Bandeau

TraAM : QCM et différenciation

logo traam SVT


TraAM 2017-2018
Thème national : "Les outils pour une différenciation pédagogique efficace"
Approche choisie par l'académie de Paris : "Différenciation pédagogique par des modalités ludiques"

 

Auteur du scénario

 Boris Maisonneuve - Lycée Arago

Niveau d'expérimentation

Lycée - Seconde générale et technologique

Titre du scénario

Création de QCM par les élèves pour les proposer à d'autres.

Période d'expérimentation

Janvier, une séance.

Résumé de l'expérimentation

En fin de séquence, les élèves sont amenés, avec tous leurs cours et leurs livres, à créer des QCM qu'ils soumettront plus tard à leurs camarades d'autres groupes.

Cadre pédagogique 

Ce type d'exercice peut s'adapter à tous les cours et peut ne prendre qu'une vingtaine de minutes. Il est testé, ici, en bilan de chapitre. 

Objectifs

L'objectif est, avant tout, de faire diagnostique sur l'acquisition des notions qui ont été abordées en cours.

Le jeu permet aussi de se tester soit même sur la compréhension du cours.

Compétences abordées

  • Créer les questionnaires en suivant les différentes conditions
  • Utiliser ses connaissances pour poser des questions pertinentes
  • Utilisation de logiciels pour écrire les questions et les partager

Notion abordée

Le jeu a été utilisé pour la première fois lors du bilan de chapitre "la matière vivante"

Outils numériques utilisés

  • ENT Monlycée.net application Pad
  • Libreoffice

Déroulé de l'expérimentation

Déroulé de la séance

En fin de cours (en demi groupe), une vingtaine de minutes suffisent, les élèves sont invités à créer des QCM qui seront donnés aux élèves de l'autre groupe la semaine suivante et inversement.

Les rêgles sont celles du BAC :

  • chaque question doit donner lieu à quatre réponses possibles.armi ces réponses une seule est correcte ;
  • les trois réponse fausses doivent être des "distracteurs". Celles-ci doivent donc être très réfléchies et en lien avec la question pour inciter à la réfléxion ;
  • les élèves sont invités à créer cinq questions et les plus pertinentes seront séléctionnées pour être posées à l'autre groupe.

Modalités de la différenciation

  • Il s'agit à la fois d'une évaluation diagnostique et formative lors de la création des QCM ainsi que sommative lorsque les groupes recoivent les QCM des autres.
  • Apprentissage : la différenciation se situe lors de la création des QCM où, spontanement, les élèves sont amenés à tester leurs questionnaires sur les autres élèves de la classe qui, eux même, s'inspirent où apportent leurs idées pour améliorer leurs questions et celles des autres.
  • Révision : les élèves se rendent très vite compte que pour créer des questions, ils doivent maîtriser les cours et donc se plongent très rapidement dans leurs notes et leur livre.

Modalités de la ludification

  • L'aspect ludique est apporté par les échanges au sein du groupe lorsqu'ils testent leurs questions entre eux.
  • Le fait de poser les questions au deuxième demi-groupe apporte une réelle émulation qui pousse les élèves à proposer des questions pertinentes.

Réflexion sur l'expérimentation

L'activité en classe

Plus-value pour les élèves :

  • l'interaction entre élèves se fait de manière très spontanée. 
  • la création des QCM, qui n'est qu'un pretexte à reprendre les notions du cours, oblige les élèves à approfondir leurs connaissances de façon plus "légère" et ludique.


Plus-value pour le professeur:

  • La séance de révision et les questions permettent un diagnostique et un retour sur les apprentissages sans passer par des évaluations "classiques".
  • L'activité est très simple à mettre en place 

Retour des élèves

Le retour des élèves est très positif. 

Tant dans la phase de création des QCM, où ils se rendent vite compte de la difficulté (réelle) de l'exercice, que dans la phase "affrontement" où ils répondent aux questions de l'autre groupe les amenant même à juger de la qualité des questions des autres.

Bilan 

Ce petit exercice ludique fut une très grande réussite à tel point que j'en suis venu à généraliser l'exercice à toutes mes classes de seconde.

L'émulation et les échanges entre élèves se sont réalisés dans l'ensemble des six groupes testés.

Les élèves, habituellement en retrait, se sont tous prétés au jeu en tentant d'améliorer leurs questions.