Transformer l’école avec Minecraft ?

mis à jour le 11/11/17

De nombreux parents et enseignants pourraient être inquiets de lire un rapport intulé Transformer l’école avec Minecraft ? - ce jeu le plus populaire de tous les temps. Karsenti, T. et Bugmann, J. nous livrent les résultats d’une recherche menée auprès de 118 élèves du primaire au Canada.

Minecraft occupe la 2e place du palmarès des jeux vidéo les plus populaires de tous les temps, avec déjà plus de 100 000 000 d’exemplaires vendus. Dans plusieurs pays, des écoles ont décidé d’intégrer à leur curriculum le jeu vidéo Minecraft, comme c’est le cas par exemple aux États-Unis ou en Suède. Et un peu partout autour du monde, ce jeu est utilisé auprès des jeunes pour enseigner la science, la planification urbaine, voire apprendre une nouvelle langue.

Présentation de la recherche

Avec la popularité croissante du jeu Minecraft dans les écoles, nous avons décidé de nous pencher sur la question dans le cadre d’une recherche exploratoire dont l’objectif est d’identifier les usages, les avantages et les défis de l’intégration scolaire et encadrée du jeu Minecraft. Cette recherche a été menée auprès de 118 élèves, de la 3e à la 6e année du primaire, au cours de l’année 2016-2017. Pour ce faire, dix instruments de collecte des données ont été utilisés :

  1. des questionnaires d’enquête auprès de l’ensemble des participants ;
  2. des entrevues individuelles semi-dirigées en dehors des périodes de jeu supervisé ;
  3. des courtes entrevues individuelles lors des périodes de jeu supervisé ;
  4. des entrevues de groupe avec les élèves lors des sessions Minecraft ;
  5. des observations vidéographiées des périodes de jeu supervisé ;
  6. des observations vidéographiées en mode « think aloud » d’élèves qui jouent à Minecraft ;
  7. des entrevues individuelles avec les intervenants/enseignants durant les périodes de jeu supervisé ;
  8. un suivi des niveaux de jeu atteints par l’ensemble des élèves ;
  9. un journal de bord hebdomadaire tenu par l’animateur de l’atelier Minecraft ;
  10. des « traces informatiques », soit les productions ou créations réalisées par les élèves à l’aide de Minecraft.

Ce projet a réellement permis aux élèves d’optimiser les avantages éducatifs d’un usage scolaire et encadré de Minecraft. Mis en place autour de 30 tâches à réaliser, regroupées en 10 niveaux (du plus simple, au plus complexe), cet usage pédagogique de Minecraft, créé pour cette recherche exploratoire, a notamment permis de mettre en évidence différents apprentissages attendus en contexte scolaire : hausse de la motivation, développement de la collaboration, apprentissage de la programmation, développement de compétences informatiques…

minecraft1

Recommandations finales

À partir des résultats de cette recherche, il est possible de formuler les recommandations  suivantes :

  1. Les écoles devraient chercher à mettre en place des activités parascolaires où les élèves peuvent participer à une pratique encadrée du jeu Minecraft.
  2. La présence d’un animateur compétent et spécialisé dans la pratique du jeu Minecraft est directement liée au succès de l’activité mise en place.
  3. La présence de différents niveaux à franchir pour les élèves permet de nourrir leur motivation.
  4. La mise en place de divers niveaux ou tâches doit favoriser le développement de diverses compétences ou l’apprentissage de diverses connaissances chez les élèves (sciences, mathématiques, etc.).
  5. Il faut s’assurer que le matériel informatique de l’école soit compatible avec les besoins du jeu vidéo Minecraft.
  6. Il semble important de privilégier une approche ouverte avec la possibilité pour les élèves d’évoluer en mode créatif et leur laisser des libertés dans le jeu.
  7. Il semble important de permettre aux élèves de développer leur autonomie lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans Minecraft.
  8. Il faut encourager la collaboration et l’entraide dans la pratique du jeu Minecraft.
  9. Il faut chercher à valoriser les créations des élèves réalisées dans le jeu Minecraft (captures d’écran, photos, etc.).
  10. Il peut être utile d’intégrer un système de gratification pour les élèves (bracelets, etc.) afin de soutenir encore plus leur motivation.
  11. Il peut être intéressant d’amener les élèves à participer à la création de niveaux supérieurs en leur permettant de proposer divers défis à relever.
  12. Il semble important de valoriser les habiletés de communication orale des élèves dans la pratique du jeu Minecraft.
  13. Il semble important d’amener les élèves à verbaliser les apprentissages réalisés par la pratique du jeu Minecraft, et ce, afin qu’ils en soient bien conscients.
  14. Il semble enfin nécessaire de rappeler aux élèves que Minecraft n’est qu’un jeu, où le plus important est d’avoir du plaisir.

Lire le rapport complet de Karsenti, T. et Bugmann, J. (2017). Transformer l’éducation avec Minecraft? publié sous une licence Creative Commons 4.0 de paternité (la moins restrictive).

CC

En savoir plus...

Sites de référence

mis à jour le 19/11/18

Foire aux questions