Bandeau

L'actualité scientifique de février 2018

 

Environnement

 

 

 

  • Toits potagers en ville, ce n’est pas que pour faire joli (theconversation.com - 22/02/2018)
    C’est la première fois qu’une équipe de recherche mesure les services écosystémiques rendus par ces potagers. Elle a évalué l’approvisionnement alimentaire (quantité et qualité des récoltes), le recyclage de déchets, la régulation des eaux de pluie (quantité d’eau de pluie retenue et qualité des eaux de drainage) et le stockage de carbone lié à l’utilisation de matériaux riches en matière organique.

 

 

Santé

 

  • Faut-il vraiment manger des algues ? (theconversation.com- 12/02/2018)
    Face au défi de l'alimentation de la population mondiale, la culture intensive des algues marines (dites macroalgues) présente des avantages importants : elle n’empiète pas sur les surfaces terrestres cultivables et utilise essentiellement de l’eau de mer. Mais ces algues sont-elles bénéfiques pour la santé ?

 

 

Biologie

 

 

 

 

Microbiologie

 

 

 

Physiologie

 

  • Sept organes dont nous pourrions nous passer (theconversation.com- 20/02/2018)
    Le corps humain est incroyablement résistant. On peut perdre du sang ou de gros morceaux d’organes vitaux et rester en vie malgré tout. Par exemple, certaines personnes mènent une vie relativement normale avec seulement la moitié du cerveau. D’autres organes peuvent être intégralement retirés sans que leur ablation n’ait trop d’impact sur votre vie.

 

 

Paléontologie

  • L'histoire du fémur de Toumaï (http://archeo.blog.lemonde.fr - 23/01/2018)
    Seize ans après la découverte du crâne du plus ancien hominidé, pourquoi son fémur n’a-t-il jamais été publié ? On sait aujourd’hui que près du crâne de Toumaï se trouvait aussi un fémur. Or un fémur, pour les spécialistes des origines de l’homme que sont les paléoanthropologues, est une pièce de choix car il permet de se prononcer sur la bipédie.

 

 

Géologie

 

 

Education

  • Comment les sciences cognitives peuvent contribuer à améliorer l’enseignement (theconversation.com - 02/02/2018)
    Le Conseil Scientifique de l’Éducation nationale a pour mission de repenser la pédagogie à l’école en s’appuyant pour cela sur des preuves scientifiques solides. Stanislas Dehaene, professeur de psychologie cognitive expérimentale au Collège de France, en est le président. Il a réaffirmé le recours à une approche pluridisciplinaire, expliquant par exemple qu’ils n’allaient pas « faire des IRM à tous les écoliers » mais plutôt s'intéresser à des objectifs comme celui d’« apprendre à apprendre aux élèves, pour qu’ils développent leur autonomie et leur confiance en eux »