Bandeau

Accélération, une critique sociale du temps

H.Rosa

Ed. La Découverte. Avril 2010

Dans la même veine que le livre de J.Gleick (Toujours plus vite. Ed. Hachette Littératures. Mai 2001) mais d’une manière beaucoup plus « scientifique » (l’auteur est un sociologue et philosophe allemand), cet ouvrage est un essai , souvent percutant, sur la société moderne et sa fascination de la vitesse. L’accélération du temps serait ainsi un « marqueur de la modernité ». L’auteur propose donc une théorie du temps social, et plus particulièrement de l’accélération de ce temps, qui permet de penser les différentes manifestations de cette accélération observables dans nos sociétés : accélération technique (des transports, de la communication…), accélération du changement social (des styles de vie, des structures familiales, des affiliations politiques et religieuses…) et accélération des rythmes de vie (au travail et hors travail…), ce qui engendre des frustrations (manque de temps pour faire les choses) et du stress (peur des retards et de leurs conséquences), un sentiment d’impuissance voire même d’aliénation. Les individus pouvant alors être victimes de la « détemporalisation de l’Histoire et de la vie » et enfin, la désynchronisation des évolutions économiques et la dissolution de l’action politique font peser une menace grave sur la possibilité même du progrès social. Finalement, l’auteur fait, en creux, un éloge appuyé de la lenteur, contre la tyrannie de la vitesse et du court terme, de la superficialité et de la course effrénée à l’hyperconsommation.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation