Bandeau

L’économie verte

Ss. la dir. d’O.Montel-Dumont

Cahiers français n°355. Ed. La Doc. française. Mars-Avr. 2010.

La 1ère partie, intitulée « Penser l’économie verte », s’interroge sur la place que l’économiste accorde aux problèmes d’environnement, place jugée encore assez modeste, et sur la capacité de celui-ci à intégrer ces problèmes dans le raisonnement économique (les instruments d’analyse qu’il a sa disposition sont utiles mais les solutions qu’il propose ne sont pas toujours adaptées ni suffisamment efficaces). F-D.Vivien montre qu’il faut refuser de choisir entre croissance durable et décroissance soutenable et suggère une comptabilisation du PIB fondée sur une approche plus qualitative, ce qui permettrait de définir un autre modèle de croissance prenant en compte les nouvelles priorités, sociales et éconolgiques. Ph. Hugon étudie la faisabilité d’une « économie verte » dans les PED, étant entendu que celle-ci est déjà compliquée à mettre en oeuvre dans les PD ! J.Gadrey se demande si cette « économie verte » peut être une réponse à la crise tandis que T.Voituriez évoque les bouleversements que cette « économie verte » pourrait entraîner sur la géographie de la production et du commerce. La 2ème partie (« Instruments et acteurs ») recense les trois catégories d’acteurs (acteurs privés, pouvoirs publics et organismes internationaux) impliquées dans « l’économie verte » et les instruments que chacun de ces acteurs est susceptible d’utiliser. La 3ème partie (« Les principaux chantiers ») énumère les principaux problèmes à résoudre : réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver les ressources naturelles, relever le défi énergétique, développer des « éco-activités », aménager de façon durable les territoires (en particulier, les villes), inventer de nouveaux modèles de production (pour l’agriculture et l’agro-alimentaire). Dossier très utilisable par les professeurs, surtout en Terminale.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation