Cérémonie des vœux 2019 de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse

Voeux de l'OFAJ 2019

Quelques jours après la signature du traité d’Aix-la-Chapelle célébrant la journée franco-allemande, l’OFAJ a organisé sa soirée des vœux, le 30 janvier 2019, à la Gaîté lyrique, lieu parisien dédié aux arts numériques et à la musique moderne.

Après une rétrospective en images de l’année 2018, la Secrétaire générale de l’OFAJ, Béatrice Angrand, a tenu à remercier tous les partenaires présents pour leur travail et souligné l’effort financier des gouvernements français et allemand pour permettre à l’OFAJ de renforcer sa mission auprès des jeunes, notamment ceux qui, pour des raisons financières, géographiques ou socio-culturelles accèdent moins facilement à la mobilité. Elle a également présenté les axes de développement pour 2019 : multiplier les actions dans le champ de l’éducation politique et citoyenne, poursuivre la diversification des publics ainsi que le travail engagé pour la pédagogie de la paix et renforcer l’offre en direction des enfants de moins de 12 ans.

L’académie de Paris a été remerciée par la secrétaire générale pour son implication et son travail. Trois établissements, l’école Lafayette (Paris 10), le collège Doisneau (Paris 20) et le collège Lamartine (Paris 9) ont participé à la soirée des vœux de l’OFAJ : trois classes, accompagnées de leurs enseignants et/ou chefs d’établissements ont agrémenté la soirée avec des prestations de rap et de chants. Des jeunes se sont prêtés au jeu d’une animation mobiklasse.de, programme destiné à sensibiliser à l’apprentissage de la langue allemande. 

 

Les élèves de 6ème et de 5ème du collège Doisneau en présence de Béatrice Angrand, Secrétaire Générale de l’OFAJ et de Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale et de le Jeunesse.

 

Les élèves ont interprété la chanson de Namika « je ne parle pas français »


Cérémonie Voeux OFAJ 2019 2
Les élèves de CM2 de l'école Lafayette chantent l'hymne européen


Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a rappelé dans son discours « combien l’amitié franco-allemande est une conquête permanente au service de l'Union européenne » et qu’il est important de « permettre à des jeunes de tous les horizons de partir en mobilité parce que l’attachement à l’Europe ne s’apprend pas dans les livres. »

Pascal Hector, ministre plénipotentiaire de l’Ambassade d’Allemagne, a souligné que « nous avons besoin de l'Union européenne. Et pour qu’elle fonctionne, il faut un moteur franco-allemand fort. »

Cérémonie Voeux OFAJ 4