enfants ont acquis un vrai savoir-faire. Ces enfants sont identifiés et peuvent travailler en autonomie. Chaque séance débute en donnant à chaque enfant une pelote de laine pour tricoter avec les doigts. Les étudiantes ou la maitresse identifient un élève qui n’a pas encore réussi à acquérir la technique du tricot avec les doigts. L’accompagnement doit être individuel car les élèves de maternelle ont du mal à coordonner tous les mouvements des doigts et les actions (faire passer la laine entre chaque doigt)

Les enfants qui n’y arrivent pas encore peuvent faire une autre activité :

  • entourer des formes (cœur, étoiles, fleurs en carton) en enroulant de la laine. Les enfants s’en font des médailles pour leurs colliers, des petits coussins.
  • faire un dessin en introduisant des brins de laine

Cette activité tricot est très porteuse. Les élèves se rendent compte de leurs progrès. On n’apprend pas d’un coup, mais en s’entrainant, en réessayant.