Bandeau

Maternelle : une année de jeu pour apprendre

mis à jour le 12/12/17

Un outil pédagogique sur le jeu pour apprendre, Nathan, 2017 (article publié par Le Café pédagogique F. Jarraud , le mercredi 11 octobre 2017)

maternelle une année de jeuComment le jeu permet-il d’acquérir l’ensemble des compétences et connaissances du cycle ? Nathan propose un  ouvrage de référence qui propose une démarche pédagogique adaptée et progressive. Il contient tous les éléments pour permettre de s’approprier et mettre en oeuvre la démarche spécifique du jeu à l’école maternelle. L'ouvrage propose des points d’appui théoriques et méthodologiques pour comprendre les enjeux multiples du jeu; des situations d'apprentissage dans les coins de jeu en relation avec les compétences du programme; des fiches séquences pour mettre en oeuvre les démarches de classe. Enfin une programmation annuelle pour la PS - MS et la MS - GS complète l'ouvrage.

Feuilleter l'ouvrage

 

L’importance de la main dans les apprentissages, les apports de Maria Montessori

importance de la mainA l’heure de la montée en puissance du numérique, n’oublions pas que c’est d’abord par une véritable expérience sensible qui engage tout le corps, que le jeune enfant apprend. Pour elle, la main est l’ "organe exécutif de l’intelligence". Elle permet de  prendre possession de l’environnement, d’agir et de le transformer. Le jeune enfant a besoin  de toucher  pour se développer, Maria Montessori parle de "mouvements constructeurs". Quand il agit, il sait par avance ce qu’il veut faire ; et ce qu’il veut faire, il l’a déjà vu faire, et il veut souvent « faire comme », balayer, mettre la table, transvaser de l’eau, se coiffer ... Entre 18 mois et 3 ans, il suit une logique qui n’est pas toujours compréhensible par l’adulte. Le milieu d’expériences qu’on met à sa disposition dans la classe va jouer un rôle essentiel dans ses apprentissages. Il doit être conçu et aménagé pour l’amener à apprendre à faire « tout seul ».  Le matériel sensoriel tels que les encadrements solides, les activités de motricité fine (attraper des graines avec une pince à épiler, visser et dévisser des boulons ou des bouchons, ouvrir et fermer des cadenas, soulever des couvercles de boîtes…)  est mis à sa disposition, à portée de main. Il est important  que l’enfant choisisse et exécute lui-même ses gestes, que l’enseignant l’accompagne dans la prise de conscience de ses progrès.

Pour développer la motricité fine et l’observation commentée d’actions, proposer des ateliers autonomes dans la classe est facile à mettre en place. Par exemple, une variété de bouteilles dont les bouchons ont été dévissés : les enfants devront associer les bons bouchons aux bonnes bouteilles, propose à l’enfant d’attraper des marrons avec une pince à pour les déposer dans un récipient, mettre à disposition des cadenas à ouvrir avec leurs clés, des vis à visser avec leurs boulons, mettre à disposition des graines de haricots à attraper avec une pince à épiler et les déposer dans chaque case d’un bac à glaçon, passer des lacets dans les trous d’une passoire, insérer des pièces ou des jetons dans une tirelire, des lentilles à attraper avec la cuillère des petits pots de glace, transvaser de l’eau d’un récipient  à l’autre, attraper  des cotillons avec une pince à cornichon pour les déposer dans une boîte à oeufs…

Voir développement sur le site http://www.ien-versailles.ac-versailles.fr/Espace%20pedagogique/Maternelle/ateliers%20pour%20apprendre.htm

 Pour approfondir

pour approfondirMarguerite Morin : Montessori à l'école maternelle. Peut-on réconcilier l'école de Jules Ferry et celle de Maria Montessori ?

Marguerite Morin, professeure des écoles et formatrice (PEMF) le croit. Mieux elle donne le mode d'emploi dans "La pédagogie Montessori en maternelle" . L'ouvrage propose des séquences , des plans de classe,  des progressions pour montrer comment concrètement on peut faire entrer la pédagogie Montessori à l'école. Le livre construit un compromis heureux où M Morin prend le meilleur des pédagogies traditionnelles et de Montessori pour créer une école qui n'exalte pas le chacun pour soi mais reste au service des valeurs de la République.

"Il est temps d’arrêter d’opposer les principes de Maria Montessori avec ceux de l’Éducation nationale, car une grande partie des demandes institutionnelles peuvent être atteintes en mettant en place cette pédagogie, tout en permettant le développement le plus harmonieux possible de l’enfant", écrit M Morin. Tout son livre le démontre de façon concrète à travers conseils, séquences, emplois du temps et progressions.

Avec " La pédagogie Montessori en maternelle" (ESF éditeur)  les enseignants qui le souhaitent ont des pistes claires pour tirer le meilleur parti de la pédagogie Montessori tout en restant fidèles à leur Ecole.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/06/07062017Article636324186427678021.aspx