Cordées de la réussite : témoignages de Lena et Laura pour le BTS commerce international "Métiers du luxe" du lycée Jules Siegfried

Cordées de la réussite

1er Témoignage de Lena Ekobena – 19 ans – Ancienne étudiante du BTS Commerce International « Métiers du luxe » du lycée J. Siegfried – Promotion 2020, issue du LP Truffaut, actuellement étudiante en Licence professionnelle commerce international des produits de luxe à l’IUT de Sceaux (92) ;

2ème témoignage de Laura Santos – 18 ans – Actuellement en BTS 1 CI « Métiers du luxe » du lycée J. Siegfried issue du LP Truffaut.

Quelques questions pour le témoignage d'étudiants issus des cordées de la réussite : le BTS commerce international "Métiers du luxe" du lycée Jules Siegfried (10ème)

1- Expliquez en quoi les cordées de la réussite vous ont permis de choisir le BTS CI « Métiers du luxe » du lycée J. Siegfried ?

Depuis ma réorientation en première professionelle (Bac Pro) je savais vouloir continuer en BTS CI après le Bac mais je pensais que cela était très compliqué quand on venait de la voie professionnelle.

C'est en classe de terminale au lycée François Tuffaut (Paris 3ème) que l'on m'a proposé  ainsi qu'à d'autres camarades de découvrir 2 formations, le BTS MUC au lycée Arago et le BTS CI au lycée Jules Siegfried (ce dernier dans le cadre des cordées de la réussite).

Lors des différentes rencontres avec la première promotion de BTS CI de Jules Siegfried j'ai pu découvrir ce BTS et sa spécificité luxe qui m'a beaucoup attirée. L'idée d'avoir des connaissances supplémentaires avec cette spécialisation a été décisive dans mon choix.

Les cordées de la réussite m'ont vraiment permis de faire mon choix autant sur le fait que je ne voulais pas faire un BTS MUC mais également confirmer mon choix d'un BTS CI et au lycée Jules Siegfried.


2- Quelles sont les actions auxquelles vous avez participées en lycée professionnel et qui ont facilité votre orientation et votre intégration en BTS CI ?

- Visite du Salon Maison et Objets en binôme avec un première année de BTS CI qui cherchais une entreprise de stage.

- Présentation du BTS CI au lycée Jules Siegfried par les étudiants du BTS  et M. Estrat (professeur au sein de ce même BTS CI)


3- Quelles sont les activités dédiées au luxe organisées dans le cadre des cordées que vous avez particulièrement appréciées durant vos deux années de BTS ?

- Participation en tant qu’étudiante à une conférence avec le responsable retail France de chez Kenzo avec des élèves de la cordées du LP Truffaut.

- Rencontres et échanges fréquents entre élèves du BTS et de la cordée lors des différentes actions menées dans le cadre des cordées.

- Voyage d’étude à Anvers et Amsterdam entre élèves du BTS 2 et des cordées de la réussite  

- SpeedMeeting entre élèves du BTS et élèves de la cordée bac pro.


4- En quoi les cordées vous ont-elles aidée dans la réussite en BTS CI ?

Les cordées de la réussite m'ont d'abord aidé à intégrer le BTS CI "Métiers du Luxe" puis en un second temps elles m'ont motivé à réussir dans mon BTS.

C'était très intéressant en tant qu’étudiante de rencontrer et d’aider des élèves qui nous succédaient et dont on pouvait comprendre les préoccupations puisque nous étions passés par là. Cela nous faisait également plaisir de revoir nos anciens professeurs de baccalauréat professionnel.


5- Pensez-vous que la formation que vous avez suivie en BTS CI « Métiers du luxe » a facilité votre intégration en licence professionnelle Commerce international des produits de luxe à l’IUT de Sceaux ?

Oui je pense que le BTS CI "Métiers du luxe" m'a aidé à intégrer la Licence  Pro Commerce International des produits du luxe à l'IUT de Sceaux. Les deux formations se complètent et venir d'un BTS ayant les mêmes "bases" que la Licence a pu très probablement être décisif à mon intégration l'IUT de Sceaux qui est très demandé.


6- Recommanderiez-vous le BTS CI du lycée Siegfried à des élèves de cordées de la réussite ? Pourquoi ?

Oui, le BTS CI "Métiers du luxe" est un BTS complet. On y étudie de nombreuses matières qui apportent beaucoup de connaissances dans différents domaines. Ce BTS permet si on a de bons résultats de poursuivre nos études mais on peut aussi rentrer dans la vie active grâce aux compétences acquises en période de formation et en stage. De plus ce BTS offre différentes certifications qui sont des atouts permettant de se démarquer d'autres candidats (certification luxe notamment).

Dans le BTS CI "Métiers du luxe" de Jules Siegfried on bénéficie d'un fort suivi de la part du personnel enseignant. Même si celui-ci peut paraitre "de trop" c'est au final ce qui nous encourage et nous pousse à obtenir de bons résultats.

C'est une chance de participer aux cordées de la réussite car on découvre plus en détail le déroulé des formations et en rencontrant d'autres étudiants on se rend compte que même si on a un fait un bac professionnel on peut continuer nos études après l'obtention du bac pro. On peut aussi en apprendre plus sur le ressenti vis à vis de leurs études et recevoir de leurs conseils.

1- Expliquez en quoi les cordées de la réussite vous ont permis de choisir le BTS CI « Métiers du luxe » du lycée J. Siegfried ?

Les cordées de la réussite m’ont permis de choisir le lycée Siegfried car j’ai pu, lors du mini stage découvrir la manière de travailler dans ce lycée et me rendre compte de ce qu’était le BTS CI métiers du luxe.


2- Quelles sont les actions auxquelles vous avez participé en lycée professionnel et qui ont facilité votre orientation et votre intégration en BTS CI ?

Lors de mon parcours en Bac pro commerce, mon établissement (LP Truffaut) proposait une section luxe haut de gamme ce qui m’a conforté dans le choix du BTS  CI métiers du luxe, unique en France.

Dans le cadre de la mention luxe et des cordées de la réussite, j’ai pu, entre autres, visiter la boutique et le siège social de la marque Kenzo, voir l’exposition Hermes au Grand Palais et suivre une présentation sur la marque de cognac Remy Martin.

Par ailleurs, j’ai pu participer à un voyage d’études à Amsterdam, Anvers et Rotterdam avec des élèves du lycée Siegfried, séjour au cours duquel j’ai pu échanger et confirmer mon choix.

Enfin j’ai également eu l’occasion d’assister à des cours, au lycée Siegried, lors de mini stages.


3- Quelles sont les activités dédiées au luxe organisées dans le cadre des cordées que vous appréciez durant cette première année de BTS ?

J’ai assisté à des conférences concernant le secteur du luxe (histoire de la haute couture, intervention d’un professionnel de ST Dupont venu nous expliquer l’exportation vers la Russie). Ces professionnels venant partager leurs expériences dans le cadre des actions des cordées de la réussite m’intéressent.  En effet, ils nous présentent des situations très concrètes et nous pouvons échanger avec eux.

De la même manière, l’intervention de conseillers du commerce extérieur qui nous ont présenté leur parcours professionnel a été intéressante. 


4- En quoi les cordées vous ont-elles aidée dans la réussite en BTS CI ?

Les cordées m’ont aidée à faire la connaissance des professeurs et à me faire une idée plus précise de leurs attentes et des compétences que je devrais développer durant ma formation.  Elles m’ont également permis d’échanger avec des étudiants qui suivaient ce BTS et d’envisager plus sereinement mon entrée au lycée J. Siegfried.


5- Recommanderiez-vous le BTS CI « Métiers du luxe » à des élèves de cordées de la réussite ? Pourquoi ?

Même si le BTS CI peut paraitre difficile, quand on a suivi une filière professionnelle telle qu’un Bac Pro, je recommanderais fortement ce BTS. En effet, c’est un BTS qui demande de fournir beaucoup de travail et de faire énormément de recherches mais qui est très enrichissant. Il permet de découvrir et d’approfondir notre connaissance du monde professionnel et particulièrement du secteur du luxe, qui est si important en France. Les apprentissages sont essentiellement pratiques et sont souvent basés sur des cas concrets ce qui les rend très intéressants.

L’étude du commerce international suppose bien entendu un goût pour les langues étrangères et une maîtrise de l’anglais ainsi que d’autres langues, si possible.

Dans le cadre de notre formation, nous avons la chance de réaliser un stage de 2 mois à l’étranger, en première année, ce qui nous permet de mettre en pratique nos connaissances des langues étrangères, d’appréhender de nouvelles cultures et d’avoir une plus grande ouverture d’esprit. Cela développe aussi notre autonomie et notre capacité d’adaptation.

Merci à toutes les deux pour vos témoignages respectifs.