Bandeau

Enseignement laïque des faits religieux pour comprendre les œuvres d'art : des séquences pour le cycle 3.

mceclip1 - 2020-06-28 10h23m07s

Un très grand nombre d’œuvres d’art sont issues de sphères ou cultures religieuses. L’histoire des arts invite à en faire des objets d’étude, le PEAC à fréquenter les musées. Pour les analyser, en comprendre le sens porté par le sensible comme le prescrit le programme de cycle 3 en histoire des arts, il est essentiel de lire les récits qui ont motivé leur réalisation et qu’elles convoquent.

Lorsque ceux-ci émanent des textes que les religions estiment sacrés, ce n’est pas sans poser des problèmes aux enseignants, a fortiori en premier degré. Mais ces écrits se rapportent à des questions universelles et ils sont des fondements culturels pour nos sociétés.

Plus largement, le bénéfice, sur de nombreux plans, d’un enseignement laïque des faits religieux n’est plus à démontrer depuis le constat d’inculture religieuse des élèves dès 1989 (rapport Joutard) et de « déshérence collective » (rapport Debray en 2002). Pour ce qui est de l’histoire des arts, c’est une nécessité.

Malgré les efforts faits en matière de formation d’enseignants suite à la création de l’IESR et une évolution notable, malgré la présence tous les ans de stages de formation sur le sujet, les enquêtes faites auprès des enseignants du premier degré montrent encore aujourd’hui des proportions considérables d’enseignants qui restent hostiles et/ou ne pratiquent pas l’enseignement des faits religieux (61% selon l’étude de l’association Enquête en 2016).

Parmi ceux qui y sont favorables mais ne le pratiquent pas, le manque d’outils et de formation est la raison majeure avancée. Parmi ceux qui le pratiquent, c’est surtout le besoin d’outils qui se fait sentir. C’est donc dans cette optique que le groupe a œuvré. Vous trouverez en téléchargement ci-après 3 ensembles de séquences en livret  pour le cycle 3 qui ont été menées et ajustées. Des exemples de travaux d'élèves sont inclus dans cette publication.