Bandeau

Formation des délégués

mis à jour le 29/04/12

"La formation des délégués des élèves a pour objet de les aider à assumer pleinement leur rôle au sein des différentes instances de l'établissement dans lesquelles ils sont représentés (...) et à devenir ainsi des acteurs à part entière de la communauté éducative. Elle doit contribuer à transformer la nature des relations à l'intérieur de cette communauté en facilitant l'expression des élèves et leur participation à la vie de l'établissement." (Circulaire du 05 avril 1991 "Formation des délégués").

Afin de participer en pleine connaissance de cause aux différentes instances de représentation (en tant que candidats ou électeurs), encore faut-il que les élèves en saisissent les principes de fonctionnement, les modalités d'élection et le rôle de leurs élus.

C'est pourquoi il est impératif pour les conseillers principaux d'éducation de veiller à ce que les élèves disposent très tôt dans l'année scolaire d'une information compréhensible et adaptée à chaque niveau de classe des élèves. Le professeur principal, le professeur d'histoire-géographie-éducation civique ou le professeur documentaliste peuvent bien entendu être associés à une heure de vie de classe, par exemple, pour initier la réflexion auprès des élèves. C'est le moment idéal pour expliquer aux élèves comment exprimer leurs avis, comment élire et mandater leurs représentants... Cette phase d'information initiale est la première étape, incontournable, de la mise en oeuvre d'une citoyenneté active des élèves. En effet, les instances de représentations des élèves, même au collège, ne peuvent être correctement investies que si les délégués et leurs camarades en perçoivent l'utilité, le bien-fondé et le rôle qu'ils peuvent y jouer.

 

Les objectifs de la formation des délégués

Renseigner, former et accompagner les élèves délégués tout au long de leur mandat est indispensable si l’on veut qu'ils deviennent des acteurs à part entière de la communauté éducative et qu'ils ne restent pas de simples interlocuteurs plus ou moins identifiés et actifs. Dès la classe de 6ème et tout au long de leur scolarité dans le second degré, les élèves auront à élire leurs délégués de classe. Ces derniers, à leur tour, éliront les délégués du Conseil de la Vie Lycéenne et du Conseil d'administration, lesquels participeront à l'élection des délégués du Conseil de discipline.

Le contenu de la formation des délégués fait partie du projet vie scolaire, dans le projet d'établissement, et s'articule autour de quatre objectifs :

  • la formation civique ;
  • le droit d’expression et l'apprentissage de la responsabilité ;
  • la connaissance de l’établissement et de son environnement ;
  • le fonctionnement de l’établissement).

Ces objectifs sont ceux de toute la communauté éducative, personnels et parents d'élèves, qui accompagne et soutient les élus autour d'axes de progrès leur permettant d'en devenir des acteurs à part entière (améliorer l'organisation des élections et la formation des délégués des élèves, faciliter leur travail et le dialogue au sein de l'établissement).

 

Un volet du projet d'établissement

Le projet d'établissement définit en fonction de ces grands objectifs, notamment, un certain nombre d'actions de formations locales, dans le cadre du volet "Participation de l'élève à la vie de l'établissement". La constitution d'une équipe ressource (pilotée par le CPE si possible) et la programmation des actions de formation doivent y être mentionnées.

Une réflexion collective sur la conception et la mise en oeuvre de cette formation est également menée dans le cadre de l'équipe ressource. La réflexion engagée définit principalement les aspects sur lesquels il convient de faire porter l'accent, compte tenu des besoins préalablement identifiés.
A noter: pour le lycée, le plan de formation des délégués doit être élaboré en partenariat avec le CVL et approuvé par celui-ci
.

De façon générale, les actions de formation ont pour objet de développer les comportements civiques, le droit d'expression et l'apprentissage de la responsabilité, ainsi que la connaissance du fonctionnement et de l'environnement de l'établissement. Elles portent sur les questions suivantes, en fonction de la nature des mandats exercés par les représentants des élèves :

  • la présentation du rôle et des missions des délégués ;
  • la présentation de l'organisation de l'établissement ;
  • l'information sur les instances de l'établissement, leur composition, leurs compétences, et le travail des élus en leur sein ;
  • l'acquisition de techniques et l'entraînement à la prise de parole, la rédaction de courriers, la tenue de réunions, etc. ;
  • l'acquisition de notions budgétaires et juridiques (notamment sur le budget de l'établissement et sur la gestion d'une association avec le gestionnaire de l'établissement par exemple) ;
  • la formation à la conduite de projets ;
  • la préparation et la restitution des réunions (conseils de classe, CA, CVL, conseils de discipline, etc.).

Une formation de délégués inter-établissements peut être envisagée comme un facteur d'ouverture et de dynamisme. Un travail en lien avec les délégués des autres établissements d'un même secteur ou bassin peut également être mis en place. De même, la liaison collèges-lycées est fortement encouragée.
D'autres types d'actions de formation sont aussi envisageables : initiation au droit avec la venue de professionnels dans l'enceinte de l'établissement, information sur l'organisation territoriale et ses évolutions, sensibilisation aux techniques du management, etc. Des liens, avec les conseils généraux et régionaux, départementaux et municipaux de jeunes peuvent être instaurés.

 

L'organisation de la formation

Toute facilité est donnée aux délégués afin de garantir leur participation aux séances de formation. Un nombre minimal de séances est programmé durant l'année scolaire (huit heures annuelles environ). Des séances complémentaires peuvent éventuellement être prévues, à la demande des représentants des élèves, en fonction de besoins clairement identifiés, en tenant compte d'éléments de contexte de l'établissement (profil des élèves concernés, spécificités locales, disponibilité des formateurs de l'équipe-ressource, etc.).
La participation des représentants des parents d'élèves aux séances de formation est encouragée. Elle permet de développer les liens avec les élèves et une meilleure connaissance de leurs préoccupations.