Bandeau

Appuyer les enjeux pédagogiques du débat de classe avec des outils numériques

mis à jour le 17/12/17

L'une des missions du GIPTIC est de mettre en ligne des scénarios pédagogiques montrant une expérimentation réalisée en classe. Les nouveaux programmes des cycles 3 et 4, notamment en sciences (SVT / SPC) et technologie, certains programmes de lycée (HG, SVT, …), des éducations à (EMC, EMI, Education à la santé) amènent, voire proposent, l'utilisation du débat de classe comme activité possible, ou nécessaire, parmi d'autres formats pédagogiques.

Voici un exemple d'utilisation des TIC dans un enseignement d'exploration de seconde : MPS en lien avec une classe de troisième au lycée Bergson dans l'académie de Paris :

Principe

L'objectif explicite en est de contribuer à l'outillage intellectuel des élèves sur des problématiques actuelles : polémiques, controverses ou discussions au sein de la société au sens large demandent à la fois rigueur intellectuelle vis à vis des arguments déployés, en particulier pour distinguer fait, croyance, et analyse scientifique, et possibilité pour tout un chacun de s'y mêler avec une posture de citoyen éclairé. Les sujets ne manquent pas (pollutions, énergies, alimentation, biodiversité, recyclage, consommation, …) et les occasions d'organiser un débat en classe non plus, quelles que soient les disciplines convoquées, à raison d'un par année par exemple pour ne pas y consacrer trop de séances. Cet article rassemblera des pistes qui peuvent s'appliquer à toutes les thématiques, la problématique étant choisie sur le thème de l'énergie.

Mise en oeuvre

Modalités

Les modalités possibles sont par contre bien plus nombreuses, présentant chacune des variations organisationnelles multiples pour des objectifs généralement centrés sur la recherche d'informations, la communication orale, le positionnement au sein du groupe, l'argumentation, le respect d'autrui. Des obstacles pédagogiques assez habituels pour l'enseignant sont :

  • la préparation des élèves pour à la fois gérer modalités d'expression, adaptation au contexte réthorique et contenu préparé,
  • l'objectif final du débat, embarrassé de l'incertitude relative à la dynamique effective de la classe qui peut amener à mettre en exergue un contenu plus ou moins éloigné des objectifs de l'enseignant.

Le choix des outils numériques

Les choix ayant conduit à utiliser des outils numériques pour les séances et séquences évoquées ici ont permis d'atténuer, voire d'effacer, ces deux difficultés. Le débat portait sur les choix énergétiques à venir, chaque groupe d'élève incarnant un parti politique et son programme en la matière, allant du « tout ressources fossiles » au « tout renouvelable » en passant par le nucléaire et divers mixtes énergétiques. Les fiches candidats rassemblent les idées des candidats pour que les élèves puissent choisir leur parti politique.

La première priorité du scénario pédagogique fut donc d'amener les élèves d'une immersion dans une masse informative considérable à la maîtrise d'un corpus clair et aisé d'accès  ; ici le choix d'équiper chaque groupe d'une tablette, support d'un contenu transcrit en un format visuel et rapide dans sa navigation et manipulation (logiciel Prezi) a permis de faire vivre une micro-démarche de projet allant de la sélection d'informations à leur mise en forme pour disposer d'un outil opérationnel lors du contexte de mobilisation des arguments très spécifique du débat (rapidité / pertinence). Les élèves se sont appropriés les Prezis qu'ils ont créé (par exemple : les énergies fossiles, l'énergie solaire, l'énergie nucléaire) et purent mettre en œuvre de nombreuses compétences informatiques, avec la finalité de développer le contenu le plus adapté à leurs besoins, nécessairement ré-interrogé plusieurs fois durant le processus. 

Le vote plus immédiat avec l'outil numérique

Concernant le second obstacle (incertitude vis à vis du point d'aboutissement et des enseignements du débat), il était important de ne pas repousser l'après-débat et son analyse à une séance ultérieure, pour ne pas laisser les élèves isolés dans les représentations construites ou modifiées par le débat parfois contre-productives par rapport aux objectifs des enseignants. Ainsi le triple choix d'associer au débat un public externe « éclairé » par des séances préalables (1), avec un rôle évaluateur (2), et mis en situation d'exercer une double évaluation de compétences scientifiques (via la qualité des arguments) et de compétences communicationnelles (via la qualité de la prestation montrée par chaque groupe) immédiatement à l'issue du débat via l'outil Plickers (3), permit d'amener une analyse des résultats immédiate et fondée. Non numérisé, ce vote aurait en effet reposé sur un vote papier à dépouiller longuement avant tout retour réflexif, ou sur un vote à main levée délicat et peu fiable pour des questions à choix multiples (suite de votes, erreurs de comptage, influence de la vision de groupe).  

 

Vidéo montrant l'action dans sa globalité, l'illustration correspond à la partie sur l'utilisation de l'application "Controle du temps de parole" par A. Zwang.

Les élèves votants voyaient ainsi leur jugement prendre une dimension de crédibilité immédiate et de fiabilité responsabilisante et engageante, tandis que tous les élèves réunis pour cette séance bien particulière purent immédiatement bénéficier de l'analyse et du retour sur les enseignements à tirer de ce débat (l'un des objectifs des enseignants) ; ceux-ci concernaient d'une part les argumentaires déployés par les différents groupes, mais aussi leur portée et la force des effets de communication, enjeu de citoyenneté majeur dans une société qui amène souvent aux jeunes, par les grands médias, des objets de dilemme, mais également, et sans cesse, par les outils numériques sociaux, des positionnements (forum, tchat), des choix de préférence (« like », following) ou des contributions de hiérarchisation (vote, attribution « d'étoiles ») aussi nombreux qu'automatisables en terme de comportement.

Organisation des séances

Enseignemant d'exploration en classe de seconde (Physique chimie / SVT)

Horaire : 5 x 1,5 H

Classe de troisième

horaire : 2 x 1h et 1,5 h

Enseignants : A. Misbert et A. Zwang Enseignant : J. Chamboredon
Séance   Contenu et compétences Outils numériques Contenu et compétences Outils numériques
1

Les énergies pour demain

Chercher l'information

 

Navigateur internet

   
2

Des données pour argumenter

Organiser l'information - comparer

 

Logiciel Prezi sur PC

   
3

Outiller son débat

Présenter l'information

 

Logiciel Prezi sur PC

 

Grands enjeux d'environnement

Repérer l'information - Identitifier
Navigateur internet
4

Outiller son débat

Présenter l'information
 

Logiciel Prezi sur PC

 

Grands enjeux d'environnement

Comparer - définir
Plickers
5

Débat

Argumenter

Logiciel Prezi sur tablette

 

Débat

Questionner - évaluer

Plickers

 

Article rédigé par J. Chamboredon, professeur de SVT au lycée Bergson, membre du GIPTIC EDD