▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Pour l'école de la confiance
Rechercher

Le lycée Hélène Boucher ouvert sur le monde du XXIème siècle

mis à jour le 01/02/18

Depuis 2011, le lycée Hélène Boucher a mis en place un partenariat avec la High School DPSI (Delhi Public School International) de Sacket dans la banlieue sud de Delhi.

Sur un rythme biannuel, des mobilités d’élèves et d’enseignants se sont mises en place. L’année 2018 va donc voir à nouveau une vingtaine d’élèves de DPSI découvrir Paris fin mai alors que leurs correspondants seront accueillis fin octobre en Inde.

Cet échange hors du commun est rendu possible par la mobilisation de tous à Hélène Boucher, de la proviseure  Me.Armelle Nouis, à l’équipe pédagogique de la section européenne anglais ainsi qu’à l’ensemble de la communauté éducative.

Un projet pédagogique innovant est le support de ce projet : utilisation de l’anglais dans un cadre d’interaction langagière contraint, les élèves indiens ne parlent pas le français et les élèves parisiens ignorent l’Hindi. Découvrir la culture de l’autre lointain est au cœur de la démarche, vivre au quotidien avec des familles si différentes de la sienne dans un cadre culturel allogène, apprendre puis comprendre la différence que ce soit entre les systèmes sociaux, les parcours de vie, les attendus d’une jeunesse mondialisée. Les valeurs communes partagées sont nombreuses du respect des croyances, à la curiosité porteuse de découvertes.

Les élèves de seconde impliqués dans cet échange s’engagent à nourrir un Wiki sur l’ENT du lycée, à communiquer avec leurs correspondants pour mieux les connaître dès le mois de janvier, à mettre en place un travail collaboratif sur des sujets de société s’appuyant sur une approche interculturelle comparative.

Chaque élève se voit distribuer un sujet à étudier dont il fera un compte rendu en revenant de l’échange en octobre 2018.

Elèves du lycée Hélène Boucher lors d’un cours de Yoga à Delhi en octobre 2016
Inde Lycée Hélène Boucher

 

Un travail d’élève : décembre 2016 :

Les paysages en Inde:

« L’inde est un pays très riche culturellement aux paysages très variés. En effet, selon l’endroit, on se trouve dans une grande ville telle que New Dehli (capital indienne) ou en la ville morte du désert Fathepur Sikri. L’inde offre à la fois des paysages urbains et des paysages exotiques comme on peut s’y attendre en allant la découvrir. On peut rencontrer sur notre chemin des éléphants (déplacement de locaux) ou, fréquemment, au milieu de l’autoroute, une vache (animal sacré en Inde).On peut également croiser dans les villes des singes en liberté. Cependant, même les villes les plus «occidentalisées» sont différentes des villes que nous connaissons par l’architectures des maisons, la topographie – les trottoirs sont inexistant - le trafic. De plus, la multitude des religions façonne le paysage de monuments,  ce qui le rend bien plus riche encore : temples hindouistes, églises, mosquées, les temples Sikh. Les paysages indiens sont donc à la fois fascinants, déroutants et impressionnants. L’inde est définitivement un pays à découvrir ne serait-ce que pour la richesse de ses paysages. On apprend énormément sur l’Inde en se contentant de regarder ses paysages, laissant deviner ainsi son passé très riche. »
Camille 1ES2