▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Pour l'école de la confiance
Rechercher

L'académie de Paris impliquée dans le dispositif "administration exemplaire"

mis à jour le 31/05/18

La semaine européenne du développement durable a lieu se déroule du 30 mai au 5 juin 2018 sur le thème « Villes et Territoires de demain ». À cette occasion, découvrez les actions en faveur du développement durable engagées par les services de l'académie de Paris et de la chancellerie des universités de Paris.

La semaine européenne du développement durable (SEDD) 2018 a pour thème « Villes et Territoires de demain ». Les villes du futur doivent être innovantes et adaptables tout en étant respectueuses de l’environnement. Face à l’accroissement de la population dans les villes d’ici 2050, il est impératif de réaménager le paysage urbain pour le rendre plus agréable à vivre.

La ville du futur devra relever de nombreux défis : développer la biodiversité, la mobilité urbaine tout en limitant la pollution, apporter des solutions face au changement climatique et à la transition écologique de la société, optimiser la gestion de l’eau et de l’énergie, améliorer la qualité de vie des citoyens, contribuer à une société plus solidaire, concevoir, construire et rénover des bâtiments, des quartiers…

La thématique « Villes et Territoires de demain » illustre 6 des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) :
ODD 6 : Gestion durable de l’eau pour tous
ODD 7 : Energies propres et d’un coût abordable
ODD 11 : Villes et communautés durables
ODD 12 : Consommation et production responsables
ODD 15 : Vie terrestre
ODD 17 : Partenariat pour la réalisation des objectifs

Depuis 2010, le rectorat et la chancellerie des universités de Paris s’inscrivent pleinement dans cette dynamique au travers du dispositif « État exemplaire », lancé par le Premier ministre pour intégrer les objectifs de développement durable dans le fonctionnement de nos administrations.
Le dispositif administration exemplaire a été renouvelé pour la période 2015 - 2020. Il établit de nouveaux indicateurs interministériels.
Vous trouverez des résultats obtenus présentés en fonction de leur appartenance aux objectifs liés à la thématique de la SEDD 2018.

Objectif 6 : Gestion durable de l'eau pour tous - eau propre et assainissement

Le rectorat et la chancellerie des universités de Paris contribuent à leur échelle à une gestion durable de la ressource « eau » par des actions en faveur de la maîtrise des consommations comme l’installation de robinet de type « presto » et à une veille hebdomadaire des différents compteurs afin de détecter et réparer les fuites éventuelles.
Ainsi, en Sorbonne, la consommation d’eau a diminué de 5,6 % en 2017 par rapport à 2016.

Objectif 7 : Énergies propres et d'un coût abordable

Les deux principaux sites du rectorat sont chauffés grâce au réseau de chaleur urbaine CPCU. Ce fournisseur répond aux ambitions du Plan Climat Énergie Territorial de la Ville de Paris et de celui de la Région Île-de-France, en augmentant significativement la part des énergies vertes dans son réseau de chaleur en introduisant un nouveau combustible : la biomasse sous forme de granulé de bois et l’augmentation de la part du gaz naturelle. Ainsi, le mix énergétique de CPCU est à présent composé de 50,7 % d’énergies renouvelables et de récupération.
L’État a ainsi investi 4,2 millions d’euros dans des travaux de modernisation du réseau de chauffage, ventilation et climatisation et a mis en place un dispositif de gestion technique du bâtiment (GTB) pour une régulation optimale de l’ensemble immobilier Sorbonne.
La meilleure énergie étant celle qu’on ne consomme pas, les services académiques par l’intermédiaire de la DPCU pilotent les opérations d’améliorations thermiques de bâtiments publics. Ainsi, le lycée d’État Jean Zay, internat d’excellence, a bénéficié d’une réfection des façades avec isolation par l’extérieur pour le site Lourcine (75013) achevée en mai 2017. Des travaux identiques pour le site Jean Zay (75016) viennent de débuter.
Depuis le 1er janvier 2016, l’électricité alimentant l’ensemble immobilier Sorbonne est intégralement d’origine renouvelable. Le fournisseur s’engage au travers de certificats de garantie d’origine à injecter autant d’électricité produite avec de l’énergie renouvelable dans le réseau électrique que celle consommée.

palais académique sorbonneLe palais académique de la Sorbonne

Objectif 11 : Villes et communautés durables

Les services académiques de l’enseignement scolaire ont emménagé dans un immeuble certifié HQE. La conception même du bâtiment et la modernité des équipements devraient permettre une réduction significative des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. L’accès en transport en commun est facilité grâce à une desserte de tramway à proximité.
Un système de tri sélectif permet une collecte des déchets en flux différencié facilitant le recyclage des matières sur l’ensemble des sites.
La collecte des déchets de papier est assurée en Sorbonne par une entreprise à vocation sociale composée de personnels en voie de réinsertion. Chaque marché à procédure formalisée rédigé par le Rectorat fait l’objet de l’insertion d’une clause sociale en faveur de jeunes en situation de décrochage scolaire en lien avec la Mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS).

12.Visalto 14.01.2016L'immeuble certifié HQE du site Visalto

Objectif 12 : Consommation et production responsables

Lorsque les références existent, les achats s’orientent en priorité vers des produits disposant d’un écolabel. 100 % du papier est écolabellisé PEFC. En 2017, les consommations de papier pour l’ensemble des sites académiques ont diminué de 8 % (services et reprographies).
En Sorbonne, les consommations d’énergie de chauffage ont diminué de 8 % en 2017 par rapport à 2016. Celles d’électricité ont baissé de 3 % grâce notamment aux opérations de relampage successives. La technologie LED étant maintenant fiable, les ampoules fluo-compactes dont la durée de vie est courte et le traitement en fin de vie de produit compliqué, sont dorénavant progressivement remplacées par des ampoules LED. Ainsi la totalité des salles de réception est maintenant équipée en ampoules LED. Enfin, chaque rénovation ou création de sanitaires en Sorbonne entraine l’installation de détecteurs de présence pour l’éclairage.
À chaque renouvellement de véhicules, les véhicules à motorisation vertueuse, électrique ou hybride sont privilégiés. À ce jour, 30 % des véhicules du parc automobile disposent d’une motorisation vertueuse (hybride ou électrique).

Objectif 15 : Vie terrestre

L’académie de Paris, académie urbaine par excellence, mène tout de même des actions en faveur de la biodiversité. 3 ruches ont été installées le 17 mai 2017 sur une terrasse du 6e étage du site Visalto. La première récolte a eu lieu en novembre 2017 et le miel a fait l’objet d’une distribution à l’ensemble des personnels du site. 4 ruches supplémentaires doivent être installées durant l’été 2018. Cette action s’inscrit dans une dynamique de maintien de la biodiversité, les abeilles assurant un rôle de pollinisateur de premier ordre. 2 lombri-composteurs en Sorbonne contribuent à réduire les quantités de déchets mises en collecte. Les lombrics les composant se nourrissent des déchets alimentaires et fabriquent un engrais puissant et écologique.

17052017-DSC 1327 (Copier)Les ruches installées sur la terrasse du site Visalto du rectorat de Paris

> Consultez et téléchargez la plaquette "Villes et territoires de demain"

Cliquer sur l'image pour télécharger

Plaquette Académie Paris SEDD Villes et territoires de demain