Bandeau

Aide aux études artistiques

Créée le 23 avril 2009 et placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation Carla Bruni-Sarkozy se donne pour mission de faciliter l’accès à la culture, à l’éducation et au savoir afin de lutter contre les inégalités sociales. Elle peut vous apporter un soutien financier et médiatique à des initiatives déjà en place ou initier des projets.

Il vous est présenté 3 projets (Révélations Lancôme, Mémoire pour l’Avenir et Dix mois d’école et d’opéra) qui sont représentatifs des missions de la fondation.

Programme « révélations Lancôme »

Déployé sur une période de 3 ans, ce programme de tutorat artistique touche 170 étudiants dans près de 20 lycées, de Lille à Montpellier. Le but est d’ouvrir des possibles artistiques à des jeunes particulièrement touchés par l’autocensure (« l’art, ce n’est pas pour moi »). Il ne s’agit pas seulement de les emmener au théâtre, ou de les faire dessiner, mais de leur présenter des filières d’études supérieures artistiques.

Concrètement, cela se traduit par des :

  • Heures de tutorat par des professeurs
  • Master class animées par des professionnels
  • Sorties culturelles
  • Ateliers d’éducation à l’image sur Paris avec Les Amis de Magnum Photo 

logo association CBSSoutien à l’association Mémoire de l’avenir : la fondation Carla Bruni-Sarkozy participe au financement de l’association pour travailler avec des collèges et lycées d’Île-de-France inscrits dans des dispositifs éducation prioritaire autour d’actions culturelles et artistiques orientées sur l’identité, la lutte contre les discriminations, l’ouverture culturelle. Un programme de rencontres artistiques et culturelles est développé pour aborder le thème de l’identité et de la lutte contre la discrimination avec des groupes d’adolescents issus de quartiers aux inégalités sociales et urbaines marquées.

http://www.memoire-a-venir.org/2007/education/lycees

Le caractère unique du programme, c’est le suivi au cas par cas des élèves, en fonction de leur projet de carrière, quelle que soit la branche artistique choisie – arts appliqués, architecture, arts graphiques, mode, etc. Cette approche permet de suivre au plus près l’élève et de respecter chaque lycée et son histoire, sa spécialité, son type de public.

Dix mois d’école et d’opéra

Il s’agit d’amener les élèves d’écoles maternelles, primaires, collèges et lycées en ZEP à Garnier et à Bastille. L’objectif  est de faire connaître l’opéra par ses coulisses et ses métiers. Le spectacle n’est plus alors perçu comme réservé « aux bourges et aux vieux » mais vu de derrière la scène, tour à tour à travers les costumes, le décor, le son, les lumières. Près de 150 métiers sont présentés et expérimentés par les élèves.

Aujourd’hui, ce sont près de 900 élèves en provenance d’établissements de trois académies (Créteil, Paris, Versailles) qui suivent pendant deux années consécutives ce projet artistique d’éveil à la culture et notamment à celle de l’opéra. Ils assistent aux représentations, suivent des cours de pratique théâtrale, chorégraphique, de chant choral et, plus récemment, de pratique musicale. Un spectacle de restitution de leurs travaux est prévu pour juin 2010.