Accueil du rectorat

12 boulevard d'Indochine 75019 Paris
Tél : 01.44.62.40.40

L'accueil du public est maintenu exclusivement sur rendez-vous (port du masque obligatoire).

Pourquoi et comment développer les compétences de lecteur d'un étudiant en STS ?

Cécile Akil - logo compétences lecteur en sts L'inspection pédagogique régionale de lettres de l'académie de Paris met à votre disposition un dossier consacré au développement des compétences de lecteur en classes de BTS (Culture générale et expression). Cécile AKIL, professeure formatrice académique de lettres, a élaboré un fichier de scenarii pédagogiques expérimentés avec des étudiants.

Pourquoi et comment  développer les compétences de lecteur d’un étudiant en STS ?

Quelle place accorder à la lecture en STS ? Quelle forme la lecture en STS peut-elle prendre ? Doit-elle se limiter à la lecture d’extraits courts dans le cadre de dossiers de synthèse ?

Quel lecteur est un étudiant en STS ? La finalité ultime de l’enseignement de CGE n’est-elle pas de développer chez l’étudiant des compétences de lecteur ? Comment recentrer l’enseignement en CGE sur la lecture sans perdre de vue la préparation aux exigences de l’examen ?

Quelles lectures mener ? Comment les conduire pour qu’elles ne soient pas répétition de l’enseignement de la classe de français de Première ?

Si les grands enjeux de la lecture restent sensiblement les mêmes qu’au collège ou au lycée professionnel, les classes de STS vont amener l’étudiant à se confronter à des textes informatifs ou argumentatifs longs, à découvrir de nouvelles formes de littéracie et à les interroger.

1)     Quels lecteurs sont les étudiants en STS ? Il est indispensable d’avoir conscience de la diversité des profils de lecteurs qui se côtoient dans une classe de STS. L’un des enjeux de la première année est bien d’ailleurs de réconcilier tous ces lecteurs, petits et grands, fragiles et experts ou presque.

2)     Lire pour questionner le monde – lire pour s’interroger sur le monde : la lecture en STS est questionnement sociétal. On pourra alors regrouper des œuvres littéraires plus ou moins longues autour d’une thématique contemporaine. Il s’agira ici de faire mesurer combien la littérature dessille nos yeux de lecteurs, nous invite à reconsidérer notre vision de monde.

3)     Lire pour nourrir un questionnement et une réflexion personnels déjà engagés : il s’agira alors de mesurer en quoi la lecture peut enrichir notre réflexion personnelle balbutiante, la consolidant ou, au contraire, la bouleversant.

4)     Lire, comprendre et apprendre : le lecteur stratège. L’étudiant de STS au cours de sa formation rencontre des écrits de formes et formulations variées, est confronté à une communication spécifique, documents scientifiques, économiques, touristiques, professionnels … : n’incombe-t-il pas à l’enseignant de CGE de l’accompagner dans cette découverte ? de lui fournir des pistes stratégiques pour se repérer dans la forêt des mots et des idées complexes ?

Quelques généralités pour commencer

1 - Des lectures diversifiées

Lire en BTS, c’est explorer toutes les formes de la littéracie : une œuvre littéraire courte ou longue – une œuvre argumentative, un extrait plus ou moins long, des chapitres entiers, voire une œuvre complète - le dossier spécial d’un magazine comme Sciences Humaines, Usbeck et Rica – un numéro de l’hebdomadaire Le Un - un site internet – un récit graphique - une BD ou un manga - …

2 - Des modalités de lecture diversifiées

La lecture personnelle

Mener seul une lecture choisie (liste du professeur sur un même thème par exemple).

Mener une lecture imposée.

Mener une lecture autonome librement choisie.

La lecture accompagnée

Aborder des textes longs accompagnés d’aide à la compréhension : notes de vocabulaire mais surtout mise en lumière du raisonnement suivi.

La lecture collaborative

En groupe : chacun se charge de lire un article d’un dossier magazine et en rend compte aux autres – Possibilité de relire ensemble les passages plus complexes.

En binôme : on lit ensemble un texte complexe pour discuter des difficultés et les dépasser.

Pour aborder un article (chapitre) argumentatif long et/ou complexe, on peut morceler la lecture : chacun est responsable d’un aspect de l’argumentation puis on met en commun pour reconstruire la pensée de l’auteur.

Le parcours de lecture

Le professeur opte pour une sélection d’extraits et raconte le reste de l’œuvre ou fait raconter par des étudiants plus lecteurs.

 

3 - Des modalités de restitution diversifiées

 

Ecrit

Oral

Restitution personnelle

 

- Tenir son journal de lecteur, son carnet de culture générale

- Rédiger une production proche de l’invention

- Rendre compte à la classe d’un coup de cœur

- Participer à un Cercle de lecture

Restitution collaborative

- Rédiger une production collective de forme à définir

- Mettre en place un dispositif Table ronde

- Organiser un débat