Bandeau

Curiosité/ressources du mois de novembre 2021 : changement climatique et esprit critique

Gel-MéteoFrance-Doc tronquéCe document a été produit en tronquant un document publié par Météo-France. Les données y sont justes et issues d'une méthode rigoureuse présentée sur leur site. En revanche, si la période étudiée, de 30 ans, est suffisante pour définir un paramètre climatique (moyenne, minimale, maximale,...), elle ne l'est pas pour identifier une variation climatique. Par ailleurs, le choix de la période 1984-2014 tend à survaloriser le très fort nombre de jours de gel durant l'année 2010, qui se situe à la fin de la période, et à le comparer avec les plus faibles quoiqu'élevés nombres annuels de jours de gel durant les années 1985 et 1987, qui se situent en début de période, ce qui incite le lecteur à une interprétation éronnée.
L'article ci-dessous vous proprose des ressources scientifiques et pédagogiques, pour vous et vos élèves, afin de travailler leur esprit critique et notamment leur faire prendre conscience que des biais, notamment cognitifs, doivent être surmontés.

Esprit critique, biais et changement climatique

Un biais cognitif est une distorsion dans le traitement cognitif d'une information qui résulte de notre tendance à rechercher, sélectionner et/ou traiter l’information, de façon hâtive et intuitive (Buster Benson a proposé en 2016 une catégorisation des biais en quatre ensembles, correspondant à quatre problèmes que les biais nous aident à régler : la surcharge d’informations, le manque de sens, le besoin d’agir vite, le besoin de savoir de quoi on doit se rappeler plus tard - cf. fiche 2 en lien ci-dessous).
Ces biais peuvent conduire à des interprétations éronnées, voire des prises de décisions irrationnelles. Dans le domaine climatique, ils peuvent conduire à minimiser voire nier la responsabilité des humains dans le changement climatique actuel, voire minimiser ou nier le changement climatique lui-même. Il existe d'autres biais, notamment des biais méthodologiques, qui peuvent conduire à des interprétations éronnées.

Dans l'exemple présenté en introduction, nous avons sélectionné la période 1984-2014 dans le document, complet, fourni sur le site de Météo-France et repris ci-dessous :

Gel-MéteoFrance-Doc complet 

Au delà de la durée, trop faible, du recueil de données, ce choix introduit un biais de sélection, biais méthodologique qui consiste à considérer un échantillon non représentatif de la réalité.
Par ailleurs, ce choix permet de mettre en relief :
- les nombres annuels de jours de gel durant les années 1985 et 1987, élévés, qui se situent en début de période -> c'est lié à l'effet de primauté, un biais cognitif qui donne une importance exagérée à ce qui se passe à la fin du recueil d’information ;
- le nombre annuel de jours de gel durant l'année 2010, plus élévé encore, qui se situe à la fin de la période -> c'est lié à l'effet de recense, un biais cognitif qui donne une importance exagérée à ce qui se passe à la fin du recueil d’information.
Or, nous privilégions, pour limiter le traitement des informations, celles qui nous sont les plus immédiatement accessibles, il s'agit là d'un autre biais cognitif, le biais de disponibilité. Il en résulte que le lecteur a tendance à comparer ces deux extrêmes et à produire une interprétation éronnée.

 

Ressources scientifiques et pédagogiques

La prise de conscience de l'existence de tels biais participant à la formation de l’esprit critique et à l’éducation civique, nous vous proposons :

trois fiches pédagogiques

Conçues comme des ressources pour la mise en oeuvre du programme de SVT en terminale, ces fiches permettent, respectivement de :

  • construire des repères pour comprendre les politiques publiques en lien avec le dérèglement climatique
  • exploiter les biais cognitifs pour mieux appréhender les mécanismes du réchauffement climatique
  • appréhender les échelles de temps pour l’étude des climats passés

Accéder à la page de téléchargement 

un exercice permettant d'évaluer l'esprit critique de vos élèves et une piste de remédiation 

  • Compétence travaillée
    Raisonner, argumenter, conclure en exerçant des démarches scientifiques et un sens critique (LSL) 

  • Énoncé de l’exercice et indicateurs d'évaluation
    Changement climatique et variation du nombre annuel de jours de gel à Paris-Montsouris, exemple détailllé ici décliné en deux niveaux de difficulté
  • Pistes de remédiation
    Changement climatique et variation du nombre annuel de vagues de chaleur en Île-de-France

Télécharger la proposition en version Word , en version PDFEvaluation & Remédiation - Esprit critique et climat

Ateliers GIPTIC
  • Reporté - Des outils pour travailler en distanciel avec les élèves (Pearltress, La Quizinière, Learning App, Génially)
  • Reporté - Utilisation d'un microcontrôleur Arduino lors d'une séance pédagogique en SVT ou en Enseignement scientifique.