Bandeau

Singapour : articulation de la finance, de la production et des flux. Étude de cas, 1re

Singapour Cette proposition pédagogique s’intègre dans la mise en œuvre du thème 2 du programme de géographie : une diversification des espaces et des acteurs de la production. Dans une 1re partie, les élèves travaillent en groupe à partir de trois corpus documentaires différents pour évoquer les dynamiques des espaces productifs singapouriens à trois échelles (locale, régionale et mondiale). La 2e partie de la séquence repose sur la restitution du travail de groupes sous forme de croquis et de schémas, le professeur apportant des éclairages. Le travail des trois groupes peut être reporté sur un espace collaboratif (ENT, Prezi, Padlet). La 3e partie s'appuie essentiellement sur une mise en perspective de l'étude de cas.

Par Aurélia Merle d’Aubigné, professeure au lycée Diderot (19e) et Dominique Gamache, professeure au lycée La Fontaine (16e), chargées de mission pour l’équipe académique laïcité-faits religieux.

Objectifs

Place dans les programmes

Thème 2 de géographie de première : « Une diversification des espaces et des acteurs de la production ». Axe 1 : les espaces de production dans le monde : une diversification croissante. Axe 2 : métropolisation, littoralisation des espaces productifs et accroissement des flux.

Objectifs en termes de contenus

Comment les espaces productifs s’organisent-ils et quelles dynamiques connaissent-ils à plusieurs échelles ?

1. Un espace intégré à l'échelle locale

  • Notion : littoralisation
  • Mots clés : acteurs, spécialisation, espaces productifs, zonage et planification urbaine, polderisation, exiguïté, interventionnisme étatique, smart port, modernisation, aménagements, infrastructures

Les activités à Singapour sont concentrées sur un territoire exigu mais régulièrement  agrandi  (via la poldérisation) et constamment réaménagé (via la planification et le zonage des activités). La planification, outil de densification et de requalification du territoire, permet aux autorités singapouriennes d’optimiser le territoire insulaire. Elle offre de nombreux avantages. Outre celui de limiter l’étalement, elle permet de maîtriser le coût du foncier et d’assurer une desserte efficace des espaces productifs. L’espace métropolitain est ainsi perpétuellement refaçonné et adapté aux besoins des entreprises et des transports.

Littoralisation : processus de concentration des populations et des activités humaines le long ou à proximité des littoraux

2. Un espace intégré à l'échelle régionale

  • Notion : intégration
  • Mots clés : complémentarité, contraintes, délocalisation, coopération, montée en gamme, SIJORI, triangle de croissance, flux, dépendance, centre, périphérie, DIPP (Division internationale des processus productifs), réseau, chaîne de valeur

À l’échelle régionale, il existe une intégration fondée sur des complémentarités territoriales entre Singapour, la Malaisie et l’Indonésie aux niveaux de développement différenciés. Cette complémentarité associée à la proximité a donné naissance à une zone de coopération transfrontalière (Sijori) qui fonctionne en réseau et génère des flux nombreux. Cette intégration est facilitée par la présence d’infrastructures de transport. Se met ainsi en place une division des processus productifs à l’échelle régionale qui fonctionne surtout à l’avantage de Singapour.

Intégration : processus qui se traduit par le tissage d’un réseau et l’établissement de relations entre les points du territoire.

3. Une métropole intégrée à l'échelle mondiale

  • Notion : métropolisation,
  • Mots clés : maritimisation, hub, flux, attractivité, pôle, haut de gamme, valeur ajoutée, innovation, marketing urbain, offshore, concurrence, ville mondiale, logistique, services

L'économie singapourienne est largement intégrée à l'économie mondiale. La cité-Etat  profite de sa situation très favorable en renforçant sa fonction de hub. Elle cherche à consolider son attractivité en misant sur des fonctions métropolitaines supérieures et à haute valeur ajoutée comme les services financiers et logistiques, la formation, la culture et l’industrie de haute technologie. Le gouvernement travaille aussi à construire une image positive de Singapour comme « global city », ville monde, intelligente et verte, grâce à  des réalisations et projets innovants intégrant la dimension paysagère.

Métropolisation désigne le mouvement de concentration de populations, d'activités, de valeur dans des ensembles urbains de grande taille. 

Objectifs méthodologiques

Plusieurs capacités du programme sont mises en œuvre dans cette étude de cas

Connaître et se repérer

  • Nommer et localiser les grands repères géographiques ainsi que les principaux processus et phénomènes étudiés.
  • Contextualiser
  • Mettre en œuvre le changement d’échelles, ou l’analyse à différentes échelles (multiscalaire), en géographie

Employer les notions et exploiter les outils spécifiques aux disciplines

  • Employer les notions et le lexique acquis en géographie à bon escient.
  • Réaliser des productions graphiques et cartographiques dans le cadre d’une analyse.
  • Savoir lire, comprendre et apprécier une carte, un croquis, un document iconographique, une série statistique

Conduire une démarche historique ou géographique et la justifier.

  • Justifier des choix, une interprétation, une production

Par ailleurs, cette étude de cas permet aux élèves de :

  • Travailler en autonomie
  • S’exprimer à l’oral (restitution orale du travail réalisé aux autres élèves de la classe)

 

Description

Ressources documentaires

pdf download Présentation de la séquence

Trois dossiers documentaires

Deux articles tirés de Olivier Sevin, Existe-t-il un modèle singapourien de développement urbain ?, Belgeo, revue belge de géographie,2012, https://journals.openedition.org/belgeo/8613#tocto1n2
Une carte, tirée de  Claire Doussard, Poldérisation et préservation des paysages côtiers singapouriens, 2015 https://www.projetsdepaysage.fr/polderisation_et_preservation_des_paysages_cotiers_singapouriens
Un croquis de Singapour tiré du Documentation photographique 8082, Métropoles et mondialisation, 2011
Deux infographies tirées du site du port (MPA) http://www.mpforum.org/uploads/xcpdf/2018-06-19/5b29085fa4083.pdf
Une photographie du port http://www.centerblog.net/voyage/224995-56-2eme-plus-grand-port-du-monde

Un article et deux cartes d’après Nathalie Fau, Le triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Singapour : quelles complémentarités ? 14 août 2018, Diplomatie n°90, « les nouvelles routes de la soie : forces et faiblesses d’un projet planétaire »
Une carte d‘après Nathalie Fau, « HK et Singapour, métropoles transfrontalières » intégrations régionales en Asie orientale, Paris, 2004
Une infographie. Forest city https://www.benchoongproperty.com/2017/09/23/forest-city-iskandar/
Une photographie - Nusajaya https://www.booking.com

Une carte, FNSP - Sciences Po, Atelier de cartographie, 2014. Calque: Nada Chaar http://cartotheque.sciences-po.fr/
Un tableau statistique sur les investissements à Singapour de 2017 de Paribas (https://www.tradesolutions.bnpparibas.com/fr/implanter/singapour/investirPhotographiedu port https://www.singaporepsa.com/our-business/terminals
L’aéroport jardin https://www.lepoint.fr/immobilier/singapour-un-aeroport-jardin-06-01-2015-1894318_31.phpUn article du ministère de l’économie et des finances « Situation économique et financière de Singapour », , mars 2018 https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/SG/situation-economique-et-financiere-de-singapour
Une photographie du nouveau campus https://www.batiweb.com/actualites/architecture/une-nouvelle-approche-pour-un-campus-moderne-a-singapour-2015-10-06-27147

Outils utilisés

  • Le travail des trois groupes peut être reporté sur un espace collaboratif (ENT, Prezi, Padlet).

Articulation de la démarche

Singapour - demarche

Description détaillée des séances de travail

1re heure. Présentation de Singapour et travail de groupe

Picito magistral

 

 

Présentation géographique (île principale, archipel au finistère de la presqu’ile malaise, en Asie du Sud-est) et géohistorique de Singapour. Passage d’une courte vidéo extraite du Dessous des cartes sur Singapour avec une consigne : relevez les facteurs et les périodes du développement de la ville. Les élèves identifient Singapour comme un territoire ouvert sur le monde depuis longtemps et une cité-Etat indépendante. Ils relèvent comme facteurs de développement la situation avantageuse (un carrefour entre l’Asie et l’Europe) et l’ouverture du canal de Suez. Ils distinguent deux périodes de développement : au XIIIème siècle avec le commerce des épices et du bois puis à partir de 1824 avec la colonisation britannique.

Élaboration d’une problématique à partir de deux photographies. «  Comment les espaces productifs s’organisent-ils et quelles dynamiques connaissent-ils ? »

picto groupe travail Travail de groupe. Distribution des consignes de travail et du corpus documentaire pour trois groupes qui travaillent sur les espaces productifs à trois échelles (échelle locale, régionale et mondiale).

Chaque groupe dispose d’un corpus de 7 documents de natures variées à lire avec des consignes.

Il s’agit de :

1. Répondre à une consigne

    • Echelle locale : relever les avantages de la planification urbaine.
    • Echelle régionale : relever les limites de la coopération régionale.
    • Echelle mondiale : relever les actions menées par le gouvernement de Singapour pour renforcer l’attractivité de la métropole
      Singapour fig. 1   Singapour fig. 2   Singapour fig. 3

2. Remplir un organigramme

 Élaborer un croquis de synthèse à partir d’une légende en trouvant les figurés adéquats. Ce travail est à faire par les élèves pour le cours suivant.

Singapour fig. 4 Singapour fig. 5   Singapour fig. 6

 

2e heure. Présentation des travaux d’élèves

Picito expose Trois groupes d’élèves présentent leur travail à l’oral en expliquant leurs choix. Un croquis est projeté et les choix cartographiques discutés.

 

 

 3ème heure. Mise en perspective avec intégration de l’exemple de Singapour 

Picito dialogue1. Les caractéristiques des espaces productifs majeurs à l’échelle mondiale

  • Ils peuvent être spécialisés (Singapour : finance, tourisme) + d’autres exemples
  • Ils sont de plus en plus nombreux et en concurrence (Singapour versus HK) + d’autres exemples
  • Ils sont liés à la présence de  savoir-faire, de qualification de main d’œuvre, d’atouts autres et de la présence d’acteurs publics et privés (rappel du rôle de l’Etat à Singapour)
  • Ils se concentrent sur les littoraux et dans les métropoles

2. Les espaces productifs sont  interconnectés et fonctionnent en réseaux à toutes les échelles

  • Ils fonctionnent en réseaux à toutes les échelles
  • Ils génèrent des flux d’échanges matériels et immatériels
    (rappel pour Singapour des réseaux à  l’échelle régionale et mondiale)

Bibliographie & sitographie

Ouvrage

  • Rodolphe de Koninck, Singapour, la cité-État ambitieuse, Belin, La Documentation Française, 2006.176 p.

Sitographie

Filtrer les contenus par :

Niveaux

Mot Clé

Résultats
Flux RSS
Source RSS Invalide