Bandeau

Sociologie des classes populaires

Ph. Alonzo & C.Hugrée

Coll. 128. Ed.Armand Colin. Avril 2010

Dans l’introduction, les auteurs expliquent pourquoi une sociologie des classes populaires, en France, reste légitime : ces classes populaires, même si elles ont nulmériquement décliné depuis un demi-siècle, demeurent nombreuses et continuent de se distinguer des autres composantes de la société.Le 1er chapitre tente de définir et de circonscrire les classes populaires, cette « catégorie à géométrie variable » ; la 2ème aborde le rapport que ces classes populaires entretiennent avec le politique et pointe les nombreuses déstabilisations qui ont touché leurs représentations et leurs mobilisations publiques. Le 3ème recense les principales caractéristiques des classes populaires, des points de vue du travail et de l’emploi, d’une part, et des styles de vie, d’autre part. Enfin, le 4ème et dernier chapitre analyse l’évolution des rapports à l’Ecole des familles populaires étudie les spécificités des scolarités des enfants issus de ces familles. La conclusion montre que d’incontestables changements ont affecté, ces dernières décennies, les classes populaires ; par exemple, les formes politiquement organisées de sociabilité qui ont fait les cultures populaires d’hier et dont les résistances à la domination sociale (leur) ont permis de cumuler des acquis sociaux, n’existent plus ». Cependant, ce qui persiste, c’est l’appartenance de ces classes populaires au groupe dominé, appartenance attestée, aujourd’hui encore, par une série de statistiques. Ouvrage très accessible donc tout à fait utilisable en SES (Première et Terminale).

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation