Bandeau

Projet pluridisciplinaire : mettre en scène un héros à travers la création d'une tapisserie.

mis à jour le 08/01/18

Odo bayeux tapestry Dans le cadre des EPI de 5ème et pour rendre compte d'un travail sur le héros, Mme Fréchu (professeure de Lettres classiques), Mme Bossuet (professeure de Lettres modernes) et Mme Madame Goetz (professeure d'Arts plastiques) au collège Victor Duruy, dans le 7ème arrondissement, ont proposé à leurs élèves de 5ème la création d'une tapisserie sur le modèle de la tapisserie de Bayeux.

 

IMG 2048

IMG 2049

IMG 2050 

 

Classe concernée : 5ème

 Projet pluridisciplinaire : français, LCA, arts plastiques 

objectif :

   Le projet est né d'une ambition partagée d'immerger le plus tôt possible les élèves dans la langue latine afin d'éveiller leur intérêt et leur curiosité en utilisant leur imaginaire et ses supports référentiels : l'image. Il s'est donc agi de familiariser latin les élèves de 5ème  à la langue latine par la découverte de la tapisserie de Bayeux et par la production d'une fresque BD à l'image de cette broderie.

   Ce projet a évolué au fil des séances, au gré des remarques et des souhaits des élèves car il fallait veiller à ne pas émousser leur intérêt. Alors qu'il avait été initialement prévu  d'imposer le choix d'un récit tiré de la geste d'un héros de l'Antiquité ou du Moyen - Age, les enseignantes ont accepté, à la demande des élèves,  le choix d'un héros de leur univers puis d'un héros inventé, à la condition qu'il revête les caractéristiques du héros définies lors du cours de Français et que l'épisode raconté respecte les étapes du schéma narratif.

    Ces différentes étapes ont été menées successivement par la professeure de Français et la professeure de Lettres classiques et parallèlement avec la professeure d'Arts plastiques. Les dernières séances consacrées à la finalisation de la fresque ont été réalisées conjointement .

    Tous les élèves de la 5 ème 5 ont suivi cet EPI qui s'est déroulé de septembre 2016 à janvier 2017.

 Etape 1 : septembre et Octobre

Constitution d'équipes de 3 ou 4 élèves

Travail préparatoire sur le récit, le schéma narratif, l’image du héros, les qualités dont il doit faire preuve et les étapes nécessaires à l’obtention de ce statut.

Rédaction  en cours de Français avec l'aide de Madame Bossuet, professeure de Français,  d'un récit mettant en scène un personnage accomplissant une mission  rendue difficile ou périlleuse par de nombreux obstacles à franchir. Cette mission accomplie, le personnage obtient la reconnaissance et le statut de Héros.  A la demande des élèves, le personnage peut être imaginé ou emprunté aux lectures d'aujourd'hui.

 Deux équipes ont emprunté leur héros aux récits de L'Antiquité, les autres ont préféré inventer leur personnage ou inventer une histoire avec un héros tiré de leurs lectures .

 Les élèves comprennent l’intérêt d’une organisation progressive du récit, préalable à la rédaction. Il s’agit de leur montrer comment faire le tri entre l’information accessoire, voire inutile, et donc inefficace narrativement, et l’information principale, motrice. Ils savent qu’il ne faut pas perdre de vue l’idée que la vignette, par son format réduit, exigera ultérieurement une compression supplémentaire de l’information.

Le travail en groupe met assez rapidement en lumière, par l’échange, les éventuelles incohérences de la trame narrative.

De même, la rédaction à plusieurs permet de mutualiser les efforts, en mettant en évidence le niveau d’exigence, en particulier pour les élèves maniant maladroitement la langue.

 Parallèlement, est menée l'étude des épisodes de la tapisserie de Bayeux, de son contexte historique, son contenu, son graphisme,  en cours de latin et d'arts plastiques .

 Un épisode est isolé : la mission d'Harold auprès du duc Guillaume de Normandie.

En cours de latin, tout une étude de la langue a été mené :  identification dans les vignettes des  noms propres, des formes, des signes propres au latin du Moyen-Age, mise en place des notions de cas et de déclinaison à partir des terminaisons, identification  des fonctions, les cas nominatif, accusatif et génitif, ablatif), reconnaissance des formes verbales (terminaison de la troisième personne du singulier et du pluriel (passerelle avec la conjugaison française).

 Acquis de la fin d'étape : la conjugaison de sum au présent, (mise en lien avec la conjugaison du verbe être ) la notion de cas et de déclinaison, le nominatif , l'accusatif le génitif et l'ablatif ( correspondance avec les fonctions)

 Etape 2 : Novembre et Décembre

 Apprentissage de la première déclinaison ( à l'aide de la chanson de Jacques Brel)

 Mise en évidence de la désinence de l'accusatif sing  et pluriel 1ère et 2ème déclinaison ( passerelle avec la  langue française)

 Réalisation du travail préparatoire à l'élaboration plastique de notre «  tapisserie-BD » en divisant les récits élaborés par les élèves  en 4 ou 7 vignettes maximum.

Les deux premières présentent le héros dans son décor géographique , historique  et sa mission. Les 3 ou 4 suivantes présentent les principales péripéties de son parcours pour accomplir sa mission , les obstacles rencontrés et le succès obtenu.

 Les élèves se confrontent à leur première difficultée :  les récits comportent souvent trop d'événements, il va donc falloir faire un choix afin de rendre les vignettes lisibles et simples. Les élèves passent par une restitution  orale de leur récit présenté à leurs camarades afin de parvenir à synthétiser les événements de leur texte.

Consignes données : Chaque vignette doit comporter un ou deux événements maximum mais les autres peuvent être suggérés de manière simplifiée dans le décor. La dernière vignette accorde au personnage principal  sa reconnaissance et son statut de héros.

 Etape rédactionnelle : les élèves rédigent une seule phrase par vignette. Elle commencera en latin par « HIC » et se contentera de résumer l'action. Pour faciliter la traduction en latin chaque phrase doit comporter un sujet un verbe et au maximum deux compléments. Il est possible d'ajouter un ou deux compléments de nom.

 Traduction en latin des phrases. Elle nécessite une réflexion sur le choix des mots, par exemple comment traduire un mot qui n'existe pas en latin. Une fois ce choix fait par les élèves ,le professeur de latin donne le vocabulaire latin et les élèves mettent en place la traduction en revenant sur les fonctions des mots dans la phrase. Un tableau des trois premières déclinaisons a été distribué aux élèves pour les aider à repérer les formes . Ils sont capables de reconnaître la déclinaison à laquelle chaque mot choisi appartient.

Le temps choisi est le présent .

 Préparation des vignettes

 Les élèves doivent réfléchir  aux quelques traits physiques qui permettent d'identifier au premier coup d'oeil leurs personnages et à la représentation simplifiée des lieux, des décors .

Ils choisissent enfin un élément stylisé à la manière de l'arbre dans la tapisserie de Bayeux pour séparer les épisodes.

 Etape 3 : janvier

- Réalisation de la tapisserie BD  sous la conduite  de Madame Goetz, professeure d'Arts plastiques  et  avec l'aide de Madame Frechu , professeure de Latin

- Mise en couleurs en reprenant les teintes de la tapisserie de Bayeux

- Mise en place de la frise  qui encadre les épisodes .

 Intégration des phrases latines en utilisant les signes propres au latin du Moyen Age qui ont été repérés lors de l'étude du texte de la tapisserie. Les élèves choisissent librement le type de caractère utilisé.

 

IMG 2051 

IMG 2052

IMG 2053