Bandeau

La démarche de suivi personnalisé

mis à jour le 15/10/16

Moins soumis que les enseignants à l'obligation d'évaluation chiffrée, le conseiller principal d'éducation porte un regard spécifique qui lui permet d'appréhender l'élève dans sa globalité. En gérant à la fois l'individuel inclus dans un collectif et les répercussions du collectif sur l'individuel, le CPE initie une dynamique permettant de donner du sens au projet personnel de l'élève.

Entretiens

L'entretien individuel

L'entretien individuel représente un moment privilégié dans la formation, l’accompagnement de l’élève et l’information des familles. Il permet de façon régulière de faire un bilan personnalisé sur le degré d’acquisition par les élèves des compétences, connaissances et des attitudes ou comportements visés (assiduité, curiosité, initiative, implication, autonomie, capacité de travailler en équipe) ainsi que sur leurs choix de détermination. Ils aident l’élève à créer les conditions favorables à son apprentissage et à la réalisation de son projet.

L’entretien personnalisé est donc un élément essentiel dans l’action collective et prioritaire contre le décrochage scolaire et les sorties sans qualification. Il nécessite non seulement toute l’attention du conseiller principal d'éducation mais aussi des équipes éducatives et pédagogiques pour instaurer un dialogue tout au long de l’année avec l’élève et sa famille.

Des outils de suivi individualisé à exploiter :

  • Fiche de suivi individuel
  • Fiche de suivi journalière
  • Fiche de suivi hebdomadaire

Texte de référence :

Le Décret n°70-738 du 12 août 1970 stipule que les CPE sont associés aux personnels enseignants pour assurer un suivi individuel des élèves.

 

L'entretien d'orientation

Mis en place à destination des élèves de classe de troisième, de première et de terminale de la voie générale technologique ou professionnelle et en première année des sections professionnelles.

Objectifs:

  • Faire émerger les projets de chaque élève à partir de ses désirs
  • Développer une vision croisée autour du projet de l’élève
  • Renforcer le dialogue école/famille
  • Valoriser l’élève en le plaçant en situation d’acteur
  • Donner du sens à la scolarité
  • Remotiver les élèves en difficulté
  • Dédramatiser la question de l’orientation et ouvrir son champ

La participation des parents doit y être systématiquement recherchée.

L'entretien personnalisé d'orientation permet d'identifier les aisances et obstacles pour construire l'ambition de chacun. Il concerne tous les élèves et contribue à l'égalité des chances.

Textes de référence:

Relation familles

" Les parents d'élèves sont membres de la communauté éducative. Leur participation à la vie scolaire et le dialogue avec les enseignants et les autres personnels sont assurés dans chaque établissement.[...] Le suivi de la scolarité par les parents implique que ceux-ci soient bien informés des résultats et du comportement scolaires de leurs enfants. " Décret n°2006-935 du 28 juillet 2006.

La réussite des élèves tient pour beaucoup au rapport que l'élève entretient avec l'école et le savoir en terme d'implication, de mobilisation ou d'engagement, ainsi qu'à la parole de ses parents sur le rôle et l'importance de l'école. Par conséquent, la place des parents et de l'éducation familiale ne peut être négligée par l'institution scolaire. L'engagement de l'élève dans les apprentissages découle d'une intériorisation progressive du projet éducatif que l'on a élaboré pour lui, au sein de la famille comme à l'école.

Le ministère a développé des dispositifs de communication spécifique afin de renforcer la communication avec les familles (www.education.gouv.fr/espace-parents).

 

Quel rôle pour le CPE dans la relation école/ famille

Au cœur des préoccupations éducatives actuelles, les relations entre les parents et l'école n'ont cessé d'être un questionnement pour tous les acteurs éducatifs. Acteur à part entière, le conseiller principal d'éducation joue un rôle déterminant dans l'implication des parents vers la réussite de leur enfant.

Les codes de l'institution ne sont pas toujours compréhensibles par les familles. Cependant, même si les objectifs globaux de l'école et des parents sont souvent les mêmes, il n'en reste pas moins vrai que les trajectoires se croisent. L'appartenance à une communauté d'objectifs suppose une connaissance partagée des règles qui en régissent le fonctionnement.

Le travail du conseiller principal d'éducation nécessite la clarification des codes de l'institution afin de pouvoir fixer conjointement avec les familles des objectifs à atteindre pour l'élève tant au niveau éducatif que scolaire. Pour ce faire, le CPE doit contribuer à instaurer un partenariat éducatif avec les parents, dans un esprit d'ouverture, de confiance réciproque et de respect mutuel.

C'est en multipliant les occasions de rencontres que cette confiance peut s'installer et s'instaurer durablement.

 

Instaurer une politique d'implication : pistes de travail

Les inscriptions

  • Liaisons écoles primaires et collège. Le conseiller principal d'éducation peut se rendre dans les écoles de secteur afin de rencontrer les parents des futurs élèves de 6ème ou les inviter à une matinée portes ouvertes.
  • Inscriptions des nouveaux élèves.
  • Entretien individuel et remise d'un livret d'accueil aux familles.
  • Réunion de rentrée en présence du chef d'établissemnt et de l'équipe éducative et pédagogique.

Les rencontres annuelles

  • La semaine des parents.Mise en place en 1998, la semaine des parents favorise l’information, la concertation, la réflexion sur le rôle des parents à l’école. Les parents découvrent ainsi l’établissement dans lequel est scolarisé leur enfant et participent plus facilement à la vie de celui-ci.
  • La remise des bulletins. Afin d'évoquer toute question relative à la scolarité de leur enfant, la remise en mains propres des bulletins est un temps fort dans l'année.
  • Rencontre famille et professeurs. C'est le temps pour permettre aux parents de comprendre les enjeux pédagogiques de la classe de leur enfant, mais aussi de suivre cette progression pédagogique.

La participation des parents aux élections des parents d'élèves

  • Informer les parents d'élèves de leurs droits.
  • Les inciter à participer aux élections (courrier, rappel lors des réunions de rentrée et d'accueil..).
  • Mettre à la disposition des fédérations de parents d'élèves les moyens matériels nécessaires (panneaux d'affichage et locaux).
  • Diffuser les documents permettant de faire connaître leurs actions.
  • Les impliquer dans les autres instances et manifestations de l'établissement (CESC, Forum des métiers, fête de fin d'année...).

Accompagnement les parents d'élèves vers des relais extérieurs

Non seulement le CPE peut être considéré comme le trait d'union entre les parents et les personnels de l'établissement (professeur principal, chef d'établissement, personnel de la santé, social et d'orientation) mais aussi doit être un relai vers d'autres partenaires extérieurs de l'établissement :

  • la municipalité
  • les associations de quartier
  • les partenaires judiciaires...

Dans ce cadre, c'est le contexte géographique, économique, culturel qui permet l'élaboration et la mise en oeuvre de différents actions.

 

Pour en savoir plus: "Des innovations pour améliorer la communication avec les parents et les enseignants", document d'information du dossier de presse de la rentrée 2010, Ministère de l'Education nationale.

Besoins éducatifs particuliers

Tous les acteurs de la communauté éducative ont le devoir de rendre accessible l'établissement d'accueil. L'action du conseiller principal d'éducation se déroule dans le cadre du projet personnalisé de scolarisation de l'élève. Ce document précise le rôle du conseiller principal d'éducation et indique les dispositifs et les collaborations qui lui seront utiles pour mener à bien sa mission.

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées renforce les actions en faveur de la scolarisation des élèves handicapés. Elle affirme le droit pour chacun à une scolarisation en milieu ordinaire ainsi que le droit à un parcours scolaire continu et adapté, notamment par une collaboration étroite des parents à la définition du projet personnalisé de scolarisation de l'élève (PPS).

L'action du conseiller principal d'éducation dans le cadre de la scolarisation des élèves à besoins spécifiques concerne principalement deux groupes d'élèves :

 

Quel rôle pour le conseiller principal d'éducation ?

Il doit veiller avec son équipe, à la qualité de la vie scolaire de l'élève et à son intégration sociale en s'assurant :

  • que l'élève ne soit pas marginalisé et qu’il s’intègre avec les autres pendant les temps de vie collective (restauration, permanence, les inter classes) et que sa personne est respectée ;
  • que la classe intègre les particularités de l'élève, sans le stigmatiser, en expliquant si besoin est les règles de circulation ou de sécurité ;
  • qu’il participe pleinement à l’ensemble des enseignements de l’établissement (en rappelant qu’aucune dispense de cours ne peut être acceptée en dehors des décisions figurant dans son projet personnalisé de scolarisation) ;
  • que les aspects fonctionnels réunissent les conditions de réussite (accessibilité, vie scolaire, enseignements, rééducation, soins).

 

Elèves en situation de handicap

La MDPH(Maison Départementale des Personnes Handicapés à Paris) 
Pour une reconnaissance du handicap, contact : 0 805 80 09 09.

La CDAPH
La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées ouvre les droits en matière de prestation et d’orientation. Elle fusionne les compétences de la CDES et de la COTOREP :

  • elle reconnaît officiellement le handicap d’un enfant ou d’un adolescent
  • elle évalue les besoins de la personne et détermine les prises en charge et les aides qui conviennent
  • elle prend des décisions qui engagent à la fois les financeurs (organisme de sécurité sociale) et les établissements ou services
  • elle valide le projet personnalisé de scolarisation proposé par l’équipe pluridisciplinaire elle propose une orientation vers l’établissement qui permet à l’élève de réaliser la meilleure scolarité possible (l’établissement scolaire ordinaire le plus proche du domicile de la famille est recherché en priorité si aucune diffi culté réelle ne s’y oppose)

L'enseignant référent
Il exerce les fonctions de référent auprès de chacun des élèves handicapés d’un secteur du département afin d’assurer, sur l’ensemble du parcours de formation, la permanence des relations avec l’élève, ses parents ou son représentant légal s’il est mineur. Il n’enseigne pas mais gère les dossiers des élèves qui lui sont confiés. Il est chargé de réunir l’équipe de suivi de la scolarisation de chacun d'eux. Il favorise la continuité et la cohérence de la mise en oeuvre du projet personnalisé de scolarisation.

Les auxiliaires de vie scolaire

  • L’AVS individuel (AVSi), affecté par la CDAPH (quotité horaire) en fonction des besoins de l’élève pour faciliter sa scolarisation. Le rôle de l’AVSi est d’assister l’élève handicapé non autonome dans tous les gestes de la vie quotidienne et dans certaines tâches scolaires. Son adaptation aux particularités de l’élève ainsi qu’aux exigences propres à chaque moment de la vie scolaire et pédagogique réduisent les conséquences du handicap. Ses diverses contributions en font un acteur déterminant pour la réussite du projet de l’élève.
  • L’AVS collectif (AVSco) affecté aux classes ou dispositifs de scolarisation collective (CLIS ou UPI).

Les SESSAD
Les services d'éducation spécialisée et de soins à domicile. Ils appartiennent au secteur médico-social. Ils exercent leurs missions dans les lieux où vit l'enfant et où il exerce ses activités.

Textes

 

Elèves nouvellement arrivés en France et élèves issus de populations non sédentaires

Le CASNAV

Les élèves non francophones et les enfants du voyage arrivant à Paris, avant de demander une inscription et d'obtenir une affectation dans un établissement parisien, doivent, en fonction de leur âge, contacter leur mairie d'arrondissement ou le CASNAV (Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et enfants du Voyage) situé 44 rue Alphonse Penaud 75020 Paris, tél : 01.44.62.39.81. Les élèves âgés de 11 à 17 ans sont reçus directement au CASNAV, où les évaluations (tests de 1h30) ont lieu le mardi et le vendredi de 9h30 à 12h00

Textes

PPRE

Le Projet Personnel de Réussite Educative (PPRE) est un programme qui consiste en un plan coordonné d’actions, conçues pour répondre aux difficultés d’un élève, formalisé dans un document qui en précise les objectifs, les modalités, les échéances et les modes d’évaluation. Il est élaboré par l’équipe pédagogique et discuté avec les parents. Il est également présenté à l’élève qui doit en comprendre la finalité pour s’engager avec confiance dans le travail qui lui est demandé.

Le programme est personnalisé parce qu'il s'adresse à un élève particulier, mais les actions qu'il coordonne et auxquelles il donne cohérence peuvent se réaliser au sein de la classe ou dans des groupes d'élèves qui ont les mêmes besoins.

Le PPRE a donc pour vocation d'apporter des réponses appropriées et individualisées aux difficultés repérées de certains élèves. Il peut, selon les situations :

  • remédier à la trés grande difficulté ;
  • accompagner l'élève redoublant ;
  • prévenir le décrochage.

 

Pour quels élèves ?

Le décret n° 2005-1013 du 24 août 2005 (BO n°31 du 1er septembre 2005) relatif aux dispositifs d’aide et de soutien pour la réussite des élèves à l’école stipule dans l’article 4 que :

" Un dispositif de soutien proposé par le chef d’établissement aux parents ou au représentant légal de l’élève, lorsqu’il apparaît que ce dernier risque de ne pas maîtriser les connaissances et compétences indispensables à la fin d’un cycle. Ce dispositif définit un projet individualisé qui doit permettre la progression de l’élève et son évaluation. Les parents sont associés au suivi de ce dispositif. Le programme personnalisé de réussite éducative prévu par l’article L. 311-3-1 du code de l’éducation est mis en place dans ce cadre. Il s’articule, le cas échéant, avec un dispositif de réussite éducative. "

Les élèves présentant un handicap ou un trouble de santé invalidant peuvent se voir proposer un programme personnalisé de réussite éducative dans les mêmes conditions que tous les autres élèves. Il importe cependant, dans ce cas, de s'assurer de l'articulation et de la complémentarité des actions conduites dans ce cadre avec celles prévues par le projet personnalisé de scolarisation ou le projet d'accueil individualisé.

En résumé, le PPRE concerne :

  • les élèves ayant redoublé notamment la classe de 6ème ;
  • les élèves don les résultats aux évaluations ont révélé de grandes difficultés tant dans le domaine de la langue que dans celui des mathématiques ;
  • les élèves repérés et cités pour ces mêmes difficultés lors des conseils de classe ;
  • les élèves relevant de la structure Français Langue Étrangère, dont les difficultés dépassent le cadre de la langue ;
  • les élèves ayant dû s'absenter sur une période longue pour cause de maladie et n'ayant pu recevoir d'aide scolaire dans leur famille ;
  • les élèves de SEGPA repérés par leurs professeurs, dont les résultats aux évaluations laisseraient envisager une éventuelle réinsertion dans le système traditionnel.

 

Objectifs

Le PPRE est l'un des dispositifs qui doit permettre de conduire la totalité d'une classe d'âge à la maîtrise des connaissances et compétences constitutives du socle commun. Il constitue tout autant une modalité de prévention de la grande difficulté scolaire, visant à empêcher un redoublement, qu'un accompagnement de celui-ci losrqu'il n'a pu être évité, afin de lui donner davantage d'efficacité.

Objectifs généraux :

  • Réduire l'écart entre les connaissances de l'élève et celles du socle commun
  • Diminuer le redoublement envisagé comme une stratégie d'orientation
  • Prévenir le décrochage scolaire
  • Permettre à l'élève d'entrer dans une dynamique de progrès

Objectifs intermédiares :

  • Inciter l'élève à devenir acteur de ses apprentissages
  • Apprendre à l'élève à s'organiser dans son travail
  • Améliorer le comportement de l'élève pour favoriser son intégration à la fois dans l'établissement mais aussi dans son parcours scolaire.

 

Mise en place du PPRE

Le PPRE est un document écrit qui regroupe deux parties : une partie diagnostic et une partie suivi de l'élève et contrat.

Ce document écrit précise :

  • les objectifs de progrès du PPRE ;
  • les actions mises en place pour atteindre les objectifs ;
  • les modalités ;
  • le calendrier et les échéances ;
  • les modes d'évaluation ;
  • les acteurs : élève, famille et équipe pédagogique et éducative.

La présentation du diagnostic se fait en présence de la famille, de l'élève, du professeur principal, du CPE et de toute autres personne qui intervient directement dans le PPRE. Cette étape est primordiale car elle est décisive pour l'adhésion et l'appropriation du projet par l'élève et sa famille.

 

Textes de référence