Bandeau

#TuMaimesTumeRespectes : les lycéens d’Ile-de-France sensibilisés au respect dans le couple

tu m'aimes La région a lancé ce lundi 13 novembre une campagne de prévention auprès des lycéens intitulée ""#TuMaimesTumeRespectes". Un partenariat entre la région Ile-de-France et le Centre Hubertine Auclert.

 « Tu m’aimes, tu me respectes », tel est le message de la campagne de prévention des violences sexistes et sexuelles présentée ce lundi matin à Paris, dans l’hémicycle de la région Ile-de-France.

« Cette campagne va toucher les lycéens car elle utilise les bons moyens. Elle passe par les réseaux sociaux et beaucoup communiquent comme ça ». Ce n’est pas un politique ou un enseignant qui parle, mais bel et bien une lycéenne, Cassandre, 16 ans. La jeune fille, en classe de 1re au lycée parisien Claude-Monet (XIIIe), était présente ce lundi matin avec plus de 200 autres lycéens venus de toute la région, dans l’hémicycle du conseil régional, rue de Babylone à Paris (VIIe) pour la présentation officielle de l’initiative #TuMaimesTumeRespectes.

Une campagne de prévention menée par le centre francilien pour l’égalité femmes-hommes Hubertine Auclert et la région Ile-de-France afin de sensibiliser les 15-18 ans aux « violences sexistes et sexuelles dans les premières relations amoureuses », les aider à les identifier et les inciter à refuser et agir. Et afin d’éviter de tomber à côté, comme souvent dans ce genre d’initiative, les concepteurs de la campagne ont associé les premiers concernés. Cassandre et sa copine Alice, également de Claude-Monet, ont participé à la réflexion. « On a donné notre avis, nos idées. C’est bien d’avoir fait appel aux lycéens. Du coup, avec les Youtubeuses et #TMTR, ça peut concerner tout le monde ».

Car, en effet, la panoplie d’outils utilisés est particulièrement ciblée. Le duo Juliette et Maud, connu des ados pour leur chaîne humoristique « Parlons peu… mais parlons » sur YouTube, parraine l’opération. Elles ont même concocté une vidéo spécialement pour #TuMaimesTumeRespectes ( #TMTR ).

Vidéo dont quelques extraits se retrouvent dans les quatre spots de 20 secondes chacun, diffusés sur les réseaux sociaux, qui abordent les différents cas de violences avec la dose d’humour nécessaire pour faire passer le message. Idem pour les quatre affiches et flyers en forme de panneau de signalisation routière qui seront diffusés dans les 1 800 lycéens franciliens. « Quand c’est non, c’est non », « Tu me respectes », « Je décide avec qui je parle », « Je m’habille comme je veux », avec à chaque fois la formule inverse barrée… Le respect de l’autre est ainsi traité dans (presque) tous ses aspects. « Des problématiques que l’on vit quotidiennement et que l’on ne voit pas forcément comme du harcèlement, souligne Cassandre, comme quand on regarde les messages ou les followers de son copain et qu’on lui demande « C’est qui cette fille que tu suis ? » ».

« Il ne faut pas seulement sensibiliser les filles. Il faut aussi éduquer les garçons dès l’adolescence, insiste la présidente LR de la région, Valérie Pécresse, c’est aussi l’objet de notre démarche ». Un message bien compris, au moins par certains. « C’est sûr, assure Philibert, élève de Terminale au lycée Sainte-Croix de Neuilly (92), cette campagne va marquer les esprits ».

Pour parfaire ce lancement, chaque lycéen présent au conseil régional ce lundi matin avait pour consigne de partager sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat ou tout autre réseau social de son choix, une photo, une vidéo ou un lien concernant #TMTR. Et l’opération ne s’arrête pas à la porte du lycée. Chacun peut partager. A vous de jouer !

Dans la presse

Zoom

ZOOM SUR LES PEPITES DE L'EGALITE

Les pépites de l'égalité, ce sont des vidéos, des liens et des ressources glanés sur Internet et sur les réseaux sociaux que nous trouvons intéressants, amusants ou instructifs. Cette veille ne se veut pas exhaustive mais donne un aperçu de l’actualité de l'égalité partout dans le monde.

Pour les recevoir et les découvrir,  il faut être personnel de l'académie de Paris, être isncrit sur la liste de diffusion et s'identifier sur le site (voir le lien dans la rubrique "A consulter" en bas de la colonne droite.)

Pour toute information, nous contacter à cette adesse : egalite-fille-garcon@ac-paris.fr