"Métamorphoses des Imaginaires et représentations de l'Orient, questions de regard(s)"

mis à jour le 06/07/18

Une façon originale d'appréhender les œuvres de Delacroix, c'est ce qu’a vécu la classe de 2de de la section "Luxe haut de gamme" du lycée F. Truffaut : visite guidée, par Lilian Thuram, de l'exposition et réinterprétation de quatre œuvres par une mise en scène filmée...

Quoi de mieux que la confrontation physique avec des œuvres d’art ? Depuis plusieurs années, un partenariat fructueux s'est développé entre le lycée F. Truffaut et le service pédagogique du musée du Louvre. 

Lors d’une réunion de bilan avec le musée du Louvre, Madame de Paulis, professeur de lettres/histoire rencontre Lilian Thuram qui travaille régulièrement avec le musée E. Delacroix. La fondation de Lilian Thuram pour l’éducation contre le racisme et  le musée national Eugène Delacroix ont proposé un accrochage inédit de la collection du musée dédié à l’Orient et à ses représentations : "Métamorphoses des Imaginaires et représentations de l'Orient, questions de regard(s)" . "Ce projet met en évidence les liens étroits entre les représentations artistiques et notre histoire contemporaine, entre les œuvres d’art et les enjeux de notre monde."

Et comme innover c'est rencontrer, découvrir l'autre et ses projets, c'est saisir des opportunités... L'enseignante de lettres/histoire et Lilian Thuram décident, le jour même, de concevoir une action à partir de l'exposition et des valeurs qu'elle véhicule.

Le partenariat avec des institutions culturelles et des professionnels des arts et de la culture

La classe de second BAC pro commerce engagée dans le projet de la section "Luxe haut de gamme" bénéficie du soutien de nombreux partenaires : la CARDIE de Paris, le Musée du Louvre, le Musée nationale Eugène Delacroix, la Fondation Lilian Thuram, la Région lle-de-France, MaurizioMontobbio.EIRL, la Fondation GoodPlanet, la Fondation Seligmann, l'ENSAPC, Visual Impact France, Atelier Iconogène, Thomman France.

Ces partenariats ont permis aux élèves de rencontrer des professionnels du monde du spectacle et des arts et de travailler avec eux découvrant ainsi d'autres milieux sociaux et de nouveaux métiers. Des relations privilégiées sont nées entre les élèves et les professionnels qu’ils rencontrent régulièrement. Si bien que le musée du Louvre prête volontiers des salles d'exposition pour les tournages des vidéo. De véritables relations de confiance

La venue de Lilian Thuram au lycée Truffaut

Le professeur de français a effectué un travail préparatoire à sa venue, sur des extraits de ces livres, sur le site de la fondation pour nourrir la rencontre. Elle tient à nous faire part que : "Ce projet pédagogique a été riche de partages et d'échanges culturels. Il a permis de valoriser de manière très forte les cultures d'origine de nos élèves, qui ont su les faire partager avec beaucoup de délicatesse et d'ouverture vers les autres."

Le chef d’établissement, monsieur Quesque, a souhaité que tous les élèves du lycée puissent s’entretenir avec Lilian Thuram dont le parcours personnel et professionnel témoigne des possibilités de chaque personne, quelles que soient ses origines.

Les vidéo conçues d'après des œuvres d'Eugène Delacroix

Quatre vidéo ont été réalisées par les élèves de seconde et terminal de la section commerciale du lycée F. Truffaut,

Il s'agit à chaque fois d'une réinterprétation/transposition de l'oeuvre après une étude approfondie sur sa signification et les intentions de l'artiste Eugène Delacroix. Madame de Paulis nous dit quel a été le fil rouge qui a conduit à faire une restitution filmée du travail réalisé par les élèves, témoignant ainsi de la compréhension et de l'appropriation de ces œuvres.



Elle nous fait part également de ce que les élèves lui ont apporté, lors de l'analyse "Étude pour Comédiens ou Bouffons arabes"

 

 


 

 "La Liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix, 1830, inspirée de la révolution des Trois Glorieuses.

Le tournage de la vidéo "Liberté guidant le peuple" a été terminé au lycée pour clôturer la semaine contre le racisme. Une façon d'intégrer des élèves d'autres classes et de faire rayonner cette action, très symbolique dans le contexte actuel.   

 

"Étude pour Comédiens ou Bouffons arabes" d'Eugène Delacroix réalisée lors de son voyage au Maroc de janvier à juin 1832.

 

"Les Femmes d'Alger" d'Eugène Delacroix réalisé en 1834, lors d’un séjour à Alger.

 

"L'éducation de la Vierge" d'Eugène Delacroix réalisé en 1842, au cours d’un séjour d’un mois à Nohant, dans la propriété berrichonne de George Sand.

 


Cette action s'inscrit dans le projet de création d’une section "Luxe haut de gamme" au lycée F. Truffaut qui met la culture au cœur du projet pédagogique. Faire en sorte que chaque élève acquière une culture générale, qui lui permet d'appréhender ce qu'est le luxe et le haut de gamme, sans à priori. Il s'agit ainsi d'ouvrir de nouveaux horizons professionnels à ces élèves. Monsieur Quesque, Proviseur du lycée F. Truffaut nous fait part de la démarche qui l'a amené à piloter ce projet.