L'école maternelle à Paris

logo : L'école maternelle&#

Plusieurs fois réaffirmé, le rôle de l’école maternelle est essentiel pour assurer l’épanouissement des enfants qui y sont scolarisés dans la perspective de l’appropriation par les élèves des compétences du socle défini par la loi. Le document joint en annexe définit les orientations pédagogiques de l’académie pour cette première école qu’est l’école maternelle. Je souhaite qu’un travail approfondi des équipes enseignantes lui soit consacré, sous l’impulsion des inspecteurs chargés de circonscription et de leur équipe. Tout en laissant aux différents acteurs concernés, en fonction des constats effectués localement, les prises d’initiative nécessaires, on peut suggérer que ce travail puisse être réalisé à l’occasion de réunion des conseils de maîtres e des conseils de cycle réunissant les équipes des écoles maternelles et élémentaires d’un même secteur.

Présentation

L’école maternelle française, une référence

L’école maternelle française est une référence unique en matière de scolarisation de la petite enfance. Elle est l'une des créations les plus originales du système éducatif où elle occupe une place de premier ordre. Elle est fréquentée par 99% des enfants et plébiscitée par les parents. Elle est perçue à la fois comme un milieu favorable à l'épanouissement de l'enfant et comme une étape indispensable à la réussite scolaire.

Reconnue depuis longtemps pour sa créativité pédagogique et la qualité de son enseignement, elle a le devoir de continuer à se montrer à la hauteur de sa réputation. Aujourd’hui de nouvelles exigences s’imposent à elle ; elles sont contenues dans le socle commun ; elles sont perceptibles dans les attentes des familles en recherche de preuves de son efficacité.

Premier maillon de la chaîne de prévention des difficultés scolaires,  elle doit se soucier de ce qu’elle apporte aux enfants qui ont le plus besoin d’elle pour réussir. Pour cela elle doit rendre explicites ses exigences et ses procédures. Elle doit mettre en œuvre un enseignement réellement progressif et adapté aux besoins réels ; les apports langagiers et culturels sont essentiels pour permettre aux enfants les plus vulnérables d’aborder l’école élémentaire avec les meilleurs atouts.

Passerelle entre deux mondes éducatifs, familier et scolaire, et deux modes d’apprentissage, des découvertes incidentes aux apprentissages contrôlés, elle est une école au sens plein du terme, orientée vers l’acquisition des premiers apprentissages. Ils sont dénommés ainsi non parce qu'ils sont chronologiquement les premiers mais parce qu'ils permettent à tous les enfants de découvrir que l'apprentissage est un horizon naturel de leur vie.

Elle est le lieu éducatif qui permet la conquête du statut d’écolier ; de ce point de vue là elle a pour finalité d'aider chaque enfant à devenir autonome et à s'approprier les outils pour réussir les apprentissages du cours préparatoire : avoir suffisamment confiance en ses capacités, comprendre ce que l’école attend, apprendre dans des relations harmonieuses avec d’autres enfants et avec des adultes, dire ce qui s’apprend.

Les missions

Pour réaliser les missions qui sont attendues d’elle, l’école maternelle doit :

  • mettre en œuvre le programme progressif d’enseignement sur trois années
  • construire le « devenir élève » en permettant à chacun des enfants de comprendre les règles de civilité et de comportement, ainsi que le sens du travail scolaire 
  • installer le langage oral comme pivot des apprentissages, comme instrument essentiel de maîtrise de la langue française et de construction de la pensée
  • aborder l’apprentissage de la lecture et de l’écriture selon les démarches appropriées
  • construire la continuité des apprentissages, la GS étant une année d’appel vers les apprentissages fondamentaux
  • repérer et prévenir les déficiences et les troubles, mettre en œuvre les aides personnalisées, élaborer les projets personnalisés de scolarisation
  • éclairer les familles sur le rôle spécifique de « parent d’élève » en apportant une attention particulière au partage et à la compréhension de l’information ;  le guide à destination des parents distribué en début d’année scolaire est une base qui a vocation à répondre à un ensemble de questions générales.

Un programme en six domaines sur 3 années

Le programme de l'école maternelle présente six grands domaines d'activité à aborder sur les trois années. Toutefois il fixe les objectifs à atteindre et les compétences à acquérir avant le passage à l'école élémentaire. La mise en œuvre de ce programme s’appuie sur la prise en compte des étapes et du rythme du développement de chacun des enfants, ainsi que sur une évaluation des acquisitions déjà réalisées et de celles qui restent à faire. Cette évaluation régulière est une objectivation nécessaire des acquis qui permet de préciser l’action pédagogique.

Une professionnalité des maîtres

La professionnalité spécifique et adaptée des maîtres qui y enseignent n’est pas un sous-produit, dérivé du modèle de  l’école élémentaire. Le référentiel de compétences publié au BO n°32 du 3 septembre, en appui sur la structure des programmes de l’école maternelle, pose les bases d’une claire redéfinition de son identité pédagogique et institutionnelle. Il décline huit compétences spécifiques qui précisent le référentiel général des PE de 2006.

Une mission Préélémentaire académique

Une inspectrice chargée de la mission « Préélémentaire », Mme Eve Leleu-Galland, a été nommée par le Ministère en septembre 2009 dans l’académie de Paris. Un groupe académique de personnes-ressources a été constitué sous son impulsion pour élaborer des ressources pédagogiques. Des informations sont à la disposition des écoles sur le site de l’académie. Le site La maternelle à Paris offre des ressources pédagogiques, permet de les mutualiser et de favoriser les échanges et les liens entre les enseignants.

Un rôle spécifique de prévention de l'illettrisme

Lors du séminaire de mai 2010, le Ministre a souhaité attribuer à l’école maternelle un rôle spécifique de prévention de l’illettrisme, en particulier afin de réduire le poids des déterminismes sociaux, de réduire les inégalités.

Les insuffisances et les échecs de la maîtrise des savoirs de base touchent une part trop importante de la population française malgré les efforts historiques de la scolarisation. Prévenir ce n’est pas anticiper mais agir avant, c’est créer les conditions anticipatrices pour que les apprentissages nécessaires se fassent dans les meilleures conditions. Il s’agit essentiellement de développer de façon précoce une relation positive à l’écrit par le biais de compétences orales explicites. A cet égard le temps des Aides Personnalisées, mises en place avec discernement dès la petite section, doit être exploité pour soutenir les enfants les plus fragiles, ceux qui semblent le moins à l’aise avec le collectif de la classe. En groupe restreint, avec un enseignant disponible et attentif, il s’agit d’étayer des relations qui favorisent la relation de confiance pour oser prendre la parole et oser dire. L’acquisition du vocabulaire est un élément essentiel dans les compétences langagières. Grâce à un enseignement structuré et des séquences régulières, l’école peut enrichir le capital lexical, la mémoire lexicale et sémantique des élèves. Des ressources pédagogiques sur le vocabulaire sont d’ores et déjà disponibles à l’adresse  http://eduscol.education.fr/cid52525/vocabulaire-a-l-ecole-maternelle.html

Les actions de formation proposées en circonscription, celles que vous trouverez dans le Plan Académique proposent des axes de réflexion et d’actions pédagogiques qui vous aideront à mettre en œuvre ces nouvelles orientations.

Pour les enseignants, l’école maternelle est aussi un moment privilégié pour repérer des écarts dans le développement des enfants. Environ 5% des enfants d’une tranche d’âge sont concernés par les troubles des apprentissages, au moins un enfant par classe. Il est donc impératif de s’en préoccuper au bon moment pour savoir comment agir, et avec qui. Pour vous aider vous avez à votre disposition des ressources de qualité sur le site www.inpes.sante.fr.

Chacun à son niveau devra rendre compte de son action, avec les résultats obtenus, en valorisant les réussites, en identifiant les leviers les plus efficaces et en repérant les obstacles et des moyens de les surmonter.

De la mise en œuvre concertée de ces recommandations partagées et de l’engagement de chacun d’entre vous dépend la réussite réelle de cette Première Ecole. Je sais pouvoir compter sur vous et je vous en remercie.

                                               Gérard Duthy, DASEN premier degré

Maternelle à Paris

Chargée de la mission « Préélémentaire » : Mme Eve Leleu-Galland, Inspectrice ICC 16.

Groupe académique de personnes-ressources  : ce groupe a été constitué sous  l'impulsion de l'inspection pour élaborer des ressources pédagogiques d'accompagnement. rassemblées sur le site:

la Maternelle à Paris

Ce site vise à mutualiser  les ressources et à favoriser les échanges et les liens entre les enseignants.


Actualités

 

Formation de formateurs pour l'école maternelle

Eve Leleu-Galland, ICC 16 A et mission maternelle.
Public : Maîtres formateurs, Directeurs d'école d'application, Conseillers pédagogiques
Contenu : mise en oeuvre des programmes 2008, en appui sur les référentiels de compétences qui prennent en compte la pédagogie spécifique de l'école maternelle.

Domaines

Le programme de l'école maternelle présente six grands domaines d'activité à aborder sur les trois années. Il fixe les objectifs à atteindre et les compétences à acquérir avant le passage à l'école élémentaire.

Les domaines

Présentation de chaque domaine et des ressources associées :

Ressources

Textes officiels

Sélection de sites

Guide pour les parents

@guide parents 2011

 Pour répondre aux questions que se posent les parents, le ministère de l'Éducation nationale a édité  un guide Mon enfant à l'école maternelle. Les parents y trouveront les programmes d'enseignement et des conseils pratiques pour accompagner leur enfant dans sa scolarité.