Bandeau

Prix Nobel de chimie 2020 pour Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna

Jennifer Doudna & Emmanuelle Charpentier

CRISPR-Cas9 : de la recherche fondamentale aux applications bioechnologiques, un prix Nobel pour la Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna

Emmanuelle Charpentier

Emmanuelle CharpentierEmmanuelle Charpentier est née le 11 décembre 1968 à Juvisy-sur-Orge (Essonne). Diplômée de l’UPMC (Sorbonne université), elle obtient un doctorat en microbiologie à l’Institut Pasteur et effectue à partir de 1996 plusieurs post-docs aux États-Unis : au Skirball Institute à New York et au St Jude Children’s Research Hospital à Memphis.
Depuis 2012, elle est professeure à l’école médicale d’Hanovre (Allemagne) et dirige le département "Regulation in Infection Biology" au Helmholtz Centrum de Brunswick (Allemagne).
En 2015, Emmanuelle Charpentier est nommée directrice de l’Institut Max-Planck d’infectiologie à Berlin. Depuis 2018, elle est directrice du Centre de recherche Max-Planck pour la science des pathogènes.
Elle est membre de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies.

Jennifer Doudna

Jennifer DoudnaJennifer Doudna est née le 19 février 1964 à Washington (États-Unis). Elle est titulaire d’une licence en chimie (Pomona College, 1985) et d’un doctorat en biochimie (université Harvard). De 1989 à 1991, elle bénéficie de bourses de recherche en biologie moléculaire au Massachusetts General Hospital et en génétique à la Harvard Medical School. Elle effectue ensuite un post-doctorat à l’université du Colorado à Boulder (1991 à 1994).
En 2002, elle devient professeure de biochimie et de biologie moléculaire à l’université de Californie, à Berkeley où elle exerce aujourd’hui. Elle dirige l’Innovative Genomics Institute, un centre commun à l’université de Californie à San Francisco et à l’université de Berkeley. Elle est titulaire de la chaire Li Ka Shing en biomédecine et en santé et préside le comité consultatif du chancelier sur la biologie.

 

 

Les ciseaux moléculaires CRISPR-Cas9

En 1987, des chercheurs japonais découvrent chez la bactérie Escherichia coli des séquences d’ADN dont l’enchaînement des bases (A, C, T, G) se lit de la même manière dans les deux sens, comme les palindromes (ex : kayak). Le rôle de ces fragments, baptisés CRISPR, pour « courtes répétitions en palindrome regroupées et régulièrement espacées ». Ce n’est que bien plus tard que l’on constatera que les morceaux d’ADN intercalés entre les palindromes sont souvent des séquences d’ADN de virus et que les bactéries porteuses de ces séquences résistent mieux aux infections.

En suivant, c’est en travaillant sur la régulation de l'expression des gènes et la manière dont les bactéries luttent contre les agents pathogènes qu’Emmanuelle Charpentier a établi sa renommée mondiale en identifiant et en déchiffrant les mécanismes moléculaires du système immunitaire bactérien CRISPR-Cas9. Elle et Jennifer Doudna mettent ensuite au point la technique de CRISPR/Cas9 qui a révolutionné le domaine de l'ingénierie génétique.

Biotechnologie CRISPR-Cas9 CRISPR-Cas9 est un complexe formé de deux éléments :

  • un brin d’ARN (1 sur l'illustration),
  • une enzyme (endonucléase), le Cas9 (2).

Dans la cellule, le brin d’ARN va reconnaître une séquence particulière de l’ADN et s’y placer. L’enzyme Cas9 se charge alors de couper la chaîne ADN complémentaire à ce brin ARN. N’importe quel nouveau fragment d’ADN peut alors s’insérer dans l’espace ainsi dégagé.

En agronomie, CRISPR-Cas9 a aidé les botanistes à mettre au point des cultures qui résistent aux moisissures, aux parasites et à la sécheresse. En médecine, des essais cliniques de nouvelles thérapies contre le cancer sont en cours et certains voient déjà dans ces ciseaux l’outil idéal pour venir à bout de maladies génétiques, comme la mucoviscidose. Les domaines d’application sont vastes et peuvent toucher la manipulation d’embryons humains : c’est à la société, guidée par les comités de bioéthique, de légiférer pour borner ces applications.

 

Sources / Pour aller plus loin :

https://www.aefinfo.fr/depeche/637221

https://lejournal.cnrs.fr/articles/crispr-cas9-des-ciseaux-genetiques-pour-le-cerveau

Zoom

ZOOM SUR LES PEPITES DE L'EGALITE

Les pépites de l'égalité, ce sont des vidéos, des liens et des ressources glanés sur Internet et sur les réseaux sociaux que nous trouvons intéressants, amusants ou instructifs. Cette veille ne se veut pas exhaustive mais donne un aperçu de l’actualité de l'égalité partout dans le monde.

Pour les recevoir et les découvrir,  il faut être personnel de l'académie de Paris, être isncrit sur la liste de diffusion et s'identifier sur le site (voir le lien dans la rubrique "A consulter" en bas de la colonne droite.)

Pour toute information, nous contacter à cette adesse : egalite-fille-garcon@ac-paris.fr