Bandeau

Comment les artères et les veines trouvent-elles leur chemin au cours du développement ?

Grossissements successifs dans une vasc Des chercheurs viennent de montrer que, contrairement à ce que l'on pensait, le sang ne sort pas des artères par l'extrémité du vaisseau, mais en amont. Aussi, les veines viennent s'intercaler entre les artères, là où le sang passe dans les capillaires.

Grâce à une nouvelle technique d'imagerie, des chercheurs du CNRS, de l'Université Paris Diderot et de l'Université Paris Descartes ont montré que les artères ne sont pas tout à fait cylindriques. Leur extrémité est même aplatie, collée au tissu, à la manière d'un tuyau écrasé. D'ailleurs, l'écoulement du sang est quasi-nul dans cette partie de l'artère. Le sang ne sort donc pas des artères par le bout, mais via les capillaires en amont de l'écrasement pour rejoindre ensuite les veines.

Guidée par le flux de sang, la croissance des veines les amène à s'intercaler entre les artères, et non à se placer face à leur extrémité où le sang ne coule pas.

Grâce à ce phénomène, artères et veines s'organisent en alternance, l'extrémité des veines se plaçant au niveau des capillaires irrigués, en amont de l'extrémité des artères.

Pour en savoir plus consultez le Communiqué de presse du CNRS.