Les filles encouragées dans les filières techniques avec le Rallye des métiers "Elles bougent" de Paris

mis à jour le 25/05/18

Une soixantaine de jeunes filles issues de 11 établissements parisiens ont participé le 17 mai au Rallye des métiers de l'association "Elles Bougent" et de l'Académie de Paris. En collaboration avec 6 entreprises, ce rallye avait pour vocation de faire découvrir les études et métiers scientifiques et techniques à des jeunes filles et de conforter dans leur choix celles qui sont déjà dans ces filières.

Le 17 mai au matin, 6 groupes de jeunes filles d'établissements parisiens avaient rendez-vous dans 6 entreprises avec une marraine ingénieure de l'association "Elles bougent" pour découvrir les métiers techniques et les études nécessaires.

Les équipe regroupaient des filles de quatrième, troisième et seconde, et des filles déjà en filière technique : bac professionnel industriel, S option SI, STI2D, BTS industriel et classes préparatoires aux grandes écoles.

Les jeunes filles se sont réunies l'après-midi au Conservatoire National des Arts et des Métiers pour présenter leur visite devant les autres participantes et devant un jury composé de maraines d'entreprises et de représentants du rectorat.

Bravo à toutes les participantes et en particulier aux 3 équipes gagnantes : 1er prix Diderot/Softbank Robotics, 2ème prix Chaptal/Dassault aviation et 3ème prix Saint Lambert/Bouygues construction.

Voici quelques illustrations de la journée en images :

Les filles des lycées Bergson et Jacquart se sont rendues à TDF au sommet de la Tour Eiffel pour découvrir les infrastructures de communication :

Visite lycée Jacquart à TDF. à la Tour Eiffel

Les élèves de Saint Lambert étaient sur le chantier de rénovation de l'ancien rectorat piloté par Bouygues construction :

Lycée Saint Lambert sur chantier Bouygues construction

 Les élèves du lycée Diderot ont rencontré à Softbank Robotics les robots Nao et Pepper et découvert les métiers nécessaires à leur conception et réalisation :

Diderot à Softbank Robotics

Les filles du collège Queneau et des lycée Marcel Deprez et Raspail se sont rendues à Dalkia pour visiter l'usine qui alimente en froid les tours de La Défense :

Collège Queneau, Lycées Marcel Deprez et Raspail à la SUC, usine Dalkia de la Défense

 A midi, les groupes se sont retrouvé au CNAM, un lieu emblématique des sciences de l'ingénieur, à la fois musée et école d'ingénieure. Le directeur de cette école a ouvert la session en encourageant les filles dans les voies scientifiques :

Arrivée  de l'léquipe Raspail Queneau Deprez au Conservatoire des arts et métiers

Dans l'amphithéâtre Jean-Baptiste Say du CNAM, chaque groupe a préparé sa présentation avec sa marraine d'entreprise. C'était l'occasion d'un travail en équipe entre jeunes filles de différents niveaux de formation. Ci-dessous le groupe de Saint Lambert qui a remporté le 3ème prix :

PRéprataion des restitiutions au CNAM avec lycée Saint Lambert et Bouygues Construction

Puis chaque groupe a restitué sa visite devant le public dans cet amphithéâtre chargé d'histoire. Ci-dessous le groupe des collège et lycée Chaptal qui a remporté le deuxième prix pour la restitution de sa visite à Dassault aviation :

Restitution de Chaptal sur Dassault aviation

La restitution de la visite à Netatmo, entreprise d'objets connectés a été réalisée par le collège Michelet et les lycées Jean-Baptiste Say et Léonard de Vinci :

Restitution de collège Michelet, lycées JB Say et Leonard de Vinci visite Netatmo

Olivier Lanez, Délégué académique à l'enseignement technique a commenté la remise des prix et clôturé la journée en ouvrant une perspective pour un prochaun événement : associer des garçons pour changer leur vision des filles dans les métiers techniques.

Merci à l'association Elles bougent et au Rectorat pour l'organisation de cet événement, aux établissements participants, au CNAM et aux entreprises qui ont rendu cet événement possible.

Merci également aux jurys (ci-dessous), marraines d'entreprises et personnels du rectorat  (MA2E, CARDIE).

Jury rectorat et éucation nationale