L'Archive du mois de septembre 2019

Diesecomplet

DIESE : Je deviens l’acteur de ma santé !

Le Dispositif Informationnel sur les Environnements de Santé des Élèves (DIESE) a été mis en place en 2003 dans l’Académie de Paris en partenariat avec la CPAM. Les enquêtes DIESE ont démontré leur utilité pour suivre les comportements et ressentis des élèves de collège et de lycée en matière de bien-être et de santé, pour programmer des actions de prévention ciblées ainsi que pour évaluer l’impact des messages de prévention déjà reçus par les adolescents.

Le constat à l’origine de ce projet est que l’adolescence est une période oubliée des statistiques de santé. Les adolescents étant classés, soit dans la catégorie « enfants (- de 15 ans) », soit dans la catégorie « jeunes adultes (15-25 ans) ». Or, c’est au cours de cette période d’évolution rapide qu’est l’adolescence que se mettent en place un grand nombre de comportements déterminants pour la santé actuelle et future de l’individu : comportement alimentaire, activité physique, rythme de vie, gestion du stress, consommation de substances psychoactives, …

Dès la rentrée scolaire 2003, l’enquête est mise en place dans quelques collèges parisiens (4 établissements y participent). Le décret n° 2005-1145 du 9 septembre 2005 relatif aux EPLE, inscrit le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) dans le pilotage de chaque établissement scolaire du second degré et l’intègre à la politique globale de réussite de tous les élèves : ses missions sont redéfinies, sa composition clairement précisée, la contribution des partenaires organisée en fonction des problématiques éducatives à traiter. Dès lors, l’intérêt de l’enquête DIESE pour orienter les travaux des CESC est réaffirmé. En 2006-2007, 22 SEG ou SEGPA de collèges ainsi que 6 SEGT ou SEP de lycées rejoignent le dispositif. Le nombre d’établissements participants ne cesse ensuite de croître et, au début des années 2010, une quarantaine de collèges et une vingtaine de lycées de l’académie sont concernées par l’enquête chaque année.

Le dispositif est piloté conjointement par le Rectorat de Paris et la CPAM jusqu’à ce que cette dernière se retire en 2016. L’Académie reprend le projet à son compte et le référent académique DIESE veille au bon déroulement des enquêtes et procède au traitement et à l’analyse des données recueillies. Sont conservées au rectorat, les données brutes depuis 2010-2011 et de synthèse annuelle depuis 2005-2006.

L’enquête continue de susciter l’intérêt, notamment celui des établissements toujours volontaires qui continuent de proposer à leurs élèves d’y répondre. Le respect le plus strict de l’anonymat des élèves et de la confidentialité des résultats, qui ne sont remis qu’aux chefs des établissements et personnels concernés, responsables des services infirmier, médical, social et au proviseur de vie scolaire, est sans doute un des éléments clés qui permet à cette enquête de perdurer. Avec toujours les mêmes objectifs : contribuer à la mise en place du parcours éducatif de santé pour que chaque élève devienne acteur de sa santé.

Vous trouverez en document joint le rapport de synthèse 2017-2018

DIESE, outre le climat scolaire, traite bien d’autres aspects de la vie des élèves (grande pauvreté, compétences psychosociales, alimentation, rythmes de vie, addictions, sexualité, …) susceptibles d’impacter le climat scolaire, et apporte sur ces problématiques un autre éclairage.

Cette année, la création d’un portail intra académique dédié à DIESE devrait permettre aux membres de la communauté éducative intéressés par ce projet de s’y impliquer et de communiquer plus simplement entre eux. Ce portail pourra centraliser et rendre accessible les ressources et également favoriser les retours des utilisateurs en vue de faire évoluer l’enquête au plus près de leurs besoins.

Chaque année, plusieurs milliers de collégiens et de lycéens de l’Académie répondent aux questionnaires. Une valorisation supplémentaire de ce travail par une étude interannuelle portant sur les données recueillies pendant 10 années au cours de la période 2011-2020 sera initiée cette année.

 

Note établie par Fabienne THOMAS (référente académique DIESE) en collaboration avec le service des archives du rectorat de Paris

Écoles, collèges, lycées