▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Mission-invitation de Monsieur le Recteur de la Région académique Ile de France, Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités, Monsieur Gilles Pécout, à Erevan (Arménie) du 1er au 4 novembre 2017

mis à jour le 13/11/17

Monsieur le Recteur de l’académie de Paris, Monsieur Gilles Pécout, s’est rendu à Erevan à l’invitation conjointe de Monsieur le Président de l’Université française en Arménie (UFAR), Monsieur le professeur Jean-Marc Lavest et de Monsieur Jonathan Lacôte, ambassadeur de France en Arménie.

Monsieur le Recteur de l’académie de Paris, Monsieur Gilles Pécout, s’est rendu à Erevan à l’invitation conjointe de Monsieur le Président de l’Université française en Arménie (UFAR), Monsieur le professeur Jean-Marc Lavest  et de Monsieur Jonathan Lacôte, ambassadeur de France en Arménie. Participait aussi à ce déplacement, invité par l’ambassade de France, Monsieur Alexis Govciyan, administrateur de l’Université UFAR qui est aussi maire-adjoint du IXème arrondissement de Paris. Monsieur le Recteur était accompagné du directeur de son cabinet, Monsieur Gaspard Azema, du délégué aux relations internationales, François Neuville et du délégué Adjoint au numérique éducatif, Monsieur Gilles Berg.

Arménie 5

Une part importante de cette mission a été consacrée à la visite d’établissements assurant des enseignements en français : l’Ecole française d’Erevan qui dispense un enseignement conforme aux programmes français à des élèves de 3 à 18 ans, le lycée public n° 119 Benjamin Jamgtchian et sa dynamique section bilingue francophone, le Centre d’enseignement professionnel franco-arménien qui prépare aux métiers, de l’hôtellerie restauration, de la coiffure et de l’esthétique, de la mode ainsi qu’à la formation de prothésistes dentaires ; certains élèves inscrits dans cet établissement étant d’origine syrienne.

Arménie2

Monsieur le recteur Gilles Pécout a aussi été accueilli par le président de l’Université française en Arménie, (UFAR), Monsieur le professeur Jean-Marc Lavest, et a pu s’entretenir avec les responsables des principaux départements de cette université où 1000 étudiants se répartissent entre les départements de droit, de gestion, de finance, de mathématiques appliquées et obtiennent un double diplôme français et arménien. A l’UFAR, Monsieur le Recteur Gilles Pécout a donné une conférence très suivie sur le thème : « La Sorbonne et les intellectuels français et la mobilisation pour les Arméniens à la fin du XIXième siècle». Dans le domaine universitaire, Monsieur le recteur a aussi été invité à l’université d’Etat d’Erevan et pu échanger avec les étudiants.

Arménie 1

Un moment fort de ce déplacement qui en connu de nombreux s’est déroulé lors de la visite du Centre TUMO, centre d’apprentissage numérique et multimédia remarquablement équipé grâce à l’apport du mécénat et qui accueille 10 000 élèves de 12 à 18 ans, après la classe, pour une double séance hebdomadaire, d’une durée de deux heures, par sessions de deux mois ce qui leur permet  de s’initier à la construction de parcours ponctués d’exercices et de pratiquer le codage. Après la première période de perfectionnement, des sessions sont organisées sous formes d’ateliers, toujours avec un tuteur ; l’objectif du centre TUMO étant de passer à un stade universitaire et de pouvoir héberger, en lien avec l’UFAR des start-up et prochainement des entreprises.

 Cette mission a été marquée par la grande richesse des échanges, la haute qualité de l’accueil de l’ambassade de France comme des autorités arméniennes, la signature de la convention de coopération éducative décentralisée avec les responsables éducatifs d’Erevan, l’implication de l’académie de Paris dans le but de voir se développer la francophonie et ainsi participer au soutien et à la préparation du Sommet Mondial de la Francophonie d’octobre 2018. Cette mission est porteuse de riches perspectives d’avenir à travers les liens entre établissements, les cadres, les professeurs, les élèves et les étudiants, servies par un usage bien adapté et très contemporain du numérique.